Menu
A+ A A-

BP revient dans le vert au 1T grâce au rebond des cours du pétrole

prix du petrole LondresLondres: Le géant britannique du pétrole BP est largement repassé dans le vert au premier trimestre à la faveur d'une politique de réduction de coûts et surtout de la meilleure tenue des cours du pétrole ces derniers mois.
Le groupe a dégagé au cours des trois premiers mois de l'année un bénéfice net de 1,449 milliard de dollars (1,3 milliard d'euros) contre une perte de 583 millions de dollars un an plus tôt, selon un communiqué publié mardi.

Comme l'ensemble des grandes majors pétrolières mondiales, BP profite de la forte reprise des cours du pétrole depuis la fin de l'année dernière, grâce à l'accord sur la réduction de la production conclu par les pays de l'OPEP et ses partenaires.

Les prix du pétrole tournent autour de 50 dollars actuellement, alors qu'ils n'évoluaient que vers 30 dollars au premier trimestre de 2016. Pour 2017, la major a toutefois construit ses budgets sur une hypothèse d'un baril de Brent autour de 60 dollars.

En conséquence, son chiffre d'affaires a bondi de 45% à 55,863 milliards de dollars.

"Notre année a bien commencé", s'est félicité Bob Dudley, directeur général du groupe, cité dans le communiqué, insistant sur le fait que "les résultats et la trésorerie au premier trimestre ont été robustes".

Sa production de pétrole et de gaz a atteint 3,5 millions de barils équivalent pétrole par jour, soit une hausse de 5% sur un an, profitant de la mise en route d'un projet d'exploitation à Trinidad, le premier des sept sur lesquels il entend se concentrer dans les mois et années à venir.

BP s'est également appuyé sur une politique de réduction de coûts, passant par de moindres investissements, lesquels ont atteint 3,5 milliards de dollars ce trimestre, soit un milliard de moins que l'an passé à la même période.

Pour l'ensemble de 2017, le groupe continue de tabler sur des dépenses d'investissement comprises entre 15 et 17 milliards de dollars.

En parallèle, il poursuit une politique de cessions, qui s'élèvera entre 4,5 et 5,5 milliards de dollars en 2017 et sera concentrée surtout au second semestre. Depuis le début de l'année, il a vendu des actifs en Mer du Nord et dans la pétrochimie en Chine.

Enfin, BP continue de payer, à un rythme plus modéré, le prix de la catastrophe écologique dans le Golfe du Mexique en 2010, avec l'explosion de la plate-forme pétrolière DeepWater Horizon qu'il exploitait et qui avait fait 11 morts et provoqué une marée noire sur 180.000 kilomètres carrés.

Les sommes pour payer le nettoyage des côtes, indemniser les particuliers et entreprises victimes et régler les contentieux avec les autorités devraient atteindre entre 4,5 et 5,5 milliards de dollars en 2017, avant de tomber à 2 milliards en 2018.

Cette catastrophe lui a coûté plus de 60 milliards de dollars avant impôt depuis 2010.

(c) AFP


Commenter BP revient dans le vert au 1T grâce au rebond des cours du pétrole


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP et des partenaires investissent 6 milliards de dollars en Azerbaidjan

    vendredi 19 avril 2019

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP va investir, avec des partenaires, 6 milliards de dollars (5,33 milliards d'euros) en Azerbaïdjan, notamment pour construite une nouvelle plateforme offshore sur la mer Caspienne, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué de presse.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2019 à 16:37

    BP et des partenaires investissent 6 milliards de dollars en…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP va investir, avec des partenaires, 6 milliards de dollars (5,33 milliards d'euros) en Azerbaïdjan, notamment pour...

    vendredi 19 avril 2019 à 06:06

    Le pétrole continue de grimper en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, dopés par des informations faisant état d'une baisse du...

    jeudi 18 avril 2019 à 22:21

    Les prix du pétrole montent avant un week-end prolongé

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu avancé jeudi et affiché une nouvelle semaine de hausse à la veille...

    jeudi 18 avril 2019 à 16:32

    Les prix du pétrole divergent dans un marché indécis

    Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, à la veille du long week-end pascal vendredi et lundi.

    jeudi 18 avril 2019 à 12:15

    Le pétrole recule un peu avant un long week-end pascal

    Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens alors que le marché britannique sera fermé vendredi et lundi...

    jeudi 18 avril 2019 à 06:38

    Les cours du pétrole inertes en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole n'évoluaient guère jeudi en Asie en dépit de la baisse des réserves américaines de brut, les analystes...

    mercredi 17 avril 2019 à 22:24

    Le pétrole recule, privilégie la production russe aux stocks…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mercredi malgré un recul des stocks américains, les courtiers s'interrogeant sur l'avenir...

    mercredi 17 avril 2019 à 17:21

    Recul surprise des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis (EI…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière et les importations ont chuté...

    mercredi 17 avril 2019 à 12:14

    Le pétrole grimpe avant les données officielles sur les stoc…

    Londres: Le prix du pétrole de Brent bondissait mercredi en cours d'échanges européens à son plus haut niveau en cinq mois, galvanisés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 16 avril 2019 Pour la semaine achevée le 12 avril, les analystes tablent sur une hausse de 2 millions de barils des stocks de brut, sur une baisse de 2,55 millions de barils des stocks d'essence et sur une baisse d'un million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite