Menu
RSS
A+ A A-

L'Arabie dit avoir déjoué une attaque du Yémen contre un site pétrolier

prix du petrole RyadRyad: Les autorités saoudiennes ont annoncé mercredi avoir déjoué une tentative d'attaque par un bateau piégé, provenant d'une zone contrôlée par les rebelles Houthis du Yémen, contre une installation pétrolière du sud de l'Arabie.
Il s'agit de la première attaque de ce type contre une installation pétrolière rapportée par l'Arabie saoudite depuis le début de son intervention au Yémen en 2015, bien que les Houthis aient affirmé avoir visé avec des missiles, à au moins deux reprises, de tels sites en territoire saoudien.

L'embarcation utilisée dans l'attaque mardi était partie d'une petite île yéménite en mer Rouge, selon un communiqué du ministère saoudien de l'Intérieur.

Elle était bourrée d'explosifs et contrôlée à distance, mais elle a été interceptée à une distance d'un mille et demi marin de l'objectif visé, un quai et une station de distribution de produits pétroliers du géant pétrolier Aramco, d'après ce communiqué.

L'embarcation a commencé à prendre de la vitesse au fur et à mesure qu'elle s'approchait de l'installation pétrolière située dans la province de Jazan, atteignant les 34 noeuds, selon la même source.

"Les patrouilles des gardes-côtes ont constaté, lors de l'interception, qu'il n'y avait pas de présence humaine à bord de l'embarcation", écrit le ministère dans son communiqué.

Elles ont alors ouvert le feu sur les moteurs du bateau, ce qui a permis de le stopper. Les gardes-côtes ont ensuite inspecté l'embarcation en coordination avec la marine de guerre pour découvrir qu'elle était bourrée d'explosifs, précise le communiqué.

Cette attaque montre un degré de sophistication assez avancé de la part des rebelles Houthis qui avaient mené une autre attaque audacieuse, fin janvier, contre une frégate de la marine saoudienne en mer Rouge.

Le ministère saoudien de l'Intérieur a affirmé mercredi que les gardes-côtes resteraient vigilants pour mettre en échec "toutes les tentatives terroristes et protéger les frontières terrestres et maritimes" du royaume.

L'Arabie saoudite conduit au Yémen une coalition arabe qui soutient sur le terrain depuis mars 2015 les forces du président Abd Rabbo Mansour Hadi contre les Houthis, rebelles issus de l'importante minorité zaïdite, alliés à des unités de l'armée restées fidèles à l'ex-président Ali Abdallah Saleh et accusés de liens avec l'Iran.

Le sud du territoire saoudien est régulièrement la cible de tirs de missiles attribués aux Houthis, qui ont fait des dizaines de morts civils et militaires.

Les Houthis et leurs alliés sont soupçonnés d'avoir tiré des missiles contre des navires américains en mer Rouge à au moins deux reprises en octobre dernier.

Les Etats-Unis, alliés de l'Arabie saoudite, avaient répondu en tirant le 13 octobre cinq missiles de croisière sur trois stations radar rebelles.

Depuis l'intervention de la coalition arabe, plus de 7.700 personnes, en majorité des civils, ont été tuées et 42.500 blessées dans le conflit au Yémen. Toutes les médiations de l'ONU et sept accords de cessez-le-feu ont échoué.

Le conflit a exacerbé la crise humanitaire dans ce pays qui était déjà avant la guerre le plus pauvre de la péninsule arabique.

Mardi, les participants à une réunion des donateurs sur le Yémen au siège de l'ONU de Genève ont promis 1,1 milliard de dollars d'aide humanitaire pour 2017.

Les Nations unies avaient lancé en début d'année un appel pour récolter 2,1 milliards de dollars afin de répondre aux besoins humanitaires du Yémen, menacé par la famine cette année.

"La famine peut être évitée si nous agissons rapidement", a déclaré mardi le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres à l'issue de la conférence à Genève. Il a souligné que l'ONU réclamait désormais avant tout aux parties belligérantes de garantir un "accès sans entraves" pour les humanitaires.

(c) AFP

Le pétrole en Arabie Saoudite


mardi 03 juillet 2018

Pétrole: l'Arabie saoudite confirme être prête à augmenter s…

Ryad: L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a confirmé mardi être prête à utiliser sa capacité de production disponible, estimée à...

dimanche 01 juillet 2018

Pétrole: l'Arabie saoudite prête à augmenter sa production s…

Washington: Les Etats-Unis ont indiqué ce week-end que l'Arabie saoudite était prête à augmenter sa production de pétrole si les circonstances l'exigeaient...

dimanche 01 juillet 2018

L'Iran promet un "échec" du plan américain contre …

Téhéran: L'Iran a assuré dimanche qu'il mettrait en "échec" le projet américain visant à l'empêcher de vendre son pétrole à l'étranger, et...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 juillet 2018 à 23:06

Une Bourse américaine lance un contrat sur le pétrole basé à…

New York: La plateforme boursière américaine Intercontinental Exchange (ICE) a annoncé mardi le lancement d'un nouveau contrat à terme sur le pétrole...

mardi 17 juillet 2018 à 22:00

Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé mardi l'arrêt des exportations de brut depuis le terminal de Zaouia en...

mardi 17 juillet 2018 à 21:47

Les cours du pétrole remontent au lendemain d'un plongeon

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement rebondi mardi après un plongeon de plus de 4% la veille, alors que...

mardi 17 juillet 2018 à 16:29

Les cours du pétrole divergent, prévision de baisse des stoc…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les analystes estimaient...

mardi 17 juillet 2018 à 12:37

Le pétrole en baisse, vers une nouvelle augmentation de la p…

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les Etats-Unis...

mardi 17 juillet 2018 à 05:12

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi sous l'effet d'achats à bon compte après avoir plongé à des plus bas de trois...

lundi 16 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole chute, les craintes liées à la production s'estom…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé lundi alors que les craintes liées à une potentielle insuffisance de l'offre...

lundi 16 juillet 2018 à 18:56

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

lundi 16 juillet 2018 à 12:30

Le pétrole recule dans un marché incertain

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché volatil, alors que les sanctions américaines contre l'Iran...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite