Logo

Le pétrole remonte avant les réserves américaines

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole remontaient mardi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant avant les premières données sur les réserves américaines.
Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 47,58 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 70 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat d'août gagnait 68 cents, à 45,08 dollars.

Les prix de l'or noir, qui ont alterné entre baisse et hausse au cours de la séance, retrouvaient finalement le vert en fin de séance européenne.

"Le pétrole a reçu un petit coup de pouce du Qatar, qui a affirmé qu'il se tiendrait à l'accord de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole). Difficile de dire dans quelle mesure cette déclaration est due au conflit diplomatique qui oppose le pays à ses voisins, mais cela a rassuré les investisseurs", a noté Chris Beauchamp, analyste chez IG.

Alors que l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis et l'Egypte ont rompu leurs relations diplomatiques et économiques avec Doha, les marchés craignaient que la participation du Qatar à l'accord de baisse de la production de pétrole ne soit remise en cause.

Cet accord, qui lie l'OPEP et d'autres producteurs, dont la Russie, vise à rétablir l'équilibre du marché mondial en abaissant la production de ses participants.

Les investisseurs attendaient par ailleurs les données hebdomadaires sur les réserves américaines, qui seront publiées mercredi par le Département américain de l'Energie.

Pour la semaine achevée le 7 juillet, les réserves de brut pourraient avoir reculé de 2,85 millions de barils, celles d'essence de 1,88 million de barils tandis que celles de produits distillés auraient augmenté de 692.000 barils, selon la médiane d'un consensus d'analystes compilé par l'agence Bloomberg.

(c) AFP

Commenter Le pétrole remonte avant les réserves américaines


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.