Menu
RSS
A+ A A-

Les femmes, "réserves inexploitées" de l'industrie pétrolière (rapport)

prix du petrole istanbulIstanbul: Plus que dans tout autre secteur, excepté dans le BTP, les femmes sont encore largement sous représentées dans l'industrie pétrolière et gazière, relève un rapport publié mercredi, mettant en avant une "culture" à faire évoluer pour tirer parti des atouts de la mixité.
Les femmes ne représentent qu'un cinquième des employés du secteur des hydrocarbures dans le monde, et cette proportion tombe à 17% lorsque l'on grimpe dans la hiérarchie, dévoile ce rapport publié à Istanbul lors du Congrès mondial du pétrole, et réalisé par Boston consulting group (BCG).

Seul 1% des PDG d'entreprises du secteur pétrolier et gazier sont des femmes, énumère encore le rapport intitulé "Réserves inexploitées : promouvoir l'équilibre entre les sexes dans le pétrole et le gaz".

Autre constat : les femmes sont surtout présentes dans les postes de bureau et beaucoup moins dans les métiers techniques, pourtant un prérequis pour espérer s'élever dans la hiérarchie pétrolière.

Selon le rapport, cette sous-représentation de la gent féminine est une "perte" pour l'industrie, qui se prive d'une diversité de profils de recrutement, et donc de la "créativité" nécessaire pour résoudre les problèmes techniques et économiques.

Cet enjeu est d'autant plus important qu'il va faloir remplacer de nombreux salariés qui vont progressivement partir à la retraite dans un secteur où trois-quarts des employés ont plus de 50 ans.

"L'industrie pétrolière ne peut plus se permettre d'être perçue comme dominée par les hommes et où les femmes n'occupent qu'une place marginale", commente à l'AFP Ivan Marten, un des auteurs du rapport.

Pour rééquilibrer la situation, le secteur pâtit du manque général de femmes dans les formations techniques et scientifiques, du peu de mesures existant pour permettre aux salariés de mieux concilier vie familiale et professionnelle, ou encore de stéréotypes à la vie dure.

Selon l'enquête réalisée par BCG auprès de plusieurs milliers de salariés du secteur, les hommes croient toujours que les femmes sont moins flexibles qu'eux, et sont donc moins aptes à occuper certains postes, par exemple à l'expatriation.

BCG préconise plusieurs mesures, comme des actions de sensibilisation pour attirer les femmes vers les formations scientifiques et techniques, la mise en place de quotas de recrutement, comme le font déjà les groupes Chevron ou Shell, la création de mentorat, ou encore une plus grande ouverture pour les postes les plus élevés dans la hiérarchie.

La volonté des PDG de placer cet enjeu comme une de leurs priorités est aussi un facteur déterminant, souligne le rapport.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 25 septembre 2018 à 21:51

Le pétrole grimpe face à la réticence de l'Opep à ouvrir les…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, le baril de Brent grimpant à son plus haut depuis...

mardi 25 septembre 2018 à 21:04

Macron à Trump: "Il serait bon pour le prix du pétrole…

Nations unies (Etats-Unis): Le président français Emmanuel Macron a appelé mardi son homologue américain Donald Trump à laisser l'Iran poursuivre ses exportations...

mardi 25 septembre 2018 à 17:47

Trump appelle les pays de l'Opep à baisser les prix du pétro…

Nations unies (Etats-Unis): Le président américain Donald Trump a appelé mardi les pays membres de l'Opep à cesser de faire monter les...

mardi 25 septembre 2018 à 16:11

Le pétrole grimpe, les exportations iraniennes inquiètent

Londres: Les cours du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens et le Brent repoussait son plus haut en près de quatre...

mardi 25 septembre 2018 à 12:06

Le pétrole monte encore, l'offre mondiale inquiète

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens et le Brent repoussait son plus haut en près de quatre...

mardi 25 septembre 2018 à 09:25

Corruption au Nigeria: le secteur pétrolier toujours aussi o…

lagos: Se présentant comme le président anticorruption, le président Muhammadu Buhari avait promis de remettre de l'ordre dans le secteur pétrolier au...

mardi 25 septembre 2018 à 05:54

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, portés par la décision de l'Opep et de ses partenaires de...

lundi 24 septembre 2018 à 21:43

Pétrole: l'Opep ignorant Trump, le Brent grimpe au plus haut…

Londres: Le prix du pétrole londonien a grimpé lundi à son niveau le plus élevé depuis novembre 2014 après la décision de...

lundi 24 septembre 2018 à 17:51

France: les prix des carburants en baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations service françaises se sont affichés en baisse la semaine dernière, selon des chiffres...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite