Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse malgré les réserves américaines encourageantes

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens, la prudence générale d'un marché inquiété par les tensions géopolitiques et la possibilité d'une accélération de la production américaine effaçant l'optimisme créé par la baisse des réserves américaines.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 47,00 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,11 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat d'août cédait 1,16 dollar à 44,36 dollars.

Les cours de l'or noir s'inscrivaient en recul sur la semaine, peinant à trouver une direction forte malgré la baisse marquée des réserves américaines, de 6,3 millions de barils de brut pour la semaine achevée le 30 juin selon les données publiées par le Département américain de l'Energie (DoE) jeudi.

"Il y a plusieurs raisons d'être prudent, et cela a contre-balancé le rapport du DoE", ont expliqué les analystes de PVM, qui citent des données sur l'emploi américain publiées jeudi, qui ont fait état d'une baisse des embauches par les employeurs privé et ont pesé sur la Bourse de New York.

"Le président américain a par ailleurs fait monter la pression sur la Corée du Nord après le test de missile balistique intercontinental", ce qui pèse sur le moral des investisseurs, ont noté les analystes de PVM.

Le président Donald Trump a promis jeudi à la Corée du Nord une réponse "sévère" après son tir d'un missile balistique intercontinental, alors que se multiplient les appels à de nouvelles sanctions contre Pyongyang.

Par ailleurs, d'autres analystes ont noté les annonces françaises sur le climat, qui ne pèsent pas directement sur les prix à court terme mais contribuent à un questionnement des marchés sur l'avenir du pétrole.

"Nous annonçons la fin de la vente des voitures à essence et diesel d'ici 2040", a déclaré jeudi Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire.

"Nous prévoyons que les conducteurs français consommeront 160.000 barils d'essence par jour en 2017, ce qui représente une hausse de 7,3% par rapport à l'année précédente, avant que cette croissance ne fléchisse nettement à l'avenir", ont estimé les analystes de JBC Energy, qui soulignent que d'autres pays européens cherchent également à mettre un terme à la vente de véhicules neufs utilisant de l'essence.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse malgré les réserves américaines encourageantes


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 11 juin 2021 à 15:46

    Pétrole: la Norvège parie encore sur l'or noir malgré les mi…

    Oslo: Plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'Ouest, la Norvège compte bien continuer à exploiter pétrole et gaz naturel pendant encore des...

    vendredi 11 juin 2021 à 11:58

    Le pétrole progresse après les données encourageantes de l'A…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse vendredi, bien aidés par des prévisions optimistes pour la demande de l'Agence internationale de...

    vendredi 11 juin 2021 à 11:32

    La demande de pétrole en bonne voie pour dépasser le pic d'a…

    Paris: La demande mondiale de pétrole devrait dépasser les niveaux d'avant la pandémie d'ici fin 2022, en contradiction avec les efforts nécessaires...

    vendredi 11 juin 2021 à 10:40

    Pétrole: l'AIE prévoit une demande supérieure au niveau d'av…

    Paris: La demande mondiale de pétrole, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici...

    jeudi 10 juin 2021 à 22:12

    Le pétrole repart de l'avant après des prévisions optimistes…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont remontés jeudi après la publication par l'Opep d'un rapport mensuel optimiste, de quoi rassurer...

    jeudi 10 juin 2021 à 16:36

    Le pétrole à de nouveaux plus hauts après des prévisions opt…

    Londres: Les cours du pétrole ont touché de nouveaux plus hauts jeudi après la publication par l'OPEP d'un rapport mensuel optimiste, de...

    jeudi 10 juin 2021 à 14:47

    L'Opep voit la demande de pétrole accélérer au 2e semestre

    Paris: L'Opep table sur une accélération de la reprise de la demande pétrolière au cours de la deuxième partie de l'année, a-t-elle...

    jeudi 10 juin 2021 à 12:06

    Le pétrole calme au lendemain de stocks américains mitigés

    Londres: Les cours du pétrole étaient proches de l'équilibre jeudi, les investisseurs restant convaincus que la demande repart malgré un léger accroc...

    mercredi 09 juin 2021 à 22:34

    Le pétrole se replie après la hausse des stocks américains d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont vu leur progression freinée mercredi après des données américaines montrant une forte progression des...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite