Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: Koweït et Arabie vont reprendre l'exploitation de gisements conjoints

prix du petrole KoweïtKoweït: Le Koweït et l'Arabie saoudite reprendront "dans deux mois" l'exploitation de gisements pétroliers conjoints après une dispute de plus de deux ans, a annoncé dimanche le ministre koweïtien du Pétrole.
"Nous reprendrons bientôt les opérations", a déclaré le ministre, Essam al-Marzouk, ajoutant lors d'une conférence de presse: "Nous espérons les reprendre dans deux mois".

Il a indiqué avoir eu des contacts avec son homologue saoudien Khaled al-Faleh et que des équipes techniques avaient été formées pour régler les questions ayant conduit à la fermeture des gisements.

Le ministre a cependant prévenu que la production effective prendrait plus de temps à être rétablie en raison de problèmes techniques sur les gisements de Khafji et de Wafra dans la zone neutre que se partagent les deux pays.

Khafji produisait 300.000 barils par jour quand il a été fermé en octobre 2014 alors que Wafra, fermé quelques mois plus tard, pompait 200.000 barils par jour.

C'est le géant pétrolier saoudien Aramco qui avait arrêté la production en invoquant le besoin de protéger l'environnement mais des sources koweïtiennes avaient fait état de divergences sur l'exploitation en commun des deux gisements.

Khafji était conjointement exploité par la Kuwait Gulf Oil Co.(KGOC) et Aramco Gulf Operations tandis que Wafra l'était par la KGOC et la Saudi Arabian Chevron.

Selon les sources industrielles, la partie koweïtienne était notamment mécontente d'une décision de Ryad en 2009 de renouveler pour 30 ans une licence d'exploitation du gisement de Wafra au profit de la Saudi Arabian Chevron, sans consultation avec le Koweït.

(c) AFP

Le pétrole en Arabie Saoudite


mardi 03 juillet 2018

Pétrole: l'Arabie saoudite confirme être prête à augmenter s…

Ryad: L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a confirmé mardi être prête à utiliser sa capacité de production disponible, estimée à...

dimanche 01 juillet 2018

Pétrole: l'Arabie saoudite prête à augmenter sa production s…

Washington: Les Etats-Unis ont indiqué ce week-end que l'Arabie saoudite était prête à augmenter sa production de pétrole si les circonstances l'exigeaient...

dimanche 01 juillet 2018

L'Iran promet un "échec" du plan américain contre …

Téhéran: L'Iran a assuré dimanche qu'il mettrait en "échec" le projet américain visant à l'empêcher de vendre son pétrole à l'étranger, et...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient à nouveau mercredi en Asie, dans un contexte de craintes sur une augmentation de l'offre et...

mardi 17 juillet 2018 à 23:06

Une Bourse américaine lance un contrat sur le pétrole basé à…

New York: La plateforme boursière américaine Intercontinental Exchange (ICE) a annoncé mardi le lancement d'un nouveau contrat à terme sur le pétrole...

mardi 17 juillet 2018 à 22:00

Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé mardi l'arrêt des exportations de brut depuis le terminal de Zaouia en...

mardi 17 juillet 2018 à 21:47

Les cours du pétrole remontent au lendemain d'un plongeon

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement rebondi mardi après un plongeon de plus de 4% la veille, alors que...

mardi 17 juillet 2018 à 16:29

Les cours du pétrole divergent, prévision de baisse des stoc…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les analystes estimaient...

mardi 17 juillet 2018 à 12:37

Le pétrole en baisse, vers une nouvelle augmentation de la p…

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les Etats-Unis...

mardi 17 juillet 2018 à 05:12

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi sous l'effet d'achats à bon compte après avoir plongé à des plus bas de trois...

lundi 16 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole chute, les craintes liées à la production s'estom…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé lundi alors que les craintes liées à une potentielle insuffisance de l'offre...

lundi 16 juillet 2018 à 18:56

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite