Menu
A+ A A-

Pétrole: les majors engrangent les bénéfices de leur transformation

prix du petrole ParisParis: Les grandes compagnies pétrolières et gazières ont réalisé de gros bénéfices au premier semestre, profitant d'une relative embellie des cours mais surtout de plusieurs années de transformation pour devenir plus rentables.
Les majors BP, Chevron, ExxonMobil, Shell et Total, qui ont publié leurs résultats ces derniers jours, ont à elles cinq empoché 23 milliards de dollars de bénéfices nets sur les six premiers mois de l'année. Elles ont ainsi vu leur profit grimper par rapport à l'an dernier voire sont repassées dans le vert pour certaines d'entre elles après des pertes au premier semestre 2016.

A l'exception d'Exxon, elles ont toutes augmenté leur production d'hydrocarbures. Mais elles ont surtout bénéficié d'une amélioration des cours, le marché ayant repris un peu de couleurs depuis que les pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres gros producteurs non-membres du cartel se sont mis d'accord fin 2016 pour limiter la production et ainsi enrayer l'effondrement des prix.

Le prix moyen du baril de Brent s'est ainsi établi à 51,7 dollars sur les premiers six mois de l'année contre 39,8 dollars sur la même période de 2016.

C'est toujours très peu par rapport aux sommets qu'avait atteint le marché par le passé mais les majors arrivent aujourd'hui à gagner de l'argent avec des cours durablement plus bas.

"C'est un environnement difficile et il pourrait le rester un moment. Mais nous construisons une entreprise résiliente face à ces conditions changeantes", a souligné cette semaine Bob Dudley, le directeur général de BP.

Lorsque les cours du pétrole ont durablement baissé il y a trois ans, les grands groupes ont rapidement réagi. Ils ont taillé dans les coûts, vendu des actifs jugés non stratégiques, se sont concentrés sur les projet les plus rentables et amélioré leur fonctionnement.

"Les grandes compagnies pétrolières montrent qu'elles ont une forte capacité à s'adapter à des cours plus bas", jugent les analystes de Goldman Sachs dans une note.

Elles sont même mieux positionnées aujourd'hui en termes de rentabilité et de génération de trésorerie que lorsque les cours étaient au-dessus de 100 dollars le baril en 2013/14, soulignent-ils.

"Les coûts moyens de production ont chuté de 40% depuis 2014", remarque David Elmes, spécialiste de l'énergie et professeur à la Warwick Business School, interrogé par l'AFP. "Ce qui est important dans les résultats récents, c'est la manière dont les entreprises génèrent de nouveau assez de cash" pour couvrir leurs investissements et leurs dividendes, souligne-t-il.

Alors que la déprime des cours était jusqu'à présent interprétée comme une phase plus ou moins transitoire, l'idée qu'elle s'installe durablement n'est plus taboue.

Chez Shell, le patron Ben van Beurden assure que son entreprise travaille désormais comme si les cours du pétrole allaient rester "plus bas pour toujours" ("lower forever").

"Nous ne voulons pas avoir à l'esprit l'idée que des prix plus élevés du pétrole nous attendent au tournant pour nous aider", indique-t-il.

Par souci d'économie, les majors se sont détournées des projets les plus coûteux comme les sables bitumineux canadiens ou certains forages dans l'arctique.

Mais à l'avenir, elles devront trouver de nouvelles réserves de pétrole et de gaz exploitables à un coût raisonnable, ce qui pourrait s'avérer complexe à moyen terme.

"Beaucoup sont sous le contrôle de compagnies nationales qui ont l'envie et les moyens de les développer elles-mêmes", souligne David Elmes.

"Et dans des domaines comme le gaz de schiste américain, elles sont en concurrence avec des entreprises plus petites, plus spécialisées et sans doute meilleures dans le contrôle de leurs coûts", ajoute-t-il.

(c) AFP

Commenter Pétrole: les majors engrangent les bénéfices de leur transformation


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mardi 24 novembre 2020

    Loukoïl renoue avec les bénéfices au 3e trimestre mais reste…

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a indiqué mardi avoir renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, après un deuxième...

    vendredi 06 novembre 2020

    Enbridge: bénéfice en hausse au 3e trimestre mais moins qu'a…

    Montréal: Le groupe canadien Enbridge, premier opérateur d'oléoducs et de gazoducs d'Amérique du Nord, a annoncé vendredi une hausse de 4% de...

    mardi 03 novembre 2020

    Le bénéfice de Saudi Aramco plonge de 44,6% au 3e trimestre

    Ryad: Le bénéfice net d'Aramco a plongé de 44,6% au troisième trimestre 2020 par rapport à la même période l'année dernière en...

    vendredi 30 octobre 2020

    Total voit son bénéfice chuter mais se maintient dans le ver…

    Paris: Total a annoncé vendredi être parvenu à rester dans le vert au troisième trimestre malgré la chute des cours du pétrole...

    jeudi 29 octobre 2020

    Royal Dutch Shell redresse la barre au 3e trimestre

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell est revenu dans le vert au troisième trimestre et entend récompenser ses actionnaires, après...

    jeudi 29 octobre 2020

    Repsol réduit sa perte au 3e trimestre

    Madrid: Le pétrolier espagnol Repsol a essuyé une perte nette de 94 millions d'euros (100 millions de francs) au troisième trimestre dans...

    mercredi 28 octobre 2020

    Pemex affiche un bénéfice de 64 millions de dollars au 3e tr…

    Mexico: La compagnie pétrolière mexicaine Pemex, plus grande entreprise publique du pays, a annoncé mercredi un bénéfice de 64 millions de dollars...

    mercredi 28 octobre 2020

    Eni toujours dans le rouge du fait de la faiblesse des cours…

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a réduit ses pertes au troisième trimestre, à 503 millions d'euros, mais reste fragilisé par...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 30 novembre 2020 à 23:17

    ExxonMobil inscrit une charge de 17 à 20 milliards USD dans …

    New York: La major pétrolière ExxonMobil, affectée par la chute des prix de l'énergie depuis le début de la pandémie, a décidé...

    lundi 30 novembre 2020 à 22:01

    Le pétrole recule après la première journée du sommet Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé lundi à l'issue de la première journée d'une réunion cruciale de l'Organisation des...

    lundi 30 novembre 2020 à 21:08

    L'Opep remet à mardi ses discussions sur les coupes de produ…

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), réunis par visioconférence lundi pour tenter d'arrêter une position commune sur...

    lundi 30 novembre 2020 à 12:32

    Le pétrole recule, les investisseurs prudents avant le somme…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en baisse lundi, alors que le doute plane sur un accord des membres de l'Opep+ qui...

    dimanche 29 novembre 2020 à 06:46

    Or noir: l'Opep au chevet d'un marché toujours déprimé par l…

    Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses alliés se réunissent lundi et mardi pour tenter de redonner un peu...

    vendredi 27 novembre 2020 à 20:07

    Le pétrole quasiment stable en attendant l'Opep+

    Cours de clôture: Les deux contrats de référence du pétrole brut ont fini proches de l'équilibre vendredi, dans un marché calme qui...

    vendredi 27 novembre 2020 à 11:59

    Le pétrole en ordre dispersé attend l'Opep+

    Londres: Les deux cours de référence du pétrole brut étaient partagés en première partie de séance européenne vendredi, dans un marché calme...

    vendredi 27 novembre 2020 à 10:57

    La soif de biocarburants cale pour la première fois en 20 an…

    Londres: La demande pour les biocarburants recule pour la première fois en deux décennies cette année, dans la foulée de la pandémie...

    jeudi 26 novembre 2020 à 13:40

    Repsol investira 18,3 milliards d'euros d'ici à 2025 pour se…

    Madrid: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a annoncé jeudi un plan d'investissement de 18,3 milliards d'euros (19,8 milliards de francs) d'ici 2025...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 24 novembre 2020 Stimulés par les espoirs suscités par le vaccin, les cours du pétrole ont atteint des niveaux inégalés depuis que la COVID-19 a commencé à se propager en mars et a fait dégringolé la demande de pétrole. Vers 16h00 à Paris, les prix évoluaient à la hausse de plus de 3%.

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite