Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: les producteurs "pourraient être amenés" à reconduire la réduction de l'offre (Arabie)

prix du petrole Abou Dhabi (Emirats arabes unis)Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie a déclaré jeudi que les pays producteurs membres et non-membres de l'Opep "pourraient être amenés", lors d'une réunion en mai, à prolonger leur accord sur la réduction de l'offre afin de réduire le niveau des stocks.
"Nous pourrions être amenés à prolonger pour atteindre l'objectif (...) du niveau des stocks" dans les pays consommateurs, a déclaré Khaled al-Faleh lors d'un forum sur l'énergie à Abou Dhabi.

Il faisait allusion à l'accord en vertu duquel l'OPEP et ses partenaires, comme la Russie, s'imposent depuis janvier des plafonds de production jusqu'à la fin du premier semestre.

Le ministre saoudien, dont le pays est le premier exportateur mondial de brut, a indiqué que l'évaluation des données du marché devrait continuer en avril et mai, avant que les pays engagés par l'accord ne prennent une décision finale lors de leur réunion à Vienne fin mai.

Les pays de l'OPEP et des producteurs non membres du cartel, dont la Russie, avaient décidé fin 2016 de réduire, durant les six premiers mois de cette année, leur offre de 1,8 million de barils par jour (mbj). Leur objectif était de soutenir les prix du brut qui avaient perdu près de la moitié de leur valeur à partir de la mi-2014. Les prix ont connu ces derniers mois une remontée et évoluent au-dessus de 50 dollars le baril.

Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi sous l'effet d'achats à bon compte après avoir lourdement plongé à cause de chiffres jugés inquiétants sur l'offre américaine.

Vers 08h00 GMT, le baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en mai, prenait 22 cents à 50,76 dollars. Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en juin, prenait 20 cents à 53,13 dollars.

(c) AFP

La Production de pétrole dans le monde


mercredi 20 juin 2018

"La raison l'emportera" à l'Opep, selon l'Arabie s…

vienne: Le ministre de l'Energie saoudien s'est montré mercredi optimiste sur ses chances de convaincre l'Opep de revoir à la hausse ses...

mercredi 20 juin 2018

L'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions avan…

Vienne: L'Arabie saoudite a plaidé mercredi en faveur d'une augmentation de la production de pétrole de l'Opep, avant une réunion du cartel...

mardi 19 juin 2018

Opep: l'Iran ne croit pas à un accord d'augmentation de la p…

Vienne: L'Iran ne croit pas à une révision à la hausse cette semaine des objectifs de production de l'Opep, auquel Téhéran est...

jeudi 14 juin 2018

Pétrole: vers une hausse de production de 300.000 barils/jou…

Moscou: Les pays de l'Opep et ses partenaires menés par la Russie, qui se réunissent fin juin pour assouplir leur accord de...

mercredi 13 juin 2018

Pétrole: l'AIE met en garde sur le déclin de la production e…

Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a mis en garde mercredi sur le déclin prévisible des productions pétrolières de l'Iran et du...

mardi 12 juin 2018

L'Opep a légèrement augmenté sa production en mai

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des producteurs exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté le mois dernier, tirée...

lundi 11 juin 2018

L'Irak accuse des producteurs de pétrole de dépasser les quo…

Bagdad: L'Irak a accusé lundi d'autres pays producteurs d'extraire plus de barils que le quota fixé l'an dernier par l'Organisation des pays...

vendredi 25 mai 2018

Ryad et Moscou envisagent une hausse de production de pétrol…

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite et la Russie, qui s'entendent depuis 2017 avec d'autres gros producteurs de pétrole pour limiter l'offre, ont jugé possible...

mercredi 16 mai 2018

Norvège: la production de pétrole recule en avril

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a déjoué les projections officielles en avril avec un...


-Voir toutes les actualités de la production de pétrole

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 juin 2018 à 22:32

Le pétrole lesté à Londres par l'Opep, porté à New York par …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a reculé mercredi à Londres alors qu'abondent les spéculations à l'approche d'un important sommet entre l'Organisation des...

mercredi 20 juin 2018 à 18:42

"La raison l'emportera" à l'Opep, selon l'Arabie s…

vienne: Le ministre de l'Energie saoudien s'est montré mercredi optimiste sur ses chances de convaincre l'Opep de revoir à la hausse ses...

mercredi 20 juin 2018 à 16:52

USA: les stocks de brut chutent, ceux de produits raffinés m…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé deux fois plus fortement que prévu la semaine dernière, tandis que...

mercredi 20 juin 2018 à 16:29

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "respon…

milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria...

mercredi 20 juin 2018 à 16:08

Le pétrole en hausse, l'Iran et l'Arabie saoudite jouent leu…

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions...

mercredi 20 juin 2018 à 15:30

L'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions avan…

Vienne: L'Arabie saoudite a plaidé mercredi en faveur d'une augmentation de la production de pétrole de l'Opep, avant une réunion du cartel...

mercredi 20 juin 2018 à 12:58

Pétrole: la Libye perd des milliards de dollars en raison de…

Tripoli: Le patron de la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) Mustafa Sanallah déplore, dans un entretien à l'AFP, des milliards de...

mercredi 20 juin 2018 à 12:25

Le pétrole remonte après un commentaire de l'Iran

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran a indiqué ne pas croire à un...

mercredi 20 juin 2018 à 08:31

Le pétrole aux Féroé: un rendez-vous pour le moment manqué

Tórshavn (danemark): Toujours pas l'ombre d'une plateforme en vue... Après avoir nourri les attentes et galvanisé les rêves d'indépendance au tournant du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite