Menu
A+ A A-

Le pétrole sous les 50 dollars à New York où les stocks américains inquiètent

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole poursuivaient leur recul jeudi en fin d'échanges européens et atteignaient leur plus bas en plus de quatre mois, le mouvement de vente déclenché par une hausse des réserves américaines se poursuivant.
Vers 17H10 GMT (18H10 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 51,90 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,21 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat d'avril cédait 1,24 dollar à 49,04 dollars.

Les cours de l'or noir creusaient leurs pertes après la chute de mercredi, les investisseurs s'étant visiblement lassés d'attendre que les efforts de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) se traduisent par une baisse des réserves mondiales.

Vers 11H00 GMT, le baril de Brent est tombé à 51,60 dollars, au plus bas depuis le 1er décembre, tandis que le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. reculait à 48,79 dollars, au plus bas depuis le 30 novembre.

"Les marchés ont reculé avec une forte hausse des réserves américaines de brut", ont commenté les analystes de Inenco.

"Les données de l'EIA (Energy Information Administration, agence du département américain de l'Énergie ou DoE) font état d'une hausse de 8,2 millions de barils la semaine dernière, ce qui montre que les réserves américaines restent au plus haut malgré les efforts de l'OPEP", ont-ils détaillé.

L'OPEP avait permis aux cours du pétrole de dépasser les 50 dollars en annonçant fin 2016 s'attaquer au problème de surplus de l'offre en réduisant sa production et celle de ses partenaires pour les six premiers mois de 2017.

Mais les producteurs américains de pétrole non conventionnel ont profité de la hausse des prix pour augmenter le débit, ce qui estompe l'effort de l'OPEP.

Certains analystes restaient cependant optimistes.

"La volatilité pourrait rester de mise tant que les réserves américaines ne sont pas entamées, mais nous nous attendons à ce que les stocks des pays de l'OCDE commencent à reculer de façon significative en 2017, grâce aux baisses de production de l'OPEP et à la demande mondiale en hausse", ont tempéré les analystes de Société Générale.

(c) AFP

Commenter Le pétrole sous les 50 dollars à New York où les stocks américains inquiètent



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite