Menu
A+ A A-

ExxonMobil passe un nouveau test sur le climat

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil va se retrouver mercredi sous la pression de ses actionnaires qui ont soumis à l'assemblée générale des propositions favorables à la lutte contre le changement climatique pour contraindre le géant pétrolier à rendre des comptes sur l'environnement.
Il y a un an, les actionnaires avaient rejeté, lors de leur assemblée générale annuelle, à une large majorité (61,9%) une résolution demandant au groupe texan d'évaluer l'impact financier des politiques publiques environnementales sur son activité suite à l'accord de Paris sur le climat.

Mais, cette fois-ci, l'issue pourrait être différente. La proposition, déposée par le fonds de pension de l'Etat de New York, pourrait bien être soutenue par de gros investisseurs (investisseurs institutionnels) qui avaient jusqu'à présent pris le parti d'ExxonMobil.

Les puissants fonds américains Vanguard et BlackRock, dont les droits de vote sont importants, ont signalé qu'ils pourraient voter en faveur de la résolution, octroyant potentiellement une victoire retentissante aux militants écologistes.

Chevron, numéro 2 du secteur énergétique aux Etats-Unis, fait également face mercredi lors de sa propre AG à des propositions similaires et a, comme ExxonMobil, demandé à ses actionnaires de voter contre.

Les défenseurs de l'environnement demandent à ExxonMobil et à Chevron de réduire leurs investissements dans l'exploration de nouveaux puits pétroliers parce que, font-ils valoir, les nouvelles politiques environnementales vont rendre cette activité, première contributrice aux bénéfices, moins lucrative.

Les deux sociétés se défendent en expliquant que la demande énergétique va augmenter et qu'il faudra par conséquent la satisfaire et surtout vendre l'énergie à un coût abordable pour tous.

Les votes de mercredi chez ExxonMobil et Chevron interviennent après que les actionnaires de la compagnie pétrolière Occidental Petroleum ont voté à une grande majorité en faveur d'une motion pro-environnement le 12 mai dernier, une première dans l'industrie énergétique américaine.

ExxonMobil a fait évoluer sa position ces dernières années sur le changement climatique: favorable depuis peu à une taxe carbone, le groupe, dont l'ex-PDG Rex Tillerson est devenu secrétaire d'Etat américain, a demandé fin mars à l'administration Trump de respecter l'accord de Paris sur la lutte contre le réchauffement climatique.

De l'autre côté, le groupe est engagé dans une bataille judiciaire avec l'état de New York dont le procureur le soupçonne d'avoir menti et trompé le grand public et ses actionnaires sur l'impact de la consommation des produits pétroliers sur l'environnement.

Eric Schneiderman, qui s'intéresse au financement par ExxonMobil de recherches climato-sceptiques, demande une multitude de documents financiers et courriers liés aux déclarations du géant texan sur le climat depuis 1977.

(c) AFP

Commenter ExxonMobil passe un nouveau test sur le climat


    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    ExxonMobil : début d'un forage de puits en Guyana

    lundi 07 janvier 2019

    New York: ExxonMobil annonce commencer le forage du puits d'exploration Haimara-1, au large des côtes de la Guyana, le premier des deux puits prévus en ce mois de janvier. Il est foré par le navire Stena Carron à 31 km...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 24 janvier 2019 à 05:28

    Le pétrole recule en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reculaient en Asie jeudi, plombés par les inquiétudes sur un ralentissement de la demande mondiale et des...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:30

    Le pétrole lesté par la prudence des investisseurs

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi dans un marché empreint de prudence alors que persistent les...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:29

    Une guerre des prix du pétrole avec les États-Unis nuirait à…

    Davos: La Russie ne devrait pas essayer de réduire la production américaine de schiste avec une guerre des prix du pétrole, car...

    mercredi 23 janvier 2019 à 21:14

    La compagnie chinoise CNOOC prévoit ses plus fortes dépenses…

    Singapour: CNOOC, le plus grand producteur de pétrole offshore de Chine, prévoit que ses dépenses en capital pour 2019 seront les plus...

    mercredi 23 janvier 2019 à 17:03

    Les compagnies pétrolières US disent à l'Opep que leur prod…

    New York: Les compagnies pétrolières américaines ont tenté mercredi d'apaiser les craintes de l'Opep de perdre des parts de marché, expliquant que...

    mercredi 23 janvier 2019 à 15:57

    La compagnie pétrolière Vénézuélienne PDVSA annonce une bais…

    Caracas: La compagnie pétrolière PDVSA appartenant à l’État vénézuélien, a déclaré que sa dette avait diminué de 5% l’an dernier, pour atteindre...

    mercredi 23 janvier 2019 à 12:35

    Le pétrole remonte dans un marché volatil

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mercredi en cours d'échanges européens, effaçant une partie de leurs pertes de la veille dans un...

    mercredi 23 janvier 2019 à 04:21

    Le pétrole stable en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient stables, mercredi en Asie, au lendemain d'une baisse provoquée par un regain d'inquiétude quant à l'économie...

    mardi 22 janvier 2019 à 22:11

    Le pétrole pénalisé par les craintes sur la croissance mondi…

    New york: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, fragilisés par les inquiétudes sur la croissance mondiale et de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 janvier 2019 Chine Les raffineries chinoises ont traité en moyenne 12,07 millions de barils de pétrole brut par jour en 2018, en hausse de 6,8% par rapport à l’année précédente.

    7 facteurs qui influenceront les prix du pétrole en 2019

    Le mercredi 23 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    2019: L'année dernière, les prix du pétrole ont atteint leur plus haut niveau en quatre ans, avant de plonger à plus de 30 dollars. De nombreux facteurs ont joué pendant cette période de volatilité, notamment les sanctions iraniennes et la promesse en résultant de l’OPEP + de stimuler la production pour éviter une pénurie d’approvisionnement. La volatilité semble s’être maintenue jusqu’en 2019, l’incertitude régnant dans plusieurs domaines clés des marchés pétroliers de cette année.

    Lire la suite

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite