Menu
A+ A A-

Le pétrole achève la semaine sur une nette hausse

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement monté vendredi, gardant une dynamique favorable, à l'aide des spéculations à l'approche d'une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) la semaine prochaine.
Le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, a gagné 98 cents à 50,33 dollars sur le contrat pour livraison en juin au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"On arrive à un tournant où l'on commence à croire à une hausse des cours, peut-être pas très marquée mais au moins au-dessus de 50 dollars", a résumé Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinions.

Les cours, qui avaient flanché au début du mois, ont connu une bonne semaine, largement dominée par la perspective du sommet de l'OPEP le 25 mai.

"Le sentiment reste positif en attendant le sommet", a mis en avant Matt Smith, de ClipperData. "On continue à s'attendre à ce qu'elle prolonge ses quotas, voire les accentue. Cela contribue à soutenir les cours aujourd'hui."

L'OPEP s'impose depuis janvier des limites de production, aux cotés de partenaires comme la Russie, et ils ne sont pour l'heure prévus que jusqu'à la fin juin.

Certes, les investisseurs ne doutent guère que le cartel annoncera au moins une prolongation à l'occasion de son sommet du 25 mai puisque l'Arabie saoudite, son acteur dominant, et la Russie se sont prononcées en ce sens voici quelques jours.

"Mais, en réalité, s'ils veulent prolonger ou accroître ces plafonds... C'est qu'ils n'ont pas fonctionné pour le moment !", a reconnu M. Smith. "Donc, ce n'est pas une si bonne nouvelle."

Même si les experts s'attendent à un rééquilibrage d'ici la fin de l'année, le marché mondial reste pour le moment nettement surabondant du fait notamment de l'accélération persistante de la production américaine.

A ce titre, le groupe privé Baker Hughes a, une nouvelle fois, annoncé une hausse du nombre de puits en activité aux Etats-Unis, dans son décompte hebdomadaire publié chaque vendredi.

Ce chiffre n'a néanmoins guère pesé sur un marché dominé par les espoirs suscités par l'approche du sommet de l'OPEP et qui "a également été soutenu par le déclin du dollar" a souligné David Madden, de CMC Markets, y voyant "un bonus sympathique".

La déprime du dollar, qui souffre toujours des incertitudes politiques autour de la présidence de Donald Trump, est favorable au marché pétrolier qui est libellé en monnaie américaine et devient donc moins coûteux.

(c) AFP

Commenter Le pétrole achève la semaine sur une nette hausse


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 08 août 2022 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants prolongent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants routiers Français continuaient de baisser la semaine passée. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole Brent daté sur la semaine s'établissait à 104,8...

    lundi 08 août 2022 à 11:30

    Le pétrole faiblit avec les craintes de récession et de rale…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse lundi, après une semaine de lourdes pertes, toujours affaiblis par les perspectives sombres...

    samedi 06 août 2022 à 21:50

    Jour le plus long à la station-service la plus fréquentée d…

    Berchem: Le premier samedi d'août, lorsque les vacanciers européens du mois de juillet rentrent chez eux et que les amateurs de soleil...

    samedi 06 août 2022 à 00:15

    Le pétrole conclut en petite hausse, après une dure semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en modeste hausse vendredi après un solide indicateur américain et une semaine de...

    vendredi 05 août 2022 à 11:10

    Le pétrole fait du surplace, plombé par les craintes de réce…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient vendredi, les deux références mondiales du brut évoluant à leurs niveaux précédant l'invasion russe de l'Ukraine...

    jeudi 04 août 2022 à 21:45

    Le pétrole WTI clôt sous son niveau d'avant l'invasion de l…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont chuté jeudi, le WTI américain plongeant sous son niveau précédant l'invasion de l'Ukraine en...

    jeudi 04 août 2022 à 15:50

    Le pétrole WTI sous 90 dollars, son niveau d'avant l'invasio…

    New York: Les prix du pétrole repassaient dans le rouge jeudi, le WTI américain chutant sous les 90 dollars le baril pour...

    jeudi 04 août 2022 à 15:33

    Pétrole: le WTI sous 90 dollars, son niveau d'avant l'invasi…

    Londres: Le pétrole WTI américain repassait jeudi sous les 90 dollars le baril, un plus bas depuis février avant l'invasion russe de...

    jeudi 04 août 2022 à 12:16

    Le pétrole garde la tête hors de l'eau après l'Opep+ et les …

    Londres: Les prix du pétrole faisaient du surplace jeudi, après l'annonce des pays de l'Opep+ d'une augmentation dérisoire de son volume total...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite