Menu
A+ A A-

Le PDG de Total salue la décision de l'Opep de prolonger ses quotas

prix du petrole ParisParis: Le PDG du géant pétrolier français Total, Patrick Pouyanné, a salué vendredi la décision de l'Opep et de ses partenaires de prolonger leurs limitations de production jusqu'en mars 2018 pour soutenir les prix, estimant qu'elle contribuerait à une réduction des stocks dès le second semestre.
"Je pense que l'OPEP fait bien son travail", a déclaré Patrick Pouyanné à des journalistes, en marge de l'assemblée générale des actionnaires du groupe.

"C'est une bonne décision", a-t-il poursuivi. "La bonne décision, c'est d'être allé au-delà de six mois (de réduction de la production, NDLR) parce que cela permet d'avoir un horizon jusqu'en 2018".

Les pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs partenaires, dont la Russie, ont annoncé jeudi le prolongement de leurs quotas de réduction de la production jusqu'en mars 2018, afin de réduire les stocks mondiaux et soutenir les prix.

Cette décision a toutefois déçu un certain nombre d'investisseurs, qui espéraient que ces grands producteurs de brut aillent plus loin qu'une simple prolongement de neuf mois de l'accord mis en oeuvre depuis janvier, alors que son efficacité se heurte au dynamisme de l'offre de pétrole de schiste en provenance des Etats-Unis.

"On s'attend à ce qu'il y ait un vrai déstockage qui soit réalisé sur la deuxième moitié de l'année et je pense que s'il se réalise, les marchés l'intégreront, parce que pour l'instant le surplus de stocks de 300 millions de barils (...) n'a pas beaucoup diminué", a commenté Patrick Pouyanné.

Entre "le sérieux" de l'OPEP, qui respecte l'accord de limitation de la production à près de 100%, et la demande de produits pétroliers généralement plus forte en période estivale, "je pense qu'on va voir les stocks bouger. L'inconnue, bien sûr, c'est la production américaine, comme toujours", a-t-il ajouté.

(c) AFP

Commenter Le PDG de Total salue la décision de l'Opep de prolonger ses quotas


    La Compagnie pétrolière française Total

    Total : chute de la marge de raffinage au 4e trimestre

    mardi 15 janvier 2019

    Paris: Selon l'indicateur de marge de raffinage européen (ERMI), la marge de raffinage de Total a chuté à 29,1 dollars par tonne au quatrième trimestre 2018, contre 39,9 dollars au trimestre précédent, mais 35,5 dollars un an auparavant.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 16 janvier 2019 à 17:05

    USA: les stocks de brut reculent, ceux de produits raffinés …

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé la semaine dernière, tandis que ceux de produits raffinés ont encore...

    mercredi 16 janvier 2019 à 12:13

    Le pétrole stable, le marché hésite avant les stocks américa…

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction forte mercredi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire sur les réserves américaines...

    mercredi 16 janvier 2019 à 06:05

    Le pétrole stagne en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole stagnaient mercredi en Asie dans l'attente des données américaines sur l'état des stocks de brut américain, sur...

    mardi 15 janvier 2019 à 22:04

    Le pétrole soutenu par les efforts de l'Opep et de la Chine

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, aidés par les efforts apparents de l'Opep pour ajuster...

    mardi 15 janvier 2019 à 12:40

    Le pétrole remonte, l'Opep prépare sa prochaine réunion

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens alors que l'Opep prépare sa prochaine réunion et que le ministre...

    mardi 15 janvier 2019 à 09:52

    Total : chute de la marge de raffinage au 4e trimestre

    Paris: Selon l'indicateur de marge de raffinage européen (ERMI), la marge de raffinage de Total a chuté à 29,1 dollars par tonne...

    lundi 14 janvier 2019 à 21:48

    Le pétrole sous pression après des données chinoises décevan…

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse lundi, l'élan qui portait les cours depuis le début de l'année...

    lundi 14 janvier 2019 à 18:04

    Les prix des carburants repartent à la hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises sont repartis à la hausse la semaine dernière, une première depuis début...

    lundi 14 janvier 2019 à 13:47

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers baissent

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches et les taux des pétroliers ont reculé sur la première semaine complète d'échanges...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 16 janvier 2019 USA Les stocks de pétrole brut américains ont diminué plus que prévu la semaine passée, de 2,68 millions de barils à 437,06 millions, contre 1,3 million attendu.
    Les stocks d'essence ont eux augmenté bien plus qu'envisagé, de 7,5 millions de barils à 255,57 millions contre une hausse de 2,8 millions anticipée.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite