Menu
A+ A A-

Le pétrole remonte, les réserves américaines reculent selon le DoE

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens, galvanisés par la baisse hebdomadaire des réserves américaines.
Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 52,37 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 74 cents par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de juin gagnait 61 cents à 49,27 dollars.

Les prix de l'or noir avaient entamé un recul en début de séance, les premières données sur les réserves américaines indiquant une hausse des stocks de brut, une tendance qui ne s'est pas confirmée dans les chiffres officiels du département américain de l'Energie (DoE).

"Les cours ont profité de la baisse de 1,75 million de barils publié par le DoE, qui contredisent les estimations de l'API (American Petroleum Institute, fédération privée) qui faisaient état d'une hausse de 880.000 barils", a commenté Abhishek Deshpande, analyste chez Natixis.

Lors de la semaine achevée le 12 mai, les réserves commerciales de brut ont reculé de 1,8 million de barils pour revenir à 520,8 millions, alors que les analystes interrogés par l'agence Bloomberg tablaient de façon médiane sur une baisse de quelque 2,7 millions.

"La baisse des réserves était moins forte que les analystes ne l'attendaient, mais elle a suffi à pousser les prix plus haut, surtout que le dollar était affaibli par Donald Trump", a commenté Chris Beauchamp, analyste chez IG.

La faiblesse du dollar, pénalisé par les scandales en série qui entravent la présidence de Donald Trump et ont mis entre parenthèses les projets de réforme fiscale, profite aux investisseurs utilisant d'autres devises pour acheter des barils, puisque ces derniers sont libellés en devise américaine.

"Tout dépend désormais de la réunion de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et de savoir s'ils pourront s'aligner pour étendre leurs baisses de production, et si possible les intensifier", a ajouté Chris Beauchamp.

L'OPEP, qui limite sa production et celle de ses partenaires au premier semestre 2017 pour rééquilibrer le marché, devrait décider lors de sa réunion du 25 mai si l'accord sera reconduit, comme l'ont demandé l'Arabie saoudite et la Russie, les deux plus grands producteurs mondiaux.

(c) AFP

Commenter Le pétrole remonte, les réserves américaines reculent selon le DoE



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite