Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: bénéfice de 4,6 mds USD au 1T pour Pemex

prix du petrole mexicoMexico: La compagnie pétrolière mexicaine Pemex (publique) a annoncé mercredi un bénéfice net de 4,6 milliards de dollars au premier trimestre de 2017, après une perte de 3,2 milliards enregistrée sur la même période l'an dernier.
"Pour le deuxième trimestre consécutif, Pemex a enregistré un résultat net positif, ce qui ne s'était pas produit en quasiment six ans", s'est félicité lors d'une téléconférence le directeur financier Juan Pablo Newman.

L'entreprise avait enregistré un bénéfice de 3,8 milliards de dollars au 4e trimestre de 2016.

Ces résultats s'expliquent principalement par le redressement des cours du pétrole et l'appréciation du peso face au dollar au premier trimestre, selon les responsables de l'entreprise.

La monnaie mexicaine, qui avait atteint son plus bas historique début janvier, à 22 pesos pour un dollar, s'est depuis appréciée de 15% pour s'échanger à 18,72 pesos pour un dollar à la fin du trimestre.

Sur l'année 2016, la compagnie pétrolière mexicaine a subi une perte nette de 14,3 milliards de dollars, deux fois moins qu'en 2015, grâce à une politique d'"austérité" et d'"efficacité" pour contrôler ses coûts, selon la société.

Le groupe avait décidé en février 2016 le report de 3,6 milliards de dollars d'investissements et le gouvernement mexicain avait annoncé, deux mois plus tard, l'injection de 4,2 milliards de dollars pour renflouer ses comptes, un apport conditionné à l'engagement de Pemex de réduire son passif d'un montant équivalent.

Pemex, plus grande entreprise mexicaine, génère environ 20% des revenus de l'Etat mexicain.

Au cours des récentes années, le géant pétrolier a connu une baisse de sa production et a été victime de milliers de vols perpétrés sur ses oléoducs par des organisations criminelles, un préjudice évalué à environ 2 milliards de dollars par an.

Les difficultés de l'entreprise ont coïncidé avec la fin de son monopole au Mexique, en vigueur depuis 1938, après le lancement d'une réforme historique par le président Enrique Peña Nieto en 2014.

Le gouvernement mexicain compte notamment sur l'exploitation de gisements attribués aux enchères l'an dernier à des groupes étrangers tels que BP, Total ou Statoil pour redresser la production nationale.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 20 juillet 2018 à 16:35

Le pétrole monte, rassuré par l'Arabie saoudite

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite a affirmé la veille vouloir limiter sa...

vendredi 20 juillet 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite assure ne pas vouloir …

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite a affirmé la veille vouloir limiter sa...

vendredi 20 juillet 2018 à 06:33

Le pétrole en hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse vendredi en Asie, après des déclarations jugées favorables de l'Arabie saoudite sur sa production...

jeudi 19 juillet 2018 à 21:59

Le pétrole, hésitant entre stocks et offre mondiale, finit e…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé jeudi, réagissant toujours à un recul des stocks américains de...

jeudi 19 juillet 2018 à 19:34

Moscou et Pékin refusent un arrêt des exportations de pétrol…

Nations unies: Les Etats-Unis ont échoué à obtenir jeudi de l'ONU l'arrêt de toute nouvelle exportation de pétrole cette année vers la Corée...

jeudi 19 juillet 2018 à 18:36

Norvège: fin de la grève dans le secteur pétrolier (patronat…

Oslo: La Fédération des armateurs norvégiens Rederiforbundet a annoncé jeudi un accord salarial avec un syndicat du secteur offshore, mettant ainsi fin...

jeudi 19 juillet 2018 à 16:31

Le pétrole repart à la hausse dans un marché volatile

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché volatile après des données hebdomadaires contrastées sur les...

jeudi 19 juillet 2018 à 15:05

Accords pétrolier et commercial Emirats/Chine avant une visi…

Dubaï: Les Émirats arabes unis et la Chine ont signé deux accords, l'un pétrolier et l'autre commercial, avant une visite jeudi soir...

jeudi 19 juillet 2018 à 12:18

Le pétrole recule, le marché peine à trouver une direction

Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens, effaçant leur rebond de la veille dans un marché volatile après...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite