Menu
A+ A A-

Pétrole: Cenovus achète des actifs de ConocoPhillips pour 17,7 mds CAD

prix du petrole MontréalMontréal: Le pétrolier canadien Cenovus va acheter pour 17,7 milliards de dollars canadiens (12,3 milliards d'euros) la quasi totalité des actifs de la compagnie américaine ConocoPhillips dans les mines de sables bitumineux, ont annoncé mercredi les deux sociétés.
Cenovus va récupérer notamment les 50% de la participation de ConocoPhillips dans FCCL Foster Creek Christina Lake (FCCL), une coentreprise entre les deux pétroliers spécialisée dans l'extraction de pétrole à partir des sables bitumineux au nord de Fort McMurray, en Alberta (ouest).

De plus Cenovus va acquérir la majorité des actifs de ConocoPhillips dans le projet Deep Basin, à cheval sur les provinces canadiennes de l'Alberta et de Colombie-Britannique, a indiqué Cenovus dans son communiqué.

Le pétrolier canadien a indiqué que ces actifs avaient une production moyenne de 298.000 barils d'équivalent pétrole par jour (bep/j) en 2017. Avec cette acquisition, Cenovus va pratiquement doubler sa production à environ 588.000 bep/j pour l'année en cours et doubler aussi ses réserves estimées.

Cenovus va payer en numéraire 14,1 milliards de dollars canadiens. En solde de la transaction, le pétrolier va donner 208 millions de ses actions à ConocoPhillips.

Le financement est assuré en partie par une ligne de crédits et par la cession d'actifs, comme notamment Pelican Lake et Suffield, dont la production a été en moyenne de 47.600 bep/j en 2016, dont la moitié en pétrole brut et le reste en gaz naturel.

Après cette cession, qui devrait être effective dans la deuxième moitié de l'année, ConocoPhillips reste toutefois engagé dans les sables bitumineux canadiens avec sa participation de 50%, aux côtés du Français Total, dans la mine de Surmont oil, ainsi que ses terrains de Blueberry-Montney dont il est l'exploitant unique.

La cession de FCCL et de Deep basin "aura un impact immédiat et significatif sur la valeur du groupe" ConocoPhillips, a estimé son PDG Ryan Lance.

Le pétrolier américain va réduire de 20 milliards de dollars son endettement et doubler son programme de rachat d'actions pour un montant de 6 millions de dollars américains (USD), a-t-il ajouté dans un communiqué.

Ce désengagement partiel de ConocoPhillips des bassins des sables pétrolifères canadiens s'explique par la faiblesse persistante des cours du pétrole, qui obère la rentabilité des compagnies en raison de coûts d'exploitation plus importants pour traiter un pétrole lourd.

D'autres pétroliers ont préféré également réduire la voilure ou même sortir totalement.

Début mars, le pétrolier néerlando-britannique Royal Dutch Shell qui a cédé pour 8,5 milliards de dollars deux projets de sables bitumineux, Athabasca et Peace River, au groupe Canadien Natural Resources.

En décembre, le pétrolier norvégien Statoil avait formalisé son retrait total des sables bitumineux en cédant Kai Kos Dehseh (KKD) dans l'Alberta au canadien Athabasca Oil.

Le géant pétrolier américain ExxonMobil, en raison de la chute des cours du brut, a lui réévalué en février ses réserves mondiales en supprimant l'intégralité des 3,5 milliards de barils estimés dans les sables bitumeux de Kearl.

(c) AFP

Commenter Pétrole: Cenovus achète des actifs de ConocoPhillips pour 17,7 mds CAD


    Le pétrole au Canada / Québec

    vendredi 06 novembre 2020

    Enbridge: bénéfice en hausse au 3e trimestre mais moins qu'a…

    Montréal: Le groupe canadien Enbridge, premier opérateur d'oléoducs et de gazoducs d'Amérique du Nord, a annoncé vendredi une hausse de 4% de...

    dimanche 25 octobre 2020

    Pétrole: le canadien Cenovus rachète son concurrent Husky po…

    Montréal: Le producteur canadien de pétrole et de gaz Cenovus Energy va racheter son concurrent Husky Energy pour 23,6 milliards de dollars...

    jeudi 22 octobre 2020

    ExxonMobil prépare des suppressions de poste en Amérique du …

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, après avoir déjà réduit ses effectifs en Europe et en Australie, va "très bientôt" annoncer...

    -Toutes les nouvelles du pétrole au Canada
    -Toutes les nouvelles du pétrole au Québec

    Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

    TransCanada relance Keystone

    mercredi 20 février 2019

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut dans le Missouri au début du mois, a rapporté Reuters, citant le porte-parole de TransCanada, Terry Cunha.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 19 janvier 2021 à 12:14

    Le pétrole repart timidement aidé par les commentaires de l…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mardi mais sans grande conviction, rassurés cependant par le dernier rapport mensuel de l'Agence internationale...

    mardi 19 janvier 2021 à 11:13

    Pétrole: l'AIE revoit la demande en baisse malgré des fondam…

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) estime que le marché pétrolier repose sur des fondamentaux plus solides cette année grâce aux vaccins...

    lundi 18 janvier 2021 à 16:51

    Climat: l'AIE presse le secteur pétrolier d'agir sur les fui…

    Paris: Après une baisse de ses émissions de méthane l'an dernier en raison de la crise, l'AIE a pressé lundi l'industrie des...

    lundi 18 janvier 2021 à 12:06

    Le pétrole commence la semaine en petite forme

    Londres: Les prix du pétrole se tassaient légèrement lundi, tirés vers le bas par plusieurs facteurs dont un regain de vigueur du...

    vendredi 15 janvier 2021 à 21:49

    Le pétrole termine la semaine en marche arrière

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse vendredi, le marché reprenant son souffle après un début d'année en...

    vendredi 15 janvier 2021 à 16:49

    ExxonMobil soupçonné d'avoir surévalué un important actif

    New York: Le régulateur de la Bourse américaine a ouvert une enquête contre la major pétrolière ExxonMobil pour avoir surévalué l'un de...

    vendredi 15 janvier 2021 à 15:25

    Total claque la porte de l'American Petroleum Institute

    Paris: Le groupe français Total a annoncé vendredi son intention de se retirer du puissant American Petroleum Institute (API), qui regroupe des...

    vendredi 15 janvier 2021 à 12:15

    Le pétrole aborde la fin de semaine en marche arrière

    Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi, le marché reprenant son souffle après un début d'année en fanfare tandis que la pandémie...

    jeudi 14 janvier 2021 à 21:59

    Le pétrole se redresse dans l'espoir de nouvelles mesures d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui évoluaient en baisse en début de séance américaine, ont inversé la tendance et fini...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 12 janvier 2021 La progression des cours de l’or noir reste soutenue par les engagements de l’OPEP+ à stabiliser le marché pétrolier en optant pour le maintient du niveau de la production actuelle pour les mois de février et mars.

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    En novembre 2020, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 21 décembre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2020, le prix du pétrole en euros se redresse (+5,6 % après −1,6 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,4 % après +0,7 %), du fait de ceux des matières premières industrielles qui se redressent (+3,9 % après −0,1 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+0,7 % après +1,5 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+5,6 % après −1,6 %), s’établissant à 36,1 € en...

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite