Logo

Le pétrole remonte, hésitation avant les stocks américains

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant après un point sans surprise de l'Opep et de ses partenaires et avant les données hebdomadaires sur les réserves américaines.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 51,98 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 32 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de septembre, dont c'est le dernier jour de cotation, prenait 17 cents à 47,54 dollars.

Après avoir fortement monté vendredi, puis corrigé brutalement lundi, les prix s'inscrivaient en légère hausse, trahissant l'indécision du marché.

La réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses partenaires, dont des délégués se retrouvent tous les mois pour jauger des développements de l'accord de baisse de la production, n'a pas fourni de nouveaux indices aux investisseurs sur l'état du marché.

"L'OPEP n'a pas donné d'indications sur ses plans pour le futur de ses baisses de production. Le ministre du Koweït du pétrole a affirmé que la décision de prolonger ou non l'accord serait prise lors de la réunion officielle de novembre", a noté Ipek Ozkardeskaya, analyste chez London Capital Group.

"Les marchés vont désormais attendre les données sur les réserves américaines, dont l'American Petroleum Institute (API) fournira un premier aperçu après la clôture européenne", a ajouté Henry Croft, analyste chez Accendo Markets.

Les données hebdomadaires de l'API précèdent celles du Département américain de l'Energie (DoE) publiées mercredi en cours de séance européenne, et jugées plus fiables par les marchés.

Pour la semaine achevée le 18 août, les réserves de brut pourraient avoir reculé de 3,5 millions de barils, celles d'essence d'un million de barils et les réserves de produits distillés pourraient rester stables, selon la médiane d'un consensus d'analystes compilé par l'agence Bloomberg.

(c) AFP

Commenter Le pétrole remonte, hésitation avant les stocks américains


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.