Menu
A+ A A-

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation d'une baisse des réserves de brut aux Etats-Unis et par un repli du dollar.
Le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, a pris 86 cents à 44,24 dollars sur le contrat pour livraison en août au New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a terminé à 46,65 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 82 cents par rapport à la clôture de lundi.

Les cours "ont été influencés par le potentiel déclin des stocks de pétrole brut américain", a avancé Bart Melek de TD Securities.

La fédération professionnelle américaine API devait publier après la clôture mardi ses estimations sur le niveau des réserves de pétrole aux Etats-Unis la semaine dernière, avant le rapport hebdomadaire officiel du département de l'Énergie (DoE) mercredi.

"Nous nous attendons à ce que les réserves de brut aient continué à baisser", a noté Bart Melek en mettant en avant la cadence particulièrement élevée des raffineries et une demande "plutôt en forme".

Selon la prévision médiane des analystes sondés par l'agence Bloomberg, le DoE devrait faire état d'une baisse de 2 millions de barils des réserves de pétrole brut.

"C'est potentiellement un bon signe pour le ré-équilibrage du marché en Amérique du Nord", a estimé M. Melek.

Il est par ailleurs attendu, selon Bloomberg, un statu quo sur les réserves d'essence et une hausse de 868.000 barils des stocks de produits distillés.

En début de séance new-yorkaise, les cours du pétrole avaient été aidés par le net repli du dollar face à l'euro juste après des propos du président de la Banque centrale européenne (BCE) jugés encourageants sur l'économie de la zone euro.

Or, un dollar moins cher rend plus attractifs les achats de pétrole, libellé en monnaie américaine, pour les investisseurs munis d'autres devises.

Pour John Kilduff d'Again Capital, le marché est aussi en train de se stabiliser après une forte chute des prix au cours du mois passé qui a vu le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. descendre le 21 juin à son niveau le plus bas depuis août 2016.

"Beaucoup de paris à la baisse ont alors été passés et le plus bas de 42,05 dollars atteint la semaine dernière apparaît désormais comme un nouveau plancher", a-t-il relevé.

Malgré les efforts de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires pour limiter leur production, le marché mondial de l'or noir reste en net surplus de l'offre par rapport à la demande.

"Les inquiétudes liées à la surabondance de l'offre continuent d'assombrir les perspectives du marché du pétrole, et même si les mouvements de vente font une pause, les éléments haussiers (pour les cours) restent difficiles à trouver et les risques à court terme restent baissiers", a prévenu Stephen Brennock, analyste chez PVM.

(c) AFP

Commenter Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 décembre 2018 à 21:45

    Le pétrole pénalisé par des indicateurs chinois moroses

    Londres: Les prix du pétrole ont fortement reculé vendredi, pénalisés par des inquiétudes au sujet de la croissance mondiale, et donc de...

    vendredi 14 décembre 2018 à 16:13

    Le pétrole pénalisé par de mauvais indicateurs chinois

    Londres: Les prix du pétrole restaient en baisse vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes au sujet de la croissance...

    vendredi 14 décembre 2018 à 12:19

    Le pétrole repart à la baisse en raison de craintes sur la c…

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la baisse vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes autour de la croissance...

    jeudi 13 décembre 2018 à 22:02

    Le pétrole monte, les stocks américains et l'Arabie saoudite…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont avancé jeudi sur fond de données liées aux stocks du terminal américain de Cushing...

    jeudi 13 décembre 2018 à 17:26

    GB: le Nigeria engage une action en justice contre Shell et …

    Londres: Le gouvernement du Nigeria poursuit en justice les groupes pétroliers Shell et Eni, réclamant plus de 1 milliard de dollars dans...

    jeudi 13 décembre 2018 à 16:07

    Les cours du pétrole se maintiennent en légère baisse

    Londres: Les prix du pétrole se maintenaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, après des stocks américains plus élevés que...

    jeudi 13 décembre 2018 à 12:11

    Le pétrole affaibli par les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère baisse jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché toujours hésitant et affaibli depuis...

    jeudi 13 décembre 2018 à 10:09

    Pétrole: l'AIE maintient ses prévisions de croissance de la …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a maintenu jeudi ses prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole pour 2018 et...

    jeudi 13 décembre 2018 à 04:17

    L'ancien ministre du Pétrole du Venezuela meurt incarcéré

    Caracas: Un ancien ministre du Pétrole du Venezuela incarcéré pour une affaire de corruption est mort mercredi, a indiqué le parquet.

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite