Logo

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la production aux USA

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une nouvelle forte hausse hebdomadaire de la production de brut aux Etats-Unis par le département de l'Energie (DoE).
Vers 13H15 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, cédait 25 cents à 46,53 dollars sur le contrat pour livraison en septembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"L'augmentation de la production pousse les investisseurs à s'inquiéter du fait que le marché ne se rééquilibre pas", a commenté Bart Melek de TD Securities.

Ces craintes ont été ravivées mercredi par l'annonce d'un bond de la production de 79.000 barils par jour par rapport à la semaine précédente, selon le DoE.

Les extractions de pétrole, notamment de pétrole de schiste, se sont nettement reprises depuis l'automne et s'approchent de nouveau des records atteints en 2015 en plein boom des hydrocarbures non-conventionnels.

En début de semaine, des prévisions du DoE anticipant une nouvelle hausse de la production américaine de pétrole de schiste en septembre avaient déjà remis cette question au premier rang des inquiétudes du marché.

Autre facteur négatif pour les cours relevé par les analystes de Commerzbank dans les chiffres de mercredi: "les stocks de brut à Cushing (Oklahoma, centre) ont enregistré leur deuxième hausse consécutive, signe d'une offre abondante dans le centre du pays".

"Quand on regarde les autres aspects du rapport, ils sont plutôt encourageants", a indiqué Bart Melek.

Pour la septième semaine consécutive, les réserves de brut aux Etats-Unis ont en effet reculé, cette fois de 8,9 millions de barils, soit un déclin beaucoup plus marqué que les attentes des analystes.

Cela ne suffit toutefois plus à rassurer les investisseurs, au moment où la saison de forte demande pour les transports touche à sa fin.

(c) AFP

Commenter Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la production aux USA


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.