Menu
A+ A A-

BP revient dans le vert au 1T grâce au rebond des cours du pétrole

prix du petrole LondresLondres: Le géant britannique du pétrole BP est largement repassé dans le vert au premier trimestre à la faveur d'une politique de réduction de coûts et surtout de la meilleure tenue des cours du pétrole ces derniers mois.
Le groupe a dégagé au cours des trois premiers mois de l'année un bénéfice net de 1,449 milliard de dollars (1,3 milliard d'euros) contre une perte de 583 millions de dollars un an plus tôt, selon un communiqué publié mardi.

Comme l'ensemble des grandes majors pétrolières mondiales, BP profite de la forte reprise des cours du pétrole depuis la fin de l'année dernière, grâce à l'accord sur la réduction de la production conclu par les pays de l'OPEP et ses partenaires.

Les prix du pétrole tournent autour de 50 dollars actuellement, alors qu'ils n'évoluaient que vers 30 dollars au premier trimestre de 2016. Pour 2017, la major a toutefois construit ses budgets sur une hypothèse d'un baril de Brent autour de 60 dollars.

En conséquence, son chiffre d'affaires a bondi de 45% à 55,863 milliards de dollars.

"Notre année a bien commencé", s'est félicité Bob Dudley, directeur général du groupe, cité dans le communiqué, insistant sur le fait que "les résultats et la trésorerie au premier trimestre ont été robustes".

Sa production de pétrole et de gaz a atteint 3,5 millions de barils équivalent pétrole par jour, soit une hausse de 5% sur un an, profitant de la mise en route d'un projet d'exploitation à Trinidad, le premier des sept sur lesquels il entend se concentrer dans les mois et années à venir.

BP s'est également appuyé sur une politique de réduction de coûts, passant par de moindres investissements, lesquels ont atteint 3,5 milliards de dollars ce trimestre, soit un milliard de moins que l'an passé à la même période.

Pour l'ensemble de 2017, le groupe continue de tabler sur des dépenses d'investissement comprises entre 15 et 17 milliards de dollars.

En parallèle, il poursuit une politique de cessions, qui s'élèvera entre 4,5 et 5,5 milliards de dollars en 2017 et sera concentrée surtout au second semestre. Depuis le début de l'année, il a vendu des actifs en Mer du Nord et dans la pétrochimie en Chine.

Enfin, BP continue de payer, à un rythme plus modéré, le prix de la catastrophe écologique dans le Golfe du Mexique en 2010, avec l'explosion de la plate-forme pétrolière DeepWater Horizon qu'il exploitait et qui avait fait 11 morts et provoqué une marée noire sur 180.000 kilomètres carrés.

Les sommes pour payer le nettoyage des côtes, indemniser les particuliers et entreprises victimes et régler les contentieux avec les autorités devraient atteindre entre 4,5 et 5,5 milliards de dollars en 2017, avant de tomber à 2 milliards en 2018.

Cette catastrophe lui a coûté plus de 60 milliards de dollars avant impôt depuis 2010.

(c) AFP


Commenter BP revient dans le vert au 1T grâce au rebond des cours du pétrole


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    Réchauffement: les géants du pétrole devraient tailler la production (ONG…

    vendredi 01 novembre 2019

    Paris: Les sept principales compagnies pétrolières privées devraient réduire leur production de plus d'un tiers d'ici 2040 pour garder les émissions carbone dans les objectifs de l'accord de Paris, selon une ONG étudiant le secteur.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 novembre 2019 à 11:43

    Le pétrole, en légère baisse, digère ses gains de la veille

    Londres: Les prix du pétrole perdaient un peu de terrain jeudi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une séance de nette hausse...

    mercredi 20 novembre 2019 à 21:50

    Le pétrole monte nettement après des stocks américains moins…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en nette hausse mercredi, reprenant du terrain après un début de semaine difficile...

    mercredi 20 novembre 2019 à 17:38

    Le pétrole reprend son souffle après un début de semaine dan…

    Londres: Les prix du pétrole reprenaient du terrain mercredi en cours d'échanges européens, après deux séances consécutives de baisse, portés notamment par...

    mercredi 20 novembre 2019 à 17:18

    USA: les stocks de brut augmentent pour la 4e semaine conséc…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis, gonflés notamment par la vente d'une partie...

    mercredi 20 novembre 2019 à 16:22

    L'IPO d'Aramco attirera des investissements, créera des empl…

    Ryad: L'entrée en Bourse (IPO) prochaine du géant pétrolier saoudien Aramco va "créer des milliers d'emplois" et "attirer les investissements", a déclaré...

    mercredi 20 novembre 2019 à 12:10

    Le pétrole stable après un début de semaine dans le rouge

    Londres: Les prix du pétrole étaient proches de leur niveau de clôture de la veille mercredi en cours d'échanges européens, après deux...

    mercredi 20 novembre 2019 à 06:31

    Charbon, gaz, pétrole: production en trop en 2030 pour tenir…

    Paris: Les prévisions de production d'énergies fossiles en 2030 sont incompatibles avec les objectifs de l'accord de Paris sur le climat: 50%...

    mardi 19 novembre 2019 à 21:30

    Le pétrole plombé par la guerre commerciale et l'abondance d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, entre la guerre commerciale sino-américaine qui semblait s'éloigner d'une...

    mardi 19 novembre 2019 à 17:48

    Le pétrole accentue ses pertes, plombé par la guerre commerc…

    Londres: Les prix du pétrole perdaient du terrain mardi en cours d'échanges européens, dans le sillage de la veille, lestés par un...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 20 novembre 2019 Depuis le début de la semaine, le Brent et le WTI ont perdu respectivement 3,57% et 4,21%.

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite