Menu
RSS
A+ A A-

Total continue à profiter de la remontée des cours du pétrole

prix du petrole ParisParis: Total a continué à bénéficier du redressement des cours du pétrole au deuxième trimestre et publié des résultats meilleurs que prévu, également alimentés par une hausse de sa production.
Le bénéfice ajusté - qui exclut des éléments volatils et exceptionnels - s'est inscrit en hausse de 14% à 2,5 milliards de dollars au deuxième trimestre, a indiqué le groupe pétrolier français dans un communiqué.

Cet indicateur-clef du secteur est ainsi supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient en moyenne sur 2,3 milliards de dollars, selon un consensus établi par Factset.

Total a profité d'une hausse de 3% de sa production d'hydrocarbures à 2,5 millions de barils équivalent pétrole par jour au deuxième trimestre.

Elle a été permise par la montée en puissance de nouveaux projets, comme Kashagan au Kazakhstan ou Moho Nord au Congo.

Le groupe a aussi bénéficié de la remontée des cours du brut, avec un baril de Brent qui a progressé de 9% sur un an pour atteindre 49,6 dollars en moyenne au deuxième trimestre.

Le marché a en effet repris des couleurs depuis que les pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres gros producteurs non membres du cartel se sont mis d'accord fin 2016 pour limiter la production et ainsi enrayer l'effondrement des prix.

Outre l'activité reine, l'exploration-production, le raffinage-chimie a pour sa part été à la peine avec des résultats et des volumes en baisse, certains sites étant à l'arrêt pour maintenance.

Au final, le bénéfice net du groupe s'est érodé de 2% à 2 milliards de dollars mais pour des raisons non-opérationnelles. Il a en effet pâti de la réévaluation comptable de la valeur des stocks de pétrole du groupe, les cours ayant baissé entre le premier et le deuxième trimestre.

"Dans un environnement de prix toujours volatil, Total réalise à nouveau un excellent trimestre", a salué le PDG Patrick Pouyanné, cité dans le communiqué.

"des marges de manoeuvre"


Le groupe, qui s'est lancé comme tous ses concurrents dans un programme d'économies lorsque les cours du pétrole ont durablement baissé il y a trois ans, a confirmé viser 3,5 milliards de dollars de réductions de coûts pour cette année.

Les investissements organiques resteront pour leur part contraints en 2017, entre 14 et 15 milliards de dollars.

Mais Total continue d'investir dans de nouveaux projets. A la tête d'un consortium international avec le chinois CNPCI, le français avait ainsi signé début juillet un accord gazier de 4,8 milliards de dollars avec l'Iran, malgré les pressions de Washington.

"Le groupe dispose des marges de manoeuvre pour tirer parti de l'environnement de coûts bas permettant de lancer des projets rentables et d'acquérir des ressources dans des conditions attractives", a souligné Patrick Pouyanné.

Total prévoit que la croissance annuelle de sa production devrait être supérieure à 4% en 2017, soutenue par le démarrage des opérations sur le champ d'Al-Shaheen au Qatar mi-juillet et la poursuite de la montée en puissance des nouveaux projets.

"Les démarrages de projets se poursuivront au deuxième semestre, avec principalement Libra Pioneiro au Brésil et Edradour-Glenlivet au Royaume-Uni", indique Total.

Le groupe français est le premier des géants du secteur, avec Royal Dutch Shell, à publier ses résultats trimestriels jeudi. Il sera suivi par les américains ExxonMobil et Chevron vendredi avant le britannique BP le 1er août.

(c) AFP

La Compagnie pétrolière française Total

Pétrole libyen: Total espère une solution rapide à la crise

vendredi 29 juin 2018

Paris: Total espère qu'une solution "sera trouvée très prochainement" à la crise autour du contrôle des terminaux pétroliers et de la gestion des revenus de l'or noir en Libye, où le groupe détient des participations dans plusieurs concessions.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 juillet 2018 à 12:32

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau mercredi en cours d'échanges européens avant les données hebdomadaires officielles sur les stocks américains...

mercredi 18 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient à nouveau mercredi en Asie, dans un contexte de craintes sur une augmentation de l'offre et...

mardi 17 juillet 2018 à 23:06

Une Bourse américaine lance un contrat sur le pétrole basé à…

New York: La plateforme boursière américaine Intercontinental Exchange (ICE) a annoncé mardi le lancement d'un nouveau contrat à terme sur le pétrole...

mardi 17 juillet 2018 à 22:00

Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé mardi l'arrêt des exportations de brut depuis le terminal de Zaouia en...

mardi 17 juillet 2018 à 21:47

Les cours du pétrole remontent au lendemain d'un plongeon

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement rebondi mardi après un plongeon de plus de 4% la veille, alors que...

mardi 17 juillet 2018 à 16:29

Les cours du pétrole divergent, prévision de baisse des stoc…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les analystes estimaient...

mardi 17 juillet 2018 à 12:37

Le pétrole en baisse, vers une nouvelle augmentation de la p…

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les Etats-Unis...

mardi 17 juillet 2018 à 05:12

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi sous l'effet d'achats à bon compte après avoir plongé à des plus bas de trois...

lundi 16 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole chute, les craintes liées à la production s'estom…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé lundi alors que les craintes liées à une potentielle insuffisance de l'offre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite