Menu
RSS
A+ A A-

La Norvège réduit ses ponctions dans la manne pétrolière

prix du petrole OsloOslo: La Norvège va moins puiser que prévu dans son immense manne pétrolière grâce à la reprise de son économie, selon le projet de loi de Finances rectificative présenté jeudi.
Alors que le gouvernement de droite prévoyait en septembre, dans son projet de budget 2017, de ponctionner son fonds souverain de 225,6 milliards de couronnes (24,2 milliards d'euros au cours actuel), ces prélèvement sont désormais revus en baisse, à 220,9 milliards.

"Le chômage recule et la croissance de l'économie s'accélère", a fait valoir la ministre des Finances et de l'Économie, Siv Jensen, dans un communiqué.

Plus gros producteur de pétrole d'Europe de l'Ouest, le pays scandinave a pâti de la baisse du cours des hydrocarbures depuis la mi-2014.

Permise par des taux d'intérêt bas, une couronne affaiblie et une politique budgétaire expansionniste, la reprise est une bonne nouvelle pour le gouvernement --conservateurs et droite anti-immigration-- qui s'achemine vers des législatives difficiles en septembre.

Le produit intérieur brut "continental" (hors hydrocarbures et transport maritime) devrait croître de 1,6% cette année, puis de 2,4% l'an prochain, après un maigre 0,8% en 2016, selon le projet de budget révisé.

Autre signe d'embellie, le taux de chômage devrait retomber à 4,3% en 2017, puis 4,1% en 2018, en nette baisse par rapport à l'an dernier (4,7%).

Les ponctions dans la manne pétrolière proposées jeudi représentent 2,9% de la valeur du fonds souverain, le plus gros au monde, au début de l'année.

C'est moins que la limite de 3% proposée en février par le même gouvernement, à la place de la règle en vigueur qui autorise jusqu'à 4%. Jeudi matin, le fonds pesait 8.065 milliards de couronnes, investis en actions et obligations ainsi que dans l'immobilier à travers le monde.

Minoritaire au Parlement, le gouvernement doit maintenant négocier avec ses alliés de centre-droit pour faire adopter son projet de budget.

(c) AFP

Le pétrole en Norvège


mercredi 11 juillet 2018

Norvège: la production pétrolière augmente moins que prévu e…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juin mais moins qu'attendu en raison...

mardi 10 juillet 2018

Shell suspend sa production sur une plateforme en mer du Nor…

Oslo: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mardi avoir suspendu la production sur le champ Knarr, en mer du Nord...

mercredi 16 mai 2018

Norvège: la production de pétrole recule en avril

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a déjoué les projections officielles en avril avec un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 juillet 2018 à 12:30

Le pétrole recule dans un marché incertain

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché volatil, alors que les sanctions américaines contre l'Iran...

lundi 16 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie dans un contexte d'inquiétudes sur une augmentation de la production et un éventuel...

vendredi 13 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole monte mais n'évite pas une lourde chute hebdomada…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu avancé vendredi, tentant, en vain, de limiter le net recul hebdomadaire observé...

vendredi 13 juillet 2018 à 16:21

Le pétrole se stabilise, le marché hésite

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient vendredi dans un marché indécis entre tensions commerciales et risques de perturbation de l'offre, notamment...

vendredi 13 juillet 2018 à 12:29

Le pétrole recule, le marché s'inquiète de la demande mondia…

Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi alors que les investisseurs s'inquiètent de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis...

vendredi 13 juillet 2018 à 05:23

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie, dans un contexte d'inquiétudes sur la guerre commerciale entre la Chine et les...

jeudi 12 juillet 2018 à 21:48

Le pétrole se reprend timidement après un plongeon la veille

NYC/Cours de clôture: Le cours du pétrole londonien s'est repris jeudi tandis que le cours new-yorkais a encore peiné, au lendemain d'un...

jeudi 12 juillet 2018 à 18:24

Washington demande à l'ONU l'arrêt des exportations de pétro…

Nations unies: Les Etats-Unis ont demandé jeudi à l'ONU l'arrêt de toute nouvelle exportation de pétrole vers la Corée du Nord, se basant...

jeudi 12 juillet 2018 à 17:35

Libye: réouverture d'un des principaux champs pétroliers du …

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé jeudi la réouverture d'un des principaux champs pétroliers du sud-ouest du pays...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite