Menu
RSS
A+ A A-

Le rebond du pétrole fait flamber les bénéfices et revenus d'ExxonMobil au 1T

prix du petrole New YorkNew York: La major américaine ExxonMobil a annoncé vendredi une flambée de ses bénéfices et chiffre d'affaires au premier trimestre, alimentée à la fois par le redressement des prix du pétrole, des économies et la bonne santé de l'activité de raffinage.
Le bénéfice net a bondi de 121,5% sur un an, à 4,01 milliards de dollars, ce qui s'est traduit par un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 95 cents, contre 87 cents attendus en moyenne par les analystes.

Aidé par un baril du pétrole autour de 50 dollars, contre un peu plus de 30 dollars au premier trimestre 2016, le chiffre d'affaires a augmenté de 30%, à 63,3 milliards de dollars, mais reste inférieur aux 67,34 milliards escomptés.

A Wall Street, le titre gagnait 1,53% à 82,50 dollars vers 12H30 GMT dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance.

"Nos résultats reflètent une hausse des prix des matières premières et la priorité mise sur la maitrise des coûts et une efficacité opérationnelle", s'est félicité le PDG, Darren Woods, cité dans le communiqué, sans toutefois dire un mot sur la décision récente des autorités américaines à ne pas autoriser ExxonMobil à reprendre ses activités en Russie.

Le géant texan a en effet appliqué la même recette que celle mise en place depuis la chute des prix du pétrole en 2014 à savoir des réductions de coûts.

L'enveloppe affectée au développement des activités de forage, de plateformes, de terminaux et de gisements pétroliers et gaziers a ainsi diminué de 18,7%, à 4,2 milliards de dollars à fin mars.

En conséquence, la production de pétrole et de gaz a baissé de 4%, à 4,2 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Signe que l'embellie est revenue dans le secteur pétrolier: l'activité lucrative de production et exploration pétrolière et gazière (amont) est redevenue rentable. Elle a enregistré un bénéfice de 2,3 milliards de dollars au premier trimestre, contre une perte de 76 millions à la même période un an plus tôt. Elle reste toutefois dans le rouge aux Etats-Unis (perte de 18 millions de dollars).

ExxonMobil a également profité de son modèle économique, qui le place à tous les échelons de l'industrie pétrolière: de l'exploration à la vente au consommateur via les stations-service notamment.

Les activités de raffinage (aval) ont dégagé un bénéfice de 1,1 milliard de dollars, en hausse de 210 millions sur un an, alors que le résultat de la chimie a diminué de 184 millions de dollars, à 1,2 milliard de dollars.

(c) AFP

La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

Qatar Petroleum signe un accord sur l'Argentine avec Exxon

dimanche 03 juin 2018

Doha: Qatar Petroleum, géant énergétique détenu par l'Etat du Qatar, a signé dimanche un accord pour acquérir 30% des filiales d'Exxon Mobil en Argentine.

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole chute, les craintes liées à la production s'estom…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé lundi alors que les craintes liées à une potentielle insuffisance de l'offre...

lundi 16 juillet 2018 à 18:56

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

lundi 16 juillet 2018 à 12:30

Le pétrole recule dans un marché incertain

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché volatil, alors que les sanctions américaines contre l'Iran...

lundi 16 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie dans un contexte d'inquiétudes sur une augmentation de la production et un éventuel...

vendredi 13 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole monte mais n'évite pas une lourde chute hebdomada…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu avancé vendredi, tentant, en vain, de limiter le net recul hebdomadaire observé...

vendredi 13 juillet 2018 à 16:21

Le pétrole se stabilise, le marché hésite

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient vendredi dans un marché indécis entre tensions commerciales et risques de perturbation de l'offre, notamment...

vendredi 13 juillet 2018 à 12:29

Le pétrole recule, le marché s'inquiète de la demande mondia…

Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi alors que les investisseurs s'inquiètent de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis...

vendredi 13 juillet 2018 à 05:23

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie, dans un contexte d'inquiétudes sur la guerre commerciale entre la Chine et les...

jeudi 12 juillet 2018 à 21:48

Le pétrole se reprend timidement après un plongeon la veille

NYC/Cours de clôture: Le cours du pétrole londonien s'est repris jeudi tandis que le cours new-yorkais a encore peiné, au lendemain d'un...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite