Logo

USA: baisse plus marquée que prévu des stocks de brut

prix du petrole New YorkNew York: Les stocks de pétrole brut ont baissé de manière plus marquée qu'attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés mercredi par le département américain de l'Energie (DoE).
Lors de la semaine achevée le 19 mai, les réserves commerciales de brut ont reculé de 4,4 millions de barils pour revenir à 516,3 millions alors que les analystes interrogés par l'agence Bloomberg tablaient de façon médiane sur une baisse de seulement 2 millions.

Les chiffres du DoE témoignent également d'une baisse plus marquée que les estimations de la fédération privée American Petroleum Institute (API), publiées mardi soir.

En tenant compte d'un abaissement des réserves stratégiques, les stocks totaux de pétrole brut ont reculé de 4,8 millions de barils.

Du côté des réserves d'essence, le DoE a annoncé un recul de 800.000 barils, alors que les économistes compilés par Bloomberg prévoyaient une baisse un peu plus marquée, de 1,06 million.

Les stocks de produits distillés (fioul de chauffage...) ont baissé de 500.000 barils, dans la ligne du reflux de 493.000 barils anticipé par les analystes de Bloomberg.

Après la publication de ces chiffres, le marché du pétrole réagissait peu et restait en légère hausse.

Vers 14H45 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, prenait 13 cents à 51,60 dollars sur le contrat pour livraison en juillet au New York Mercantile Exchange (Nymex).

(c) AFP

Commenter USA: baisse plus marquée que prévu des stocks de brut


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.