Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole termine en baisse, hésitations avant l'Opep

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, marquant le pas au lendemain d'une bonne séance et sur un marché cherchant à se positionner avant des réunions de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de ses partenaires.
Le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, a reculé de 33 cents à 46,79 dollars sur le contrat pour livraison en août au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Je n'ai pas vu d'information susceptible de faire bouger les prix dans un sens ou dans l'autre", a commenté James Williams de WTRG.

Selon lui, il n'était pas étonnant de voir le baril concéder une partie de ses gains en l'absence d'élément nouveau et après la nette progression qu'il avait connue la veille.

Le brut new-yorkais est remonté mercredi à son plus haut niveau en six semaines après l'annonce d'un repli hebdomadaire des stocks pétroliers aux Etats-Unis.

De leur côté, l'OPEP et ses partenaires, dont la Russie, se réuniront samedi 22 et lundi 24 juillet pour discuter de l'accord de limitation de la production qui les lie depuis le début de l'année.

"Le but initial est de compter les points et de voir à quel point les membres (de l'OPEP) respectent l'accord", a rappelé James Williams, n'excluant toutefois pas des tractations plus larges en marge de ces réunions.

Les spéculations vont bon train à ce sujet.

"Certains investisseurs appellent l'OPEP à approfondir leurs baisses de production pour soutenir les prix", a noté Abishek Deshpande, analyste chez Natixis.

"Mais il est peu probable que l'OPEP le fasse, car un rebond des prix à court terme soutiendrait la hausse de la production des producteurs de pétrole non conventionnel aux Etats-Unis", a-t-il ajouté.

"L'OPEP va être prudente parce qu'elle a compris que lors de sa dernière réunion elle avait déçu le marché. Espérons qu'elle a retenu la leçon", a pour sa part estimé Phil Flynn de Price Futures.

"S'ils n'arrivent pas au moins à une réduction des exportations saoudiennes et un quota pour la Libye et le Nigeria, le marché sera de nouveau déçu", a-t-il détaillé.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole chute, les craintes liées à la production s'estom…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé lundi alors que les craintes liées à une potentielle insuffisance de l'offre...

lundi 16 juillet 2018 à 18:56

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

lundi 16 juillet 2018 à 12:30

Le pétrole recule dans un marché incertain

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché volatil, alors que les sanctions américaines contre l'Iran...

lundi 16 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie dans un contexte d'inquiétudes sur une augmentation de la production et un éventuel...

vendredi 13 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole monte mais n'évite pas une lourde chute hebdomada…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu avancé vendredi, tentant, en vain, de limiter le net recul hebdomadaire observé...

vendredi 13 juillet 2018 à 16:21

Le pétrole se stabilise, le marché hésite

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient vendredi dans un marché indécis entre tensions commerciales et risques de perturbation de l'offre, notamment...

vendredi 13 juillet 2018 à 12:29

Le pétrole recule, le marché s'inquiète de la demande mondia…

Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi alors que les investisseurs s'inquiètent de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis...

vendredi 13 juillet 2018 à 05:23

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie, dans un contexte d'inquiétudes sur la guerre commerciale entre la Chine et les...

jeudi 12 juillet 2018 à 21:48

Le pétrole se reprend timidement après un plongeon la veille

NYC/Cours de clôture: Le cours du pétrole londonien s'est repris jeudi tandis que le cours new-yorkais a encore peiné, au lendemain d'un...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite