Menu
A+ A A-

Pétrole: l'AIE anticipe une reprise des investissements dans l'amont

prix du petrole ParisParis: Les investissements dans l'exploration et l'exploitation de pétrole et de gaz devraient repartir à la hausse en 2017, après deux années de repli du fait de la chute des cours de l'or noir, anticipe l'AIE dans un rapport publié mardi.
Les investissements dans l'amont pétrolier et gazier devraient augmenter de 6% cette année à 460 milliards de dollars (+3% hors inflation), estime l'Agence internationale de l'énergie (AIE), dans son rapport annuel sur les investissements dans l'énergie.

Après une chute de près de 50% depuis 2014, cela pourrait bien être "la lumière au bout du tunnel", envisage l'AIE, qui se fonde sur les annonces des compagnies pétrolières.

Les résultats du premier trimestre 2017 montrent une "amélioration significative" de la trésorerie disponible de la plupart des grandes compagnies pétrolières et gazières, qui ont fait d'énormes efforts pour réduire leurs coûts ces deux dernières années, explique l'Agence, qui représente les pays consommateurs d'or noir.

Ce rebond concerne les investissements au Moyen-Orient, où les coûts de production sont les plus faibles du monde, ainsi que ceux dans les hydrocarbures de schiste aux Etats-Unis.

Ces derniers ont bénéficié de la légère hausse des cours du pétrole, après l'accord intervenu fin 2016 entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres pays producteurs, comme la Russie, pour réduire leur production.

Toutefois, "les prix du pétrole étant tombés sous la barre des 45 dollars le baril mi-juin, il y a une réelle possibilité pour que les compagnies pétrolières ne réalisent pas complètement leurs programmes d'investissements", prévient l'AIE.

Malgré cette nuance, ce retournement dans l'amont interviendrait après une année 2016 encore en fort repli, avec un plongeon de 26% à 650 milliards de dollars des investissements dans le pétrole et le gaz.

Autre élément marquant: les compagnies pétrolières se concentrent désormais sur des projets au cycle de développement court, assurant un retour sur investissement plus rapide, et pour les majors, sur des projets complexes où elles ont une vraie valeur ajoutée technique.

Preuve d'une certaine aversion au risque, l'AIE voit toujours les seules dépenses d'exploration se contracter cette année (-7%). L'an dernier, les découvertes de pétrole conventionnel ont baissé de moitié à 2,4 milliards de barils, "un déclin d'autant plus dramatique que 2015 avait déjà vu le plus bas niveau de découvertes depuis 1952", pointe l'AIE.

(c) AFP

Commenter Pétrole: l'AIE anticipe une reprise des investissements dans l'amont


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 25 avril 2019 à 10:47

    Le pétrole brent dépasse 75 dollars pour la première fois de…

    Londres: Le baril de Brent a dépassé jeudi les 75 dollars pour la première fois depuis fin octobre, dopé par le durcissement...

    jeudi 25 avril 2019 à 06:34

    Le pétrole recule en Asie après la hausse des réserves améri…

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer, jeudi en Asie, les investisseurs réagissant toujours à la hausse de la production et...

    mercredi 24 avril 2019 à 22:09

    Le pétrole hésite à la clôture, entre stocks américains et s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en ordre dispersé mercredi, hésitant entre une hausse des stocks américains de brut...

    mercredi 24 avril 2019 à 18:40

    Les stocks de pétrole brut montent plus que prévu aux USA (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont enregistré une hausse plus forte que prévu la semaine dernière tandis que...

    mercredi 24 avril 2019 à 12:21

    Le pétrole recule un peu avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les stocks américains...

    mercredi 24 avril 2019 à 07:54

    Le pétrole se replie en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, les investisseurs attendant de savoir si l'Organisation des pays...

    mardi 23 avril 2019 à 21:52

    Le pétrole continue à monter avec les sanctions américaines …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur hausse mardi au lendemain d'une décision américaine de stopper les exemptions aux...

    mardi 23 avril 2019 à 12:58

    Le pétrole repousse ses sommets avec le durcissement des san…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient à leur plus hauts en près de six mois mardi en cours d'échanges européens, dopés par...

    mardi 23 avril 2019 à 06:54

    Le pétrole continue de grimper en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, portés par la perspective d'une contraction de l'offre du...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 16 avril 2019 Pour la semaine achevée le 12 avril, les analystes tablent sur une hausse de 2 millions de barils des stocks de brut, sur une baisse de 2,55 millions de barils des stocks d'essence et sur une baisse d'un million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite