Logo

Le pétrole, surveillant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse à New York

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole new-yorkais se repliaient à l'ouverture lundi, le marché se montrant prudent en attendant l'issue d'une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) qui doit discuter du respect de quotas fixés fin 2016.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, perdait 56 cents à 49,02 dollars sur le contrat pour livraison en septembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

Des membres de l'OPEP et d'autres producteurs non membres du cartel, dont la Russie, doivent se retrouver lundi et mardi à Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis, pour évoquer le respect des quotas de production.

Le cartel pétrolier s'est en effet engagé fin 2016 à limiter ses extractions jusqu'en mars 2018 pour limiter l'offre sur le marché mondial et tenter de redresser les prix du baril.

Mais la production de certains pays a remonté au-delà des objectifs fixés au cours des derniers mois et les doutes sur la capacité du cartel à parvenir à ses fins ont émergé.

"Les investisseurs préfèrent attendre de voir ce qui va se passer à la réunion de l'OPEP. Les grands producteurs vont vouloir imposer le respect des objectifs", a commenté David Madden, analyste chez CMC Markets.

Toutefois, "s'ils doivent bien discuter du respect des quotas, rien de fondamentalement nouveau ne devrait sortir de cette rencontre", a estimé Matt Smith de Clipper Data.

Le marché a pu être influencé selon lui par une note d'analystes de la banque JPMorgan, qui considèrent que leur estimation d'un baril de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. à 42 dollars en moyenne en 2018 pourrait être "trop optimiste".

Le décompte des puits actifs aux Etats-Unis diffusé par l'entreprise Baker Hughes vendredi après la clôture européenne a par ailleurs montré que "la progression des forages aux Etats-Unis s'est arrêtée, suggérant que la production américaine de brut se stabilise", ont relevé les analystes de Commerzbank.

"Sur les quatre dernières semaines, le nombre de puits actifs a augmenté de seulement deux puits, contre une augmentation de 22 puits les quatre semaines précédentes."

"Le rebond récent des prix pourrait cependant faire repartir la production", ont-ils prévenu.

(c) AFP

Commenter Le pétrole, surveillant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse à New York


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.