Menu
A+ A A-

Les femmes, "réserves inexploitées" de l'industrie pétrolière (rapport)

prix du petrole istanbulIstanbul: Plus que dans tout autre secteur, excepté dans le BTP, les femmes sont encore largement sous représentées dans l'industrie pétrolière et gazière, relève un rapport publié mercredi, mettant en avant une "culture" à faire évoluer pour tirer parti des atouts de la mixité.
Les femmes ne représentent qu'un cinquième des employés du secteur des hydrocarbures dans le monde, et cette proportion tombe à 17% lorsque l'on grimpe dans la hiérarchie, dévoile ce rapport publié à Istanbul lors du Congrès mondial du pétrole, et réalisé par Boston consulting group (BCG).

Seul 1% des PDG d'entreprises du secteur pétrolier et gazier sont des femmes, énumère encore le rapport intitulé "Réserves inexploitées : promouvoir l'équilibre entre les sexes dans le pétrole et le gaz".

Autre constat : les femmes sont surtout présentes dans les postes de bureau et beaucoup moins dans les métiers techniques, pourtant un prérequis pour espérer s'élever dans la hiérarchie pétrolière.

Selon le rapport, cette sous-représentation de la gent féminine est une "perte" pour l'industrie, qui se prive d'une diversité de profils de recrutement, et donc de la "créativité" nécessaire pour résoudre les problèmes techniques et économiques.

Cet enjeu est d'autant plus important qu'il va faloir remplacer de nombreux salariés qui vont progressivement partir à la retraite dans un secteur où trois-quarts des employés ont plus de 50 ans.

"L'industrie pétrolière ne peut plus se permettre d'être perçue comme dominée par les hommes et où les femmes n'occupent qu'une place marginale", commente à l'AFP Ivan Marten, un des auteurs du rapport.

Pour rééquilibrer la situation, le secteur pâtit du manque général de femmes dans les formations techniques et scientifiques, du peu de mesures existant pour permettre aux salariés de mieux concilier vie familiale et professionnelle, ou encore de stéréotypes à la vie dure.

Selon l'enquête réalisée par BCG auprès de plusieurs milliers de salariés du secteur, les hommes croient toujours que les femmes sont moins flexibles qu'eux, et sont donc moins aptes à occuper certains postes, par exemple à l'expatriation.

BCG préconise plusieurs mesures, comme des actions de sensibilisation pour attirer les femmes vers les formations scientifiques et techniques, la mise en place de quotas de recrutement, comme le font déjà les groupes Chevron ou Shell, la création de mentorat, ou encore une plus grande ouverture pour les postes les plus élevés dans la hiérarchie.

La volonté des PDG de placer cet enjeu comme une de leurs priorités est aussi un facteur déterminant, souligne le rapport.

(c) AFP

Commenter Les femmes, "réserves inexploitées" de l'industrie pétrolière (rapport)


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 22 janvier 2019 à 05:03

    Le pétrole recule en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, plombés par l'annonce d'un taux de croissance en Chine, la deuxième économie mondiale...

    lundi 21 janvier 2019 à 17:45

    Les prix des carburants poursuivent leur hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:46

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers brut recul…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches comme ceux des pétroliers chargés de brut ont baissé la semaine dernière, tandis...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:13

    Le pétrole hésite, la croissance chinoise s'essouffle

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient lundi en cours d'échanges européens, le rebond enregistré depuis le début de l'année s'essoufflant avec...

    lundi 21 janvier 2019 à 04:56

    Le pétrole à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, profitant de l'embellie boursière, mais les gains demeuraient limités...

    vendredi 18 janvier 2019 à 21:55

    Le pétrole aidé par l'espoir d'avancées dans les négociation…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution...

    vendredi 18 janvier 2019 à 12:07

    Le pétrole remonte, le marché optimiste sur les négociations…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, profitant de l'optimisme des marchés sur une possible résolution du conflit...

    vendredi 18 janvier 2019 à 10:38

    Pétrole: l'équilibrage du marché risque de prendre du temps …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a prévenu vendredi que le rééquilibrage du marché du pétrole risquait de s'apparenter à un "marathon...

    vendredi 18 janvier 2019 à 04:25

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en Asie, portés par une réduction de la production de l'Opep et des informations sur...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 18 janvier 2019 AIE L'AIE table sur un cours du baril de Brent à 61 dollars en moyenne pour 2019, après 71 dollars en 2018, soit une baisse de 14%.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite