Menu
A+ A A-

Pétrole: Oslo offre un nombre record de blocs dans l'Arctique

prix du petrole OsloOslo: La Norvège a proposé mercredi d'ouvrir à l'exploration pétrolière un nombre record de blocs dans les eaux arctiques de la mer de Barents malgré l'hostilité des ONG et de sa propre administration, inquiètes pour le climat et l'environnement.
Parmi les blocs offerts aux compagnies pétrolières par le ministère du Pétrole et de l'Énergie, 93 sont situés en mer de Barents, les neuf autres se trouvant en mer de Norvège, également au-delà du cercle polaire.

"L'ouverture de nouvelles étendues à l'exploration soutient l'activité de long terme, la création de valeur et l'emploi dans l'industrie pétrolière à travers tout le pays", a fait valoir le ministre Terje Søviknes dans un communiqué.

Plusieurs dizaines des blocs offerts l'ont été contre l'avis d'organismes publics tels que la Direction pour l'environnement, la Direction de la pêche et l'Institut polaire norvégien, préoccupés par leur proximité avec la banquise ou l'effet de tirs sismiques sur les précieux stocks de poisson.

"Cela montre que le gouvernement norvégien n'a aucun respect pour les objectifs climatiques pour lesquels ils ont signé dans le cadre de l'accord de Paris" qui vise à maintenir en deçà de 2°C la hausse du thermomètre mondial, a pour sa part estimé le leader de Greenpeace Norvège, Truls Gulowsen.

"Les blocs offerts sont pour la plupart extrêmement loin au Nord dans des zones très fragiles (...) mais aussi très chères à exploiter. C'est donc à tous les égards du pétrole qui devrait rester sous terre", a-t-il déclaré à l'AFP.

Conjointement avec une autre ONG, Greenpeace poursuit déjà l'État norvégien devant les tribunaux pour protester contre l'attribution l'an dernier d'autres zones de la région à la prospection pétrolière. Un procès doit s'ouvrir le 14 novembre.

L'organisation représentant l'industrie pétrolière, Norsk Olje og Gass, s'est au contraire félicitée de l'annonce du gouvernement, estimant que cela apporterait "des valeurs énormes à la société norvégienne".

Plus gros producteur d'or noir d'Europe de l'Ouest, la Norvège voit sa production péricliter depuis le début des années 2000. Les compagnies ont jusqu'au 30 novembre pour déposer leur candidature, une attribution des licences étant prévue au premier semestre 2018.

(c) AFP

Commenter Pétrole: Oslo offre un nombre record de blocs dans l'Arctique


    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    jeudi 13 juin 2019

    Mer d'Oman: un pétrolier norvégien 'attaqué', trois explosio…

    Oslo: Le pétrolier Front Altair, propriété du groupe norvégien Frontline, a été "attaqué" jeudi matin entre les Emirats et l'Iran, trois explosions...

    mardi 28 mai 2019

    Norvège: Le secteur pétrolier vise +17% d'investissements en…

    Oslo: Les compagnies pétrolières et gazières opérant en Norvège ont relevé leurs prévisions d'investissement en 2019 et 2020, ayant prévu de développer...

    vendredi 08 mars 2019

    Le fonds souverain norvégien se désengage des compagnies pét…

    Oslo: Le plus gros fonds souverain au monde, celui de la Norvège, lui-même alimenté par des pétrodollars, va se désengager des compagnies...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 20 juillet 2019 à 16:55

    L'Iran sourd aux appels à libérer un pétrolier battant pavil…

    Ajoute "extrême déception" de londres, réaction de l'ue, changement d'origine:Ajoute "extrême déception" de Londres, réaction de l'UE, changement d'origine

    samedi 20 juillet 2019 à 12:03

    Le pétrolier britannique impliqué dans un incident en mer av…

    Genève: Le pétrolier britannique Stena Impero a été impliqué dans un incident avec un bateau de pêche avant d'être confisqué par les...

    samedi 20 juillet 2019 à 11:52

    Le pétrole en hausse après l'arraisonnement d'un pétrolier b…

    New York: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, après plusieurs jours de baisse, poussés en fin de séance par...

    vendredi 19 juillet 2019 à 11:40

    Le pétrole en hausse après que Washington a annoncé la destr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, aidés par l'accroissement des tensions entre les États-Unis et l'Iran dans...

    jeudi 18 juillet 2019 à 21:27

    Le pétrole baisse face au surplus d'offre et aux tensions co…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé pour la sixième séance de suite jeudi, réagissant à la crainte d'une offre...

    jeudi 18 juillet 2019 à 12:09

    Le pétrole morose au lendemain des stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole remontaient sans entrain jeudi en cours d'échanges européens, après avoir souffert la veille, notamment du fait d'un...

    mercredi 17 juillet 2019 à 21:37

    Le pétrole recule avec la baisse de la demande américaine d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont baissé pour la troisième journée de suite mercredi, lestés par l'annonce d'une hausse surprise...

    mercredi 17 juillet 2019 à 17:14

    USA: les stocks de pétrole brut baissent pour la cinquième s…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé conformément aux attentes la semaine dernière aux Etats-Unis, baissant pour la cinquième semaine...

    mercredi 17 juillet 2019 à 10:36

    Le pétrole remonte un peu après sa chute de mardi et avant l…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi au début des échanges européens après leur chute de mardi sur fond de signaux...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 10 juillet 2019 Lors de la semaine achevée le 5 juillet, les réserves commerciales de brut ont baissé de 9,5 millions de barils pour s'établir à 459,00 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient un repli de 2,9 millions de barils.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite