Menu
A+ A A-

Le pétrole termine en hausse avant les stocks américains

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont clôturé en légère hausse mardi, le marché anticipant l'annonce d'un nouveau recul des stocks de brut aux Etats-Unis.
Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en septembre, référence américaine du brut, a gagné 27 cents et terminé à 47,64 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre a fini à 51,87 dollars, en hausse de 21 cents par rapport à la clôture de lundi.

Les marchés du pétrole "rebondissent prudemment de leur net repli de lundi avant la diffusion des rapports sur les stocks américains de produits pétroliers pour la semaine se terminant le 18 août", a indiqué Tim Evans de Citi.

La fédération professionnelle API diffusera ses chiffres mardi après la clôture et le Département américain de l'Energie diffusera son propre rapport, jugé en général plus fiable par les investisseurs, mercredi en cours de séance.

Selon la médiane de prévisions d'analystes compilées par l'agence Bloomberg, les réserves de brut pourraient avoir reculé de 3,5 millions de barils, celles d'essence de 1,25 million de barils et les réserves de produits distillés devraient rester stables.

Les réserves commerciales de brut aux Etats-Unis ont déjà baissé au cours des sept dernières semaines de 43 millions de baril pour s'établir à 466,5 millions.

Par ailleurs, "les informations en provenance de Libye sont sources de confusion", a noté Tim Evans: la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a indiqué avoir levé un cas de force majeure empêchant depuis samedi les exportations du champ pétrolière de al-Sharara "mais d'autres sources rapportent que le redémarrage du champ, qui produit normalement 270.000 barils par jour, est en suspens".

La production libyenne est en pleine recrudescence.

Fin 2014, des combats et des protestations avaient bloqué la majorité des champs et des terminaux pétroliers, des zones au coeur de luttes de pouvoir dans un pays qui dispose des plus grosses réserves pétrolières d'Afrique et où les exportations de brut représentent la principale ressource économique.

Aucune goutte de pétrole n'avait pu sortir des principaux ports libyens jusqu'en septembre 2016 avec la réouverture du terminal de Ras Lanouf.

Le président de la NOC a annoncé mi-juillet que la production de pétrole devrait atteindre 1,25 million de barils par jour (b/j) fin 2017 dans le pays.

Les acteurs du marché pétrolier surveillent également selon Tim Evans "ce qu'il advient de la tempête tropicale Harvey, qui doit se transformer en ouragan de catégorie 1 lors de son passage au-dessus du Golfe du Mexique et atteindra peut-être vendredi la côte texane".

"Même si ce n'est pas une tempête majeure, cela peut servir d'exercice pour les raffineries installées le long de la côte", a-t-il noté.

(c) AFP

Commenter Le pétrole termine en hausse avant les stocks américains


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 16 janvier 2019 à 17:05

    USA: les stocks de brut reculent, ceux de produits raffinés …

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé la semaine dernière, tandis que ceux de produits raffinés ont encore...

    mercredi 16 janvier 2019 à 12:13

    Le pétrole stable, le marché hésite avant les stocks américa…

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction forte mercredi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire sur les réserves américaines...

    mercredi 16 janvier 2019 à 06:05

    Le pétrole stagne en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole stagnaient mercredi en Asie dans l'attente des données américaines sur l'état des stocks de brut américain, sur...

    mardi 15 janvier 2019 à 22:04

    Le pétrole soutenu par les efforts de l'Opep et de la Chine

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, aidés par les efforts apparents de l'Opep pour ajuster...

    mardi 15 janvier 2019 à 12:40

    Le pétrole remonte, l'Opep prépare sa prochaine réunion

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens alors que l'Opep prépare sa prochaine réunion et que le ministre...

    mardi 15 janvier 2019 à 09:52

    Total : chute de la marge de raffinage au 4e trimestre

    Paris: Selon l'indicateur de marge de raffinage européen (ERMI), la marge de raffinage de Total a chuté à 29,1 dollars par tonne...

    lundi 14 janvier 2019 à 21:48

    Le pétrole sous pression après des données chinoises décevan…

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse lundi, l'élan qui portait les cours depuis le début de l'année...

    lundi 14 janvier 2019 à 18:04

    Les prix des carburants repartent à la hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises sont repartis à la hausse la semaine dernière, une première depuis début...

    lundi 14 janvier 2019 à 13:47

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers baissent

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches et les taux des pétroliers ont reculé sur la première semaine complète d'échanges...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 16 janvier 2019 USA Les stocks de pétrole brut américains ont diminué plus que prévu la semaine passée, de 2,68 millions de barils à 437,06 millions, contre 1,3 million attendu.
    Les stocks d'essence ont eux augmenté bien plus qu'envisagé, de 7,5 millions de barils à 255,57 millions contre une hausse de 2,8 millions anticipée.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite