Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: l'AIE anticipe une reprise des investissements dans l'amont

prix du petrole ParisParis: Les investissements dans l'exploration et l'exploitation de pétrole et de gaz devraient repartir à la hausse en 2017, après deux années de repli du fait de la chute des cours de l'or noir, anticipe l'AIE dans un rapport publié mardi.
Les investissements dans l'amont pétrolier et gazier devraient augmenter de 6% cette année à 460 milliards de dollars (+3% hors inflation), estime l'Agence internationale de l'énergie (AIE), dans son rapport annuel sur les investissements dans l'énergie.

Après une chute de près de 50% depuis 2014, cela pourrait bien être "la lumière au bout du tunnel", envisage l'AIE, qui se fonde sur les annonces des compagnies pétrolières.

Les résultats du premier trimestre 2017 montrent une "amélioration significative" de la trésorerie disponible de la plupart des grandes compagnies pétrolières et gazières, qui ont fait d'énormes efforts pour réduire leurs coûts ces deux dernières années, explique l'Agence, qui représente les pays consommateurs d'or noir.

Ce rebond concerne les investissements au Moyen-Orient, où les coûts de production sont les plus faibles du monde, ainsi que ceux dans les hydrocarbures de schiste aux Etats-Unis.

Ces derniers ont bénéficié de la légère hausse des cours du pétrole, après l'accord intervenu fin 2016 entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres pays producteurs, comme la Russie, pour réduire leur production.

Toutefois, "les prix du pétrole étant tombés sous la barre des 45 dollars le baril mi-juin, il y a une réelle possibilité pour que les compagnies pétrolières ne réalisent pas complètement leurs programmes d'investissements", prévient l'AIE.

Malgré cette nuance, ce retournement dans l'amont interviendrait après une année 2016 encore en fort repli, avec un plongeon de 26% à 650 milliards de dollars des investissements dans le pétrole et le gaz.

Autre élément marquant: les compagnies pétrolières se concentrent désormais sur des projets au cycle de développement court, assurant un retour sur investissement plus rapide, et pour les majors, sur des projets complexes où elles ont une vraie valeur ajoutée technique.

Preuve d'une certaine aversion au risque, l'AIE voit toujours les seules dépenses d'exploration se contracter cette année (-7%). L'an dernier, les découvertes de pétrole conventionnel ont baissé de moitié à 2,4 milliards de barils, "un déclin d'autant plus dramatique que 2015 avait déjà vu le plus bas niveau de découvertes depuis 1952", pointe l'AIE.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 juin 2018 à 06:22

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, les spéculations sur une hausse ou non des quotas de production lors d'une...

mardi 19 juin 2018 à 06:06

Pétrole: qui sont les plus grands producteurs, les plus gran…

Londres: L'Opep et ses partenaires se réunissent vendredi et samedi pour des rencontres au résultat incertain, alors que l'union de 24 pays...

mardi 19 juin 2018 à 06:04

Les ministres de l'Opep arrivent à Vienne pour une réunion s…

Londres: Les ministres de l'Opep prennent la route de Vienne pour assister à des réunions qui s'annoncent tendues vendredi et samedi, où...

lundi 18 juin 2018 à 21:40

Le pétrole porté par de nouvelles spéculations sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, portés par de nouvelles spéculations à quelques jours d'une réunion très surveillée...

lundi 18 juin 2018 à 17:16

Combats en Libye: pertes "catastrophiques" dans le…

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a fait état lundi de "pertes catastrophiques" après la destruction de deux réservoirs dans...

lundi 18 juin 2018 à 16:57

La consommation de carburants baisse de 4,5% en mai (Ufip)

Paris: La consommation de carburants routiers en France a baissé de 4,5% en mai sur un an, avec une chute plus prononcée...

lundi 18 juin 2018 à 16:39

Le repli des prix des carburants se poursuit en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-services françaises ont reculé de quelques fractions de centime la semaine dernière, poursuivant le...

lundi 18 juin 2018 à 16:31

Le pétrole monte, l'Opep prend le pas sur la guerre commerci…

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens à quelques jours d'une réunion de l'Opep et malgré les craintes...

lundi 18 juin 2018 à 12:28

Les prix du pétrole divergent, entre guerre commerciale et O…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens alors que le WTI américain subissait les menaces de sanctions chinoises...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite