Logo

Le pétrole monte un peu à New York sur un marché hésitant

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse lundi à New York, sans trouver de direction face à de multiples éléments contrastés sur les perspectives d'une réduction de l'offre mondiale.
Vers 13H05 GMT, le prix du baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, gagnait 16 cents à 50,76 dollars sur le contrat pour livraison en mai au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le marché est en train de fluctuer", a résumé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Parmi les éléments favorables, il évoquait le fait que "les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) disent toujours respecter leurs baisses de production".

Le cartel, ainsi que d'autres pays producteurs, met en oeuvre depuis janvier des accords de baisses de l'offre et a récemment envoyé quelques signes laissant entendre que ces pactes pourraient être prolongés au-delà de leur expiration fin juin.

De façon moins engageante, "on voit revenir sur le marché du pétrole libyen, dont la production avait été interrompue la semaine dernière", a expliqué M. Lipow.

Les problèmes en Libye, qui appartient à l'OPEP et est en proie à une guerre civile, ont contribué à nettement relancer le marché la semaine précédente mais, malgré ce rebond, il revient d'un mauvais mois de mars et reste sous son niveau du début 2017.

"Pour l'instant, la baisse marquée du mois dernier ne se reflète pas dans les données sur les puits de pétrole américains", ont remarqué dans une note les experts de Commerzbank.

Juste avant le week-end, le groupe Baker Hughes a, une nouvelle fois, fait état d'une avancée hebdomadaires du nombre de puits actifs aux Etats-Unis, ce que nombre d'observateurs voient comme un indicateur avancé de la production.

Or, celle-ci reprend déjà franchement depuis le début de l'année aux Etats-Unis, qui ne sont pas concernés par les accords de baisse de l'offre.

Toutefois, sur le marché lundi, "les données économiques solides venues d'Asie et d'Europe contrebalancent les données sur les puits", a avancé Enrico Chiorando, de Love Energy.

Les investisseurs ont notamment pris connaissance d'une croissance du secteur industriel au plus haut depuis quasiment six ans dans la zone euro le mois dernier, selon le cabinet Markit, ce qui est de bon augure pour la demande.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte un peu à New York sur un marché hésitant


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.