Menu
A+ A A-

Pétrole: l'Equateur augmente sa production malgré l'accord avec l'OPEP

prix du petrole quitoQuito: L'Equateur, avide de devises à cause de la chute des cours du brut et d'un important déficit fiscal, va augmenter la production de pétrole en dépit de l'accord signé fin 2016 par les pays de l'Opep qui allait dans le sens contraire.
"Nous avons besoin de fonds pour les caisses de l'Etat et nous avons donc pris la décision d'accroître peu à peu notre production", a déclaré lundi le ministre du Pétrole Carlos Pérez à une télévision locale.

Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) étaient parvenus le 30 novembre 2016 à s'entendre sur une baisse de leur propre production en vue de faire remonter les prix.

Pour l'instant, cette mesure a peiné à entraîner une hausse des prix, qui sont en nette baisse par rapport au 1er janvier, date du début de l'accord.

Initialement prévue pour durer 6 mois, la mesure a été prolongé jusqu'à fin mars 2018, lors d'une réunion à Vienne en mai.

L'Equateur "avait une restriction d'environ 26.000 barils quotidiens, selon l'accord avec l'OPEP. Malheureusement, nous sommes à un niveau de réduction de quelque 16.000 barils par jour, nous ne sommes pas en train de répondre aux quotas qu'on nous a imposés à cause des besoins évidents du pays", a ajouté le ministre.

Cependant, à l'issue d'une conversation mardi avec le ministre de l'Energie d'Arabie Saoudite, Khalid al Falih, M. Pérez a assuré dans un communiqué que l'Equateur continuerait à soutenir les efforts en vue d'une stabilisation du marché.

"L'Equateur contribue à la marge à l'ensemble de la production de l'OPEP, donc quoi que l'Equateur fasse ou cesse de faire, cela n'aura pas d'impact majeur sur la production totale de l'OPEP", a-t-il ajouté.

La production du pays sud-américain s'élève à 545.000 barils quotidiens, selon le ministre.

(c) AFP

Commenter Pétrole: l'Equateur augmente sa production malgré l'accord avec l'OPEP


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 18 juillet 2019 à 21:27

    Le pétrole baisse face au surplus d'offre et aux tensions co…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé pour la sixième séance de suite jeudi, réagissant à la crainte d'une offre...

    jeudi 18 juillet 2019 à 12:09

    Le pétrole morose au lendemain des stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole remontaient sans entrain jeudi en cours d'échanges européens, après avoir souffert la veille, notamment du fait d'un...

    mercredi 17 juillet 2019 à 21:37

    Le pétrole recule avec la baisse de la demande américaine d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont baissé pour la troisième journée de suite mercredi, lestés par l'annonce d'une hausse surprise...

    mercredi 17 juillet 2019 à 17:14

    USA: les stocks de pétrole brut baissent pour la cinquième s…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé conformément aux attentes la semaine dernière aux Etats-Unis, baissant pour la cinquième semaine...

    mercredi 17 juillet 2019 à 10:36

    Le pétrole remonte un peu après sa chute de mardi et avant l…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi au début des échanges européens après leur chute de mardi sur fond de signaux...

    mardi 16 juillet 2019 à 22:35

    L'Iran dit avoir porté secours à un pétrolier dans le Golfe

    Dubai: Plusieurs bâtiments de la marine iranienne sont venus porter assistance à un pétrolier étranger en panne dans le Golfe, a déclaré...

    mardi 16 juillet 2019 à 21:29

    Le pétrole en net recul avec l'espoir d'une détente entre Et…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte baisse mardi, reculant après des signaux d'apaisement entre les Etats-Unis et...

    mardi 16 juillet 2019 à 12:30

    Léger rebond du pétrole après sa baisse de la veille

    Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement mardi après leur baisse de la veille et alors que la production dans le Golfe...

    lundi 15 juillet 2019 à 21:47

    Le pétrole recule un peu alors que la tempête Barry s'éloign…

    New York:  Les prix du pétrole ont terminé en baisse lundi alors que la tempête tropicale Barry s'éloignait, sans avoir fait trop...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 10 juillet 2019 Lors de la semaine achevée le 5 juillet, les réserves commerciales de brut ont baissé de 9,5 millions de barils pour s'établir à 459,00 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient un repli de 2,9 millions de barils.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite