Menu
A+ A A-

Les femmes, "réserves inexploitées" de l'industrie pétrolière (rapport)

prix du petrole istanbulIstanbul: Plus que dans tout autre secteur, excepté dans le BTP, les femmes sont encore largement sous représentées dans l'industrie pétrolière et gazière, relève un rapport publié mercredi, mettant en avant une "culture" à faire évoluer pour tirer parti des atouts de la mixité.
Les femmes ne représentent qu'un cinquième des employés du secteur des hydrocarbures dans le monde, et cette proportion tombe à 17% lorsque l'on grimpe dans la hiérarchie, dévoile ce rapport publié à Istanbul lors du Congrès mondial du pétrole, et réalisé par Boston consulting group (BCG).

Seul 1% des PDG d'entreprises du secteur pétrolier et gazier sont des femmes, énumère encore le rapport intitulé "Réserves inexploitées : promouvoir l'équilibre entre les sexes dans le pétrole et le gaz".

Autre constat : les femmes sont surtout présentes dans les postes de bureau et beaucoup moins dans les métiers techniques, pourtant un prérequis pour espérer s'élever dans la hiérarchie pétrolière.

Selon le rapport, cette sous-représentation de la gent féminine est une "perte" pour l'industrie, qui se prive d'une diversité de profils de recrutement, et donc de la "créativité" nécessaire pour résoudre les problèmes techniques et économiques.

Cet enjeu est d'autant plus important qu'il va faloir remplacer de nombreux salariés qui vont progressivement partir à la retraite dans un secteur où trois-quarts des employés ont plus de 50 ans.

"L'industrie pétrolière ne peut plus se permettre d'être perçue comme dominée par les hommes et où les femmes n'occupent qu'une place marginale", commente à l'AFP Ivan Marten, un des auteurs du rapport.

Pour rééquilibrer la situation, le secteur pâtit du manque général de femmes dans les formations techniques et scientifiques, du peu de mesures existant pour permettre aux salariés de mieux concilier vie familiale et professionnelle, ou encore de stéréotypes à la vie dure.

Selon l'enquête réalisée par BCG auprès de plusieurs milliers de salariés du secteur, les hommes croient toujours que les femmes sont moins flexibles qu'eux, et sont donc moins aptes à occuper certains postes, par exemple à l'expatriation.

BCG préconise plusieurs mesures, comme des actions de sensibilisation pour attirer les femmes vers les formations scientifiques et techniques, la mise en place de quotas de recrutement, comme le font déjà les groupes Chevron ou Shell, la création de mentorat, ou encore une plus grande ouverture pour les postes les plus élevés dans la hiérarchie.

La volonté des PDG de placer cet enjeu comme une de leurs priorités est aussi un facteur déterminant, souligne le rapport.

(c) AFP

Commenter Les femmes, "réserves inexploitées" de l'industrie pétrolière (rapport)


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 23 novembre 2020 à 21:44

    Le pétrole grimpe sur les espoirs de vaccins rapidement disp…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé à un plus haut en trois mois lundi, encouragés par les avancées autour...

    lundi 23 novembre 2020 à 17:55

    L'industrie pétrolière promet plus de transparence sur ses é…

    Paris: Des géants du secteur pétrolier et gazier se sont engagés lundi à plus de transparence sur leurs émissions de méthane afin...

    lundi 23 novembre 2020 à 13:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent leur hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France poursuivaient leur hausse la semaine dernière, selon les données officielles diffusées ce jour. Les...

    lundi 23 novembre 2020 à 11:59

    Le pétrole attaque la semaine du bon pied

    Londres: Les cours du pétrole étaient au plus haut en deux mois et demi lundi, encouragés par les avancées autour de vaccins...

    vendredi 20 novembre 2020 à 21:51

    Le pétrole avance sur l'espoir de vaccins et avant la semain…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, portés par l'espoir de vaccins contre le Covid-19 mais aussi...

    vendredi 20 novembre 2020 à 11:56

    Le pétrole avance, l'optimisme prévaut autour des vaccins et…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en hausse vendredi, portés par les avancées des vaccins contre le Covid-19 et le retour des négociations...

    jeudi 19 novembre 2020 à 22:05

    Le pétrole en léger repli à cause de l'épidémie et de l'Opep

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en léger repli jeudi, face à l'aggravation de l'épidémie de Covid-19 mais aussi...

    jeudi 19 novembre 2020 à 12:01

    Le pétrole fait machine arrière après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi, au lendemain de la publication par l'EIA de stocks de brut en légère hausse aux...

    mercredi 18 novembre 2020 à 21:27

    Le pétrole progresse après de bonnes nouvelles sur un vaccin

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse mercredi après une séance relativement volatile où se mêlaient bonnes et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 novembre 2020 Le prix du panier de référence de l’Opep (ORB), composé à partir des cours de référence de 13 pétroles bruts, s'établissait à 42.93 dollars le baril lundi, contre 42.05 dollars vendredi dernier.

    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite