Menu
A+ A A-

Le pétrole monte après une baisse des stocks aux USA

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont monté mercredi, grâce au soutien d'une baisse hebdomadaire des réserves et de la production américaines, ainsi que d'un affaiblissement marqué du dollar.
Le prix du baril de "light sweet crude", référence américaine du brut, a gagné 41 cents à 49,07 dollars sur le contrat pour livraison pour juin au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le département de l'Energie (DoE) a soutenu le marché en annonçant des baisses des réserves pour les principaux produits pétroliers: brut, essence et produits distillés", a résumé Bob Yawger, de Mizuho Securities.

Les investisseurs ont largement salué les chiffres hebdomadaires sur l'état de l'offre américaine, qui font notamment état d'un recul de près de deux millions de barils des stocks de brut.

Certes, "la baisse des réserves était moins forte que les analystes ne l'attendaient, mais elle a suffi à pousser les prix plus haut", a reconnu Chris Beauchamp d'IG.

Le recul des réserves américaines, généralement représentatives de l'état des stocks mondiaux, est particulièrement bien accueilli à un moment où les investisseurs restent inquiets du haut niveau de l'offre pétrolière.

"Et on a aussi le premier recul depuis 13 semaines de la production américaine: c'est un élément marquant qui contribue à relancer le marché", a ajouté M. Yawger.

En interrompant sa hausse, même si elle ne le fait que par un minime recul de moins de 10.000 barils par jour (bj), la production américaine est de nature à rassurer les marchés, qui se montrent inquiets de son accélération incessante depuis des mois.

A ces éléments liés à l'état du marchés pétroliers s'ajoutent "une chute du dollar au plus bas depuis six mois", a écrit Tim Evans de Citi.

La devise souffre du tumulte politique autour du président américain Donald Trump, accusé de tentative d'entrave à la justice et d'avoir livré des secrets à la Russie, et sa faiblesse profite en retour au marché pétrolier puisque celui-ci est libellé en dollars.

"Cela donne un certain élan au marché", a conclu M. Evans.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte après une baisse des stocks aux USA


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 11 décembre 2019 à 09:52

    Aramco s'envole de 10% pour ses débuts historiques en Bourse

    Ryad: L'action du géant pétrolier saoudien Aramco s'est envolée de 10% pour ses débuts en Bourse mercredi sur la place financière de...

    mercredi 11 décembre 2019 à 09:01

    L'action Saudi Aramco bondit pour ses débuts, après la plus …

    Dubai: L'action Saudi Aramco a bondi mercredi de 10% pour ses débuts à la Bourse de Ryad, la plus importante introduction en...

    mercredi 11 décembre 2019 à 06:56

    Chevron dévalue ses gisements face à l'abondance de pétrole

    New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé mardi une dépréciation de la valeur de ses actifs, notamment dans le gaz...

    mercredi 11 décembre 2019 à 01:15

    Chevron annonce des dépréciations d'actifs de 10 à 11 millia…

    New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé mardi des dépréciations de ses actifs, notamment dans le gaz de schiste, de...

    mardi 10 décembre 2019 à 19:14

    ExxonMobil exonérée après accusations de tromperie sur le ch…

    New York: Un juge new-yorkais a débouté mardi l'Etat de New York, qui accusait le géant pétrolier américain ExxonMobil d'avoir trompé les...

    mardi 10 décembre 2019 à 12:05

    Le pétrole se stabilise, le marché surveille les discussions…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mardi en cours d'échanges européens, dans un marché digérant l'accord de l'Opep+ mais restant prudent...

    lundi 09 décembre 2019 à 12:41

    Les prix des carburants toujours à la hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont encore évolué à la hausse sur la semaine dernière, selon des chiffres...

    lundi 09 décembre 2019 à 11:36

    Le pétrole perd du terrain après une semaine dominée par l'O…

    Londres: Les prix du pétrole retombaient lundi en cours d'échanges européens, après avoir profité la semaine dernières de la réunion de l'Opep...

    samedi 07 décembre 2019 à 11:14

    Mexique: Pemex confirme une découverte 'gigantesque' de pétr…

    Mexico: La compagnie pétrolière mexicaine en difficulté Pemex a confirmé vendredi l'existence d'un "gisement gigantesque" d'un demi-milliard de barils équivalent pétrole (bep)...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 4 décembre 2019 Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont baissé d'environ -4,9 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA.
    Les analystes tablaient, eux, sur une baisse plus modeste, de l'ordre de -1,7 million de barils.

    Les stocks de pétrole s'établissent ainsi à 447,1 millions de barils.

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite