Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York, prolongeant son rebond

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse vendredi à New York, poursuivant un rebond entamé la semaine dernière après une forte chute des prix et amplifiée mercredi par l'annonce d'une baisse de la production de brut aux Etats-Unis.
Vers 13H15 GMT, le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, gagnait 39 cents à 45,32 dollars sur le contrat pour livraison en août au New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. "rebondit maintenant pour la septième séance de suite" après avoir perdu près de 10 dollars en un mois, "mais il s'agit sans doute d'un mouvement de correction de court terme", selon Gene McGillian de Tradition Energy.

"La baisse de la production de pétrole brut de 100.000 barils par jour la semaine dernière aux Etats-Unis annoncée mercredi a provoqué un sursaut supplémentaire" en laissant entrevoir un resserrement de l'offre sur un marché où le pétrole est abondant, note-t-il.

Mais les investisseurs "sont encore très sensibles au fait que la réduction de l'offre de 1,8 million de barils par jour promise par l'OPEP (l'Organisation des pays exportateurs de pétrole)" et ses partenaires pour permettre aux prix de se reprendre "va très probablement être contrebalancée par la hausse de la production dans certains pays", ajoute M. McGillian.

La Libye, membre de l'OPEP mais exemptée de quotas, a notamment extrait en moyenne en juin 200.000 barils par jour supplémentaires par rapport à mai.

Nombre d'analystes doutent que les prix du pétrole soient sortis de leur déprime.

La tendance de fond "reste encore massivement orientée à la baisse en raison des craintes d'un excès d'offre", souligne Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

"Le pétrole reste vraiment sous pression en raison de la hausse des réserves mondiales et donc toute appréciation des prix doit être considérée comme un rebond technique", explique-t-il.

Le marché s'inquiète toujours d'une offre trop élevée de brut, malgré les efforts en cours des pays de l'OPEP et de ses partenaires pour réduire la production et donc permettre aux prix de se reprendre.

Le marché pétrolier profitait par ailleurs de la faiblesse actuelle du dollar face aux autres devises, alors que les spéculations vont bon train sur un possible resserrement monétaire au Royaume-Uni ou en zone euro.

La baisse du billet vert rend moins onéreux et donc plus attractifs les achats de brut, libellés en dollar, pour les investisseurs munis d'autres devises.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole chute, les craintes liées à la production s'estom…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé lundi alors que les craintes liées à une potentielle insuffisance de l'offre...

lundi 16 juillet 2018 à 18:56

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

lundi 16 juillet 2018 à 12:30

Le pétrole recule dans un marché incertain

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché volatil, alors que les sanctions américaines contre l'Iran...

lundi 16 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie dans un contexte d'inquiétudes sur une augmentation de la production et un éventuel...

vendredi 13 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole monte mais n'évite pas une lourde chute hebdomada…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu avancé vendredi, tentant, en vain, de limiter le net recul hebdomadaire observé...

vendredi 13 juillet 2018 à 16:21

Le pétrole se stabilise, le marché hésite

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient vendredi dans un marché indécis entre tensions commerciales et risques de perturbation de l'offre, notamment...

vendredi 13 juillet 2018 à 12:29

Le pétrole recule, le marché s'inquiète de la demande mondia…

Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi alors que les investisseurs s'inquiètent de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis...

vendredi 13 juillet 2018 à 05:23

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie, dans un contexte d'inquiétudes sur la guerre commerciale entre la Chine et les...

jeudi 12 juillet 2018 à 21:48

Le pétrole se reprend timidement après un plongeon la veille

NYC/Cours de clôture: Le cours du pétrole londonien s'est repris jeudi tandis que le cours new-yorkais a encore peiné, au lendemain d'un...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite