Menu
RSS
A+ A A-

BP revient dans le vert au 1T grâce au rebond des cours du pétrole

prix du petrole LondresLondres: Le géant britannique du pétrole BP est largement repassé dans le vert au premier trimestre à la faveur d'une politique de réduction de coûts et surtout de la meilleure tenue des cours du pétrole ces derniers mois.
Le groupe a dégagé au cours des trois premiers mois de l'année un bénéfice net de 1,449 milliard de dollars (1,3 milliard d'euros) contre une perte de 583 millions de dollars un an plus tôt, selon un communiqué publié mardi.

Comme l'ensemble des grandes majors pétrolières mondiales, BP profite de la forte reprise des cours du pétrole depuis la fin de l'année dernière, grâce à l'accord sur la réduction de la production conclu par les pays de l'OPEP et ses partenaires.

Les prix du pétrole tournent autour de 50 dollars actuellement, alors qu'ils n'évoluaient que vers 30 dollars au premier trimestre de 2016. Pour 2017, la major a toutefois construit ses budgets sur une hypothèse d'un baril de Brent autour de 60 dollars.

En conséquence, son chiffre d'affaires a bondi de 45% à 55,863 milliards de dollars.

"Notre année a bien commencé", s'est félicité Bob Dudley, directeur général du groupe, cité dans le communiqué, insistant sur le fait que "les résultats et la trésorerie au premier trimestre ont été robustes".

Sa production de pétrole et de gaz a atteint 3,5 millions de barils équivalent pétrole par jour, soit une hausse de 5% sur un an, profitant de la mise en route d'un projet d'exploitation à Trinidad, le premier des sept sur lesquels il entend se concentrer dans les mois et années à venir.

BP s'est également appuyé sur une politique de réduction de coûts, passant par de moindres investissements, lesquels ont atteint 3,5 milliards de dollars ce trimestre, soit un milliard de moins que l'an passé à la même période.

Pour l'ensemble de 2017, le groupe continue de tabler sur des dépenses d'investissement comprises entre 15 et 17 milliards de dollars.

En parallèle, il poursuit une politique de cessions, qui s'élèvera entre 4,5 et 5,5 milliards de dollars en 2017 et sera concentrée surtout au second semestre. Depuis le début de l'année, il a vendu des actifs en Mer du Nord et dans la pétrochimie en Chine.

Enfin, BP continue de payer, à un rythme plus modéré, le prix de la catastrophe écologique dans le Golfe du Mexique en 2010, avec l'explosion de la plate-forme pétrolière DeepWater Horizon qu'il exploitait et qui avait fait 11 morts et provoqué une marée noire sur 180.000 kilomètres carrés.

Les sommes pour payer le nettoyage des côtes, indemniser les particuliers et entreprises victimes et régler les contentieux avec les autorités devraient atteindre entre 4,5 et 5,5 milliards de dollars en 2017, avant de tomber à 2 milliards en 2018.

Cette catastrophe lui a coûté plus de 60 milliards de dollars avant impôt depuis 2010.

(c) AFP


La Compagnie pétrolière britannique BP

BP et Petrobras négocient une vaste alliance

jeudi 12 avril 2018

Londres (royaume-uni): Le géant pétrolier britannique BP a annoncé jeudi une vaste alliance stratégique avec le groupe public brésilien Petrobras, allant potentiellement de l'exploration à la distribution.

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole chute, les craintes liées à la production s'estom…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé lundi alors que les craintes liées à une potentielle insuffisance de l'offre...

lundi 16 juillet 2018 à 18:56

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

lundi 16 juillet 2018 à 12:30

Le pétrole recule dans un marché incertain

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché volatil, alors que les sanctions américaines contre l'Iran...

lundi 16 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie dans un contexte d'inquiétudes sur une augmentation de la production et un éventuel...

vendredi 13 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole monte mais n'évite pas une lourde chute hebdomada…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu avancé vendredi, tentant, en vain, de limiter le net recul hebdomadaire observé...

vendredi 13 juillet 2018 à 16:21

Le pétrole se stabilise, le marché hésite

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient vendredi dans un marché indécis entre tensions commerciales et risques de perturbation de l'offre, notamment...

vendredi 13 juillet 2018 à 12:29

Le pétrole recule, le marché s'inquiète de la demande mondia…

Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi alors que les investisseurs s'inquiètent de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis...

vendredi 13 juillet 2018 à 05:23

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie, dans un contexte d'inquiétudes sur la guerre commerciale entre la Chine et les...

jeudi 12 juillet 2018 à 21:48

Le pétrole se reprend timidement après un plongeon la veille

NYC/Cours de clôture: Le cours du pétrole londonien s'est repris jeudi tandis que le cours new-yorkais a encore peiné, au lendemain d'un...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite