Menu
A+ A A-

USA/Services pétroliers: GE doit céder un actif pour fusionner avec Baker Hughes

prix du petrole New YorkNew York: Les autorités américaines ont demandé lundi à General Electric de procéder à la cession d'un actif important pour obtenir leur feu vert à la fusion de sa division de services pétroliers avec le groupe Baker Hughes.
Le département de la Justice (DoJ) indique avoir déposé une plainte devant le tribunal d'instance de la capitale fédérale Washington, dans laquelle il dit être opposé à ce mariage tel qu'il est formulé actuellement.

La procédure américaine veut que le régulateur saisisse les tribunaux quand il juge qu'un rapprochement nuit à la concurrence. Cette étape apparaît souvent comme un moyen de pression sur les sociétés pour qu'elles acceptent les concessions exigées par les régulateurs. En cas de refus et d'absence d'accord entre les deux parties, il revient au juge de se prononcer sur la transaction.

En l'espèce, le ministère voudrait que GE cède GE Water & Process Technologies, l'activité de traitement des fluides industriels, eaux et procédés chimiques.

"Sans cette cession, la transaction proposée va amoindrir la concurrence dans les services de raffinage de produits chimiques aux Etats-Unis, entraîner une hausse des prix et détériorer la qualité du service", défend le DoJ.

Les deux parties semblent avoir trouvé un accord de principe, ajoute toutefois le DoJ, qui voudrait que celui-ci soit approuvé par le tribunal. Ce mariage est censé être finalisé d'ici début juillet.

A Wall Street, le titre GE restait en hausse de 3,81% à 29 dollars vers 19H25 GMT.

La fusion à 32 milliards de dollars entre la division de GE, développant des équipements destinés au forage de puits pétroliers notamment, avec Baker Hughes visait à répondre au plongeon des prix du pétrole.

Elle était la dernière grosse opération effectuée par le PDG Jeff Immelt, dont le départ à la tête du conglomérat industriel a été annoncé lundi. M. Immelt, qui a dirigé GE pendant 16 ans, sera remplacé par John Flannery, l'actuel patron de la division santé.

Outre Baker Hughes, Jeff Immelt a également racheté le pole énergie du fleuron français Alstom dans le cadre d'une stratégie destinée à recentrer le mastodonte sur ses racines industrielles.

(c) AFP

Commenter USA/Services pétroliers: GE doit céder un actif pour fusionner avec Baker Hughes


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mercredi 25 novembre 2020

    🛢️ USA: les stocks commerciaux de pétrole brut en baisse

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont un peu reculé aux Etats-Unis la semaine dernière, déjouant les attentes des analystes...

    mercredi 18 novembre 2020

    🛢️ USA: légère hausse des stocks de pétrole brut

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont légèrement augmenté la semaine dernière, un peu en-dessous des attentes des...

    jeudi 12 novembre 2020

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks commerciaux de pétrole br…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont augmenté la semaine dernière, déjouant les attentes des analystes qui s'attendaient...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 29 novembre 2020 à 06:46

    Or noir: l'Opep au chevet d'un marché toujours déprimé par l…

    Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses alliés se réunissent lundi et mardi pour tenter de redonner un peu...

    vendredi 27 novembre 2020 à 20:07

    Le pétrole quasiment stable en attendant l'Opep+

    Cours de clôture: Les deux contrats de référence du pétrole brut ont fini proches de l'équilibre vendredi, dans un marché calme qui...

    vendredi 27 novembre 2020 à 11:59

    Le pétrole en ordre dispersé attend l'Opep+

    Londres: Les deux cours de référence du pétrole brut étaient partagés en première partie de séance européenne vendredi, dans un marché calme...

    vendredi 27 novembre 2020 à 10:57

    La soif de biocarburants cale pour la première fois en 20 an…

    Londres: La demande pour les biocarburants recule pour la première fois en deux décennies cette année, dans la foulée de la pandémie...

    jeudi 26 novembre 2020 à 13:40

    Repsol investira 18,3 milliards d'euros d'ici à 2025 pour se…

    Madrid: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a annoncé jeudi un plan d'investissement de 18,3 milliards d'euros (19,8 milliards de francs) d'ici 2025...

    jeudi 26 novembre 2020 à 12:12

    Le pétrole marque une pause en attendant le sommet de l'Opep…

    Londres: Les prix du pétrole cédaient un peu de terrain jeudi, après avoir atteint la veille de nouveaux plus hauts en huit...

    mercredi 25 novembre 2020 à 21:40

    Le pétrole au plus haut depuis mars après les stocks américa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini au plus haut en huit mois mercredi, portés par une baisse inattendue des...

    mercredi 25 novembre 2020 à 17:49

    🛢️ USA: les stocks commerciaux de pétrole brut en baisse

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont un peu reculé aux Etats-Unis la semaine dernière, déjouant les attentes des analystes...

    mercredi 25 novembre 2020 à 13:07

    Le pétrole grimpe, les investisseurs misent sur les vaccins …

    Londres: Les cours du pétrole continuaient de grimper mercredi, le Brent s'approchant des 50 dollars le baril, portés par les avancées des vaccins...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 24 novembre 2020 Stimulés par les espoirs suscités par le vaccin, les cours du pétrole ont atteint des niveaux inégalés depuis que la COVID-19 a commencé à se propager en mars et a fait dégringolé la demande de pétrole. Vers 16h00 à Paris, les prix évoluaient à la hausse de plus de 3%.

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite