Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, plombé par l'Opep

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse mercredi à New York, emportés par les inquiétudes sur le niveau des exportations de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Vers 13H15 GMT, le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, perdait 45 cents à 46,62 dollars sur le contrat pour livraison en août au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Plusieurs agences rapportent que les chiffres de l'OPEP en juin montrent que les exports ont rebondi", a mis en avant Matt Smith de ClipperData.

Cela pesait sur la valeur d'un baril qui avait connu une série de huit séances de hausse consécutives et était de ce fait plus enclin à marquer une pause.

"Normalement, les exportations de pétrole devraient baisser parce que la demande intérieure de nombreux pays de l'OPEP progresse au cours des mois d'été, ce qui - du fait des réductions de production décidées - ne peut tout simplement pas être compensé par une augmentation de la production", ont commenté les experts de Commerzbank.

L'OPEP et d'autres producteurs se sont entendus pour limiter leurs extractions de brut jusqu'en mars 2018 et la hausse des exportations du cartel pourrait signifier que ses membres ne se tiennent pas à l'accord ou que leurs réserves commerciales ne sont pas encore écoulées.

"La nette hausse des expéditions de l'Arabie saoudite est particulièrement surprenante, cela implique probablement que le pays fasse appel à ses stocks", ont avancé les experts de Commerzbank.

Autre facteur pouvant peser sur les cours, le dollar se renforçait mercredi face à la plupart des monnaies, a signalé Matt Smith.

Un dollar plus fort à tendance à pénaliser les cours car il rend les acquisitions de brut, libellé dans cette monnaie, plus onéreuses pour les acheteurs utilisant d'autres devises.

Le publication des chiffres hebdomadaires sur les stocks de pétrole aux Etats-Unis a été repoussée à jeudi en raison d'un jour férié plus tôt dans la semaine.

(c) AFP


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 juillet 2018 à 22:10

Le pétrole monte après une baisse des stocks américains de p…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi, des données sur les stocks américains hebdomadaires de produits raffinés se montrant...

mercredi 18 juillet 2018 à 17:09

USA: hausse surprise des stocks de brut et nouveau record de…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont affiché une hausse surprise la semaine dernière, tandis que la production a...

mercredi 18 juillet 2018 à 16:20

Le pétrole en baisse avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient à nouveau mercredi en cours d'échanges européens avant les données hebdomadaires officielles sur les stocks américains...

mercredi 18 juillet 2018 à 12:32

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau mercredi en cours d'échanges européens avant les données hebdomadaires officielles sur les stocks américains...

mercredi 18 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient à nouveau mercredi en Asie, dans un contexte de craintes sur une augmentation de l'offre et...

mardi 17 juillet 2018 à 23:06

Une Bourse américaine lance un contrat sur le pétrole basé à…

New York: La plateforme boursière américaine Intercontinental Exchange (ICE) a annoncé mardi le lancement d'un nouveau contrat à terme sur le pétrole...

mardi 17 juillet 2018 à 22:00

Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé mardi l'arrêt des exportations de brut depuis le terminal de Zaouia en...

mardi 17 juillet 2018 à 21:47

Les cours du pétrole remontent au lendemain d'un plongeon

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement rebondi mardi après un plongeon de plus de 4% la veille, alors que...

mardi 17 juillet 2018 à 16:29

Les cours du pétrole divergent, prévision de baisse des stoc…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les analystes estimaient...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite