Logo

Le pétrole remonte, les stocks américains baissent

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens, soutenus par la baisse des réserves américaines la semaine dernière, qui semble indiquer une demande soutenue des Etats-Unis.
Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 52,43 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 56 cents par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour l'échéance d'octobre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence gagnait 47 cents à 48,30 dollars.

Les prix avaient commencé la séance en retrait, alors que les données de la fédération professionnelle American Petroleum Institute, l'API, avaient fait état d'une hausse des réserves de produits raffinés, tendance que n'ont pas confirmé les chiffres officiels du Département américain de l'Energie (DoE).

Avec un retrait de 3,3 millions de barils pour les stocks de brut sur la semaine achevée le 18 août, la baisse est presque conforme aux attentes des analystes, qui tablaient sur une baisse de 3,5 millions de barils, selon un consensus compilé par Bloomberg.

"Les importations venues d'Arabie saoudite ont augmenté de 130.000 barils par jour", ont noté les analystes de Natixis.

La production et les exportations des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, l'OPEP, est scrutée par les marchés alors que le cartel semble peiner depuis le début de l'été à respecter l'accord de limitation de la production qui l'engage jusqu'à fin mars 2018 en compagnie d'autres grands producteurs, dont la Russie.

"Les importations des Etats-Unis ont augmenté, mais cela ne devrait être que temporaire, et le recul des importations devrait reprendre dans les prochaines semaines", ont estimé les analystes de DNB.

"Ce qui a profité aux prix est la baisse des réserves d'essence, alors que l'API avait affiché une hausse", ont-ils ajouté.

(c) AFP

Commenter Le pétrole remonte, les stocks américains baissent


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.