Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole tente un rebond à New York à l'issue d'une mauvaise semaine

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse vendredi à New York, le marché tentant de se rééquilibrer après deux séances catastrophiques qui l'ont fait retomber au plus bas de l'année.
Vers 14H10 GMT, le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, gagnait 37 cents à 49,65 dollars sur le contrat pour livraison en avril au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le marché essaie de reprendre pied, comme c'était prévisible (...) après les déclins massifs de cette semaine", a résumé John Kilduff, d'Again Capital.

Lors des deux précédentes séances, les cours, qui jusqu'alors observaient un début d'année très calme, ont brusquement perdu près de quatre dollars pour finir au plus bas depuis la fin 2016 face à des inquiétudes renouvelées sur le niveau de l'offre.

Vendredi, le marché obtenait le soutien d'un affaiblissement du dollar après de pourtant bons chiffres sur l'emploi aux Etats-Uns: les échanges libellées étant libellés en monnaie américaine, ils en deviennent mécaniquement moins coûteux.

"Mais, plus largement, le marché continue de s'inquiéter d'un échec de l'accord entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres pays", a prévenu M. Kilduff.

Ces accords prévoient des baisses de production avec des quotas précis pour chaque signataires et ils avaient largement contribué à soutenir le marché lors des derniers mois.

Mais "les marchés pétroliers sont maintenant retombés au plus bas depuis que les membres de l'OPEP avaient trouvé un accord le 30 novembre", ont souligné dans une note les experts de Commerzbank. "Plus de deux mois après l'entrée en vigueur des baisses de production, on ne voit toujours pas de signe d'un rééquilibrage du marché du pétrole."

Au contraire, beaucoup d'observateurs jugent que c'est la hausse persistante des réserves américaines de brut à des records qui a déclenché la chute des cours cette semaine, les Etats-Unis n'étant pas impliqués dans les accords et leurs compagnies en profitant même pour faire repartir leur activité.

M. Kilduff se faisait d'ailleurs l'écho de rumeurs de presse selon lesquelles l'Arabie saoudite, membre dominant de l'OPEP, avait prévenu des compagnies américaines qu'il ne fallait pas compter sur une prolongation des accords au-delà de la mi-2017.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 15 juin 2018 à 21:32

Le pétrole chute, redoutant une escalade des sanctions comme…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement reculé vendredi, après une nouvelle brusque escalade des tensions commerciales entre Washington et...

vendredi 15 juin 2018 à 16:12

Le pétrole recule, l'Opep se divise

Londres: Les cours du pétrole creusaient leurs pertes sur la semaine vendredi en cours d'échanges européens alors que les désaccords entre membres...

vendredi 15 juin 2018 à 12:31

Le pétrole recule à une semaine de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens à une semaine de la réunion de l'Organisation des pays exportateurs...

vendredi 15 juin 2018 à 05:43

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des directions opposées vendredi en Asie, des combats autour de deux sites pétroliers libyens le...

jeudi 14 juin 2018 à 21:31

Le pétrole recule à Londres, une hausse de la production de …

NYC/Cours de clôture: Les pétrole coté à Londres a reculé jeudi alors que la Russie a affirmé qu'une hausse marquée de la...

jeudi 14 juin 2018 à 20:19

Nouveaux combats autour de sites pétroliers en Libye

Benghazi: Des combats ont éclaté jeudi entre forces rivales autour de deux importants sites pétroliers dans l'est de la Libye, perturbant de...

jeudi 14 juin 2018 à 17:57

Le pétrole recule, la Russie réclame une hausse de productio…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que la Russie a affirmé qu'une hausse de production marquée...

jeudi 14 juin 2018 à 17:20

Pétrole: vers une hausse de production de 300.000 barils/jou…

Moscou: Les pays de l'Opep et ses partenaires menés par la Russie, qui se réunissent fin juin pour assouplir leur accord de...

jeudi 14 juin 2018 à 12:26

Les cours du pétrole divergent avant l'Opep

Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les divisions s'accentuent entre partisans d'un assouplissement de l'accord...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite