Menu
RSS
A+ A A-

Chevron renoue avec les bénéfices au 2T grâce aux économies

prix du petrole New YorkNew York: La major pétrolière Chevron a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, grâce à sa cure d'austérité qui lui a permis de faire face à une baisse des prix de l'or noir comparé au premier trimestre.
Le bénéfice net s'est élevé à 1,45 milliard de dollars lors de cette période achevée fin juin, contre une perte nette de 1,47 milliard au deuxième trimestre 2016.

Ce résultat s'est traduit par un bénéfice par action de 91 cents, contre 87 cents attendus en moyenne par les analystes financiers. Le chiffre d'affaires de 34,48 milliards, en hausse de 18%, est également supérieur aux 32,67 milliards anticipés.

"Les résultats du deuxième trimestre se sont améliorés de façon substantielle comparé à il y a un an et la trésorerie est positive", a déclaré le PDG John Watson, cité dans le communiqué. "Nous avons enregistré une augmentation de la production (d'hydrocarbures) malgré des dépenses en baisse", a-t-il ajouté.

Dans le même temps, la production du groupe a atteint 2,78 millions de barils par jour (mbj), en hausse de 10% sur un an, conforme à l'objectif de 4 à 9% de hausse que s'est fixé Chevron pour 2017.

Le groupe californien est plus sensible aux fluctuations des cours de l'or noir que son rival ExxonMobil, qui a déçu Wall Street vendredi malgré un bénéfice net trimestriel presque doublé.

Alors que le prix du baril de pétrole était remonté aux alentours de 51 dollars en moyenne au premier trimestre, il est redescendu vers les 48 dollars au deuxième trimestre, en raison d'une offre de brut abondante sur les marchés.

Cette baisse du prix de l'or noir a ralenti le redressement de l'activité de "l'amont" (production-exploration pétrolière), vache à lait des majors mais devenue déficitaire lors des deux dernières années, en raison de l'effondrement de l'activité pétrolière aux Etats-Unis et des dépréciations d'actifs. Elle a affiché un bénéfice de 853 millions de dollars en dépit d'une perte de 102 millions aux Etats-Unis. Au premier trimestre, elle avait dégagé un bénéfice de 1,52 milliard de dollars.

L'activité de raffinage (aval) est restée solide, avec un bénéfice de 1,2 milliard de dollars, en baisse de 6,5%. Traditionnellement, quand les prix du brut sont bas, les coûts de traitement sont allégés, ce qui profite aux raffineurs comme Chevron, qui est également propriétaire de stations service.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 23 octobre 2018 à 06:58

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés à la baisse, mardi en Asie, après que l'Arabie saoudite malmenée par l'affaire Khashoggi eut...

lundi 22 octobre 2018 à 21:50

Le pétrole, en petite hausse, peine à anticiper l'issue de l…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en petite hausse lundi alors que le marché tentait de prédire les potentiels...

lundi 22 octobre 2018 à 20:09

Les prix des carburants refluent en France

Paris: Les prix des carburants routiers ont reflué la semaine dernière après leurs hausses récentes, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 22 octobre 2018 à 16:26

Le pétrole recule, le marché hésite face aux tensions améric…

Londres: Les cours du pétrole effaçaient lundi en cours d'échanges européens leurs gains du début de séance alors que le marché peine...

lundi 22 octobre 2018 à 12:16

Le pétrole monte, les tensions entre Ryad et Washington inqu…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a évoqué "des mensonges...

lundi 22 octobre 2018 à 11:11

Pétrole: l'Arabie saoudite n'a "aucune intention" …

Moscou: L'Arabie saoudite n'a "aucune intention" de mettre en place un embargo sur le pétrole comme en 1973, a déclaré lundi le...

vendredi 19 octobre 2018 à 21:44

Le pétrole remonte, mais glisse sur la semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés vendredi sans empêcher une glissade sur la semaine, dans un contexte...

vendredi 19 octobre 2018 à 16:15

Le pétrole remonte, mais des prévisions de demande en baisse…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens sans effacer leurs lourdes pertes de la semaine dans un marché...

vendredi 19 octobre 2018 à 12:44

Le pétrole remonte, mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens sans effacer leurs lourdes pertes de la semaine dans un...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite

Est-ce que l'Opep fixe les prix du pétrole ?

Le mercredi 26 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Alors que les prix du pétrole ont grimpé à leur plus haut niveau en quatre ans, le président américain Donald Trump a accusé l'Opep d'"arnaquer le reste du monde". Quel est le rôle de cette organisation ?

Lire la suite