Logo

Le pétrole toujours en hausse, l'Arabie Saoudite serait prête à renouveler l'accord de l'Opep

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole mercredi poursuivaient leur hausse en cours d'échanges européens alors que l'Arabie Saoudite aurait décidé de soutenir un renouvellement de l'accord de limitation de la production de l'Opep.
Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 56,61 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 38 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de mai gagnait 32 cents à 53,72 dollars.

Les cours de l'or noir entamaient une huitième séance consécutive de hausse, et ont atteint leur plus haut en cinq semaines vers 09H15 GMT, à 56,63 dollars pour le Brent et à 53,74 dollars pour le WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie..

"Les prix sont soutenus par l'Arabie Saoudite, qui soutiendrait l'idée d'une extension de l'accord de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole)", a souligné Naeem Aslam, analyste chez Think Markets.

L'OPEP, dont l'Arabie Saoudite est la figure de proue, a décidé fin 2016 de limiter sa production sur les six premiers mois de 2017 afin de permettre aux marchés de se rééquilibrer.

La mesure pourrait être étendue à l'intégralité de 2017 lors de la prochaine réunion du cartel, fin mai à Vienne.

Par ailleurs, de nombreuses données sont attendues sur les deux prochaines séances, avant un long week-end de Pâques.

Les données du Département américain de l'Energie (DoE) pourraient confirmer la baisse des réserves des Etats-Unis, alors que les chiffres indépendants de la fédération privée de l'American Petroleum Institute ont fait état d'une baisse de 1,3 million de barils la semaine dernière.

Les analystes attendent une baisse des réserves de brut de 1,75 million de barils pour la semaine achevée le 7 avril, selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.

L'OPEP publiera par ailleurs son rapport mensuel sur le marché du pétrole en cours de séance, tandis que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) publiera le sien jeudi.

(c) AFP

Commenter Le pétrole toujours en hausse, l'Arabie Saoudite serait prête à renouveler l'accord de l'Opep


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.