Menu
A+ A A-

Syrie: l'économie et le secteur pétrolier mis à genoux par la guerre (ministres)

prix du petrole SyrieDamas: L'économie de la Syrie est à genoux et la production pétrolière réduite à néant après six ans de guerre, ont reconnu récemment à Damas plusieurs ministres.
Si l'énergie est le secteur le plus touché, tous les domaines d'activité ont été foudroyés par le conflit, ont-ils expliqué lors d'une conférence intitulée "La guerre en Syrie: conséquences et perspectives".

"La guerre a touché toutes les ressources économiques et, de manière systématique, le secteur pétrolier. Nous étions un pays producteur et exportateur de pétrole et nous devons aujourd'hui importer tous nos besoins", a affirmé le ministre syrien du Pétrole et des Ressources minières Ali Ghanem.

Le principal fournisseur de carburant est l'Iran, puis l'Algérie et de la Russie, selon l'hebdomadaire économique en ligne The Syria Report.

"Les pertes dans le secteur pétrolier ont atteint 66 milliards de dollars à ce jour. Depuis 2010, la production de pétrole a reculé de 98% et celle de gaz de 52%", a-t-il dit lors de cette conférence organisée par la "Société syro-britannique", présidée par Fawaz al-Akhrasse, le beau-père du président Bachar al-Assad.

Les champs pétroliers et gaziers, situés dans l'est et le nord du pays, sont tombés aux mains des rebelles puis des jihadistes du groupe Etat Islamique (EI).

Selon le ministre, la production de brut est passée de 385.000 à 8.000 barils par jour (b/j), l'extraction de gaz de 21 millions à 9 millions de m3 par jour et celle de phosphate s'est arrêtée.

Malgré ce sombre tableau, M. Ghanem a pronostiqué pour cette année une légère augmentation de la production de pétrole, à 12.000 b/j, et celle de gaz, à 11,5 millions de m3/jour, ainsi qu'une reprise de la production du phosphate à 2,5 millions de tonnes annuelles.

Autre secteur sinistré, l'électricité. Selon le ministre de l'Electricité, Mohammed Zouheir Kharboutli, seuls 27% des besoins en électricité sont couverts contre 97% avant le conflit, "à cause du manque de fioul et de gaz".

Avant la guerre, 49,7 milliards de kilowatts-heure étaient produits annuellement contre 19 milliards aujourd'hui.

"Le montant total des pertes depuis le début de la guerre s'élève à 3,8 milliards de dollars", a estimé le ministre imputant cette diminution notamment au fait que plusieurs centrales et lignes électriques ont été détruites ou endommagées.

Dans les transports, les pertes se chiffrent à 4,5 milliards de dollars, selon le ministre Ali Hammoud.

Déclenché en 2011 par la répression de manifestations prodémocratie, le conflit en Syrie a fait plus de 320.000 morts et plus de dix millions de déplacés et réfugiés.

(c) AFP

Commenter Syrie: l'économie et le secteur pétrolier mis à genoux par la guerre (ministres)


    Le pétrole en Syrie

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Syrie

    vendredi 24 septembre 2021

    Le Hezbollah libanais annonce l'arrivée d'une nouvelle carga…

    Le caire: Le Hezbollah libanais a annoncé l'arrivée jeudi soir d'une nouvelle cargaison de pétrole en provenance d'Iran dans le port syrien...

    dimanche 10 mai 2020

    Syrie: nouvelles coupes dans les subventions sur l'essence

    Damas: Les autorités syriennes ont adopté dimanche de nouvelles coupes dans les subventions sur l'essence, les mesures d'austérité se succédant dans le...

    jeudi 04 juillet 2019

    Un pétrolier en route vers la Syrie arraisonné à Gibraltar

    Londres: Un pétrolier soupçonné d'acheminer du brut en Syrie en violation des sanctions européennes a été arraisonné à Gibraltar, annoncent jeudi les...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 août 2022 à 22:55

    Le pétrole termine en baisse, après la réparation d'une fuit…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse vendredi après l'annonce qu'une fuite dans un pipeline dans le Golfe...

    vendredi 12 août 2022 à 22:22

    Les livraisons de pétrole russe à la République tchèque ont …

    Prague: Les livraisons de pétrole russe à la République tchèque ont repris après une suspension de huit jours liée aux sanctions visant...

    vendredi 12 août 2022 à 17:24

    Goldman Sachs prévoit une essence à 5 dollars et un Brent à …

    New York: Le prix de l'essence au détail vient de passer sous la barre des 4 dollars le gallon, selon les données...

    vendredi 12 août 2022 à 12:20

    Le pétrole hésite, entre demande plus résiliente et marché a…

    Londres: Les prix du pétrole oscillaient vendredi entre gains et pertes, tiraillés entre des prévisions de demande mondiale meilleures que prévu, et...

    jeudi 11 août 2022 à 22:15

    Le pétrole en hausse, la demande américaine encourageante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole brut ont grimpé jeudi, soutenus par une demande américaine plus résiliente que prévu mais aussi...

    jeudi 11 août 2022 à 15:25

    L'Opep, contrairement à l'AIE, abaisse sa prévision de deman…

    Londres: L'OPEP a abaissé jeudi sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole en 2022 pour la troisième fois depuis...

    jeudi 11 août 2022 à 11:36

    Le pétrole en petite hausse, la demande américaine encourage…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère hausse jeudi, après les données hebdomadaires sur les stocks de brut américain et le...

    jeudi 11 août 2022 à 10:34

    Le pétrole bénéficie d'une demande accrue à la place du gaz …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a légèrement revu en hausse jeudi sa prévision pour cette année de la croissance de la...

    mercredi 10 août 2022 à 23:00

    Le pétrole augmente, en dépit d'un gonflement des stocks amé…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse mercredi, dans le sillage du bond du marché actions après...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 11 aoüt 2022 Le prix moyen de l'essence aux États-Unis est passé sous la barre des 4 dollars, à 3,99 $ le gallon Le gallon américain Un gallon équivaut à 3,8 litres. jeudi pour la première fois depuis des mois, soulageant ainsi les conducteurs du plus grand consommateur de carburant au monde. Le litre d'essence sans plomb ordinaire s'échangeait à 1,05 dollar aux USA (environ 1,02 euro).

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite