Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse à New York face au risque d'offre élevée

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse mercredi à New York sous le coup de craintes d'une offre élevée, notamment à l'approche des chiffres hebdomadaires sur les réserves et la production américaines.
Vers 14H05 GMT, le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, cédait 77 cents à 52,37 dollars sur le contrat pour livraison en avril au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Ca baisse assez nettement et la principale raison, c'est que l'American Petroleum Institute (API) a fait part d'une hausse de plus d'onze millions de barils des stocks de brut" aux Etats-Unis, a mis en avant Bob Yawger, de Mizuho Securities, remarquant à l'inverse que le marché de l'essence bénéficiait de l'annonce d'une nette baisse.

Les estimations de l'API, la principale fédération du secteur, sont de mauvais augure avant les chiffres officiels du département de l'Energie (DoE), prévus à 14H30 GMT, qui annonce déjà depuis plusieurs semaines des stocks de brut à des niveaux sans précédent.

Selon la prévision médiane des analystes sondés par l'agence Bloomberg, le DoE devrait annoncer une hausse de 2 millions de barils des réserves américaines de brut lors de la semaine close le 3 mars, mais des baisses respectives de 2 millions et un million pour les stocks d'essence et de produits distillés (gazole, fioul de chauffage...).

Autre élément d'inquiétude, "l'Iran a abaissé hier soir le prix de vente de son pétrole", a rapporté M. Yawger. "C'est bizarre de voir des membres de l'OPEP abaisser leurs prix... Alors que c'est leur production qu'ils doivent réduire."

Les membres du cartel mettent en oeuvre depuis le début de l'année des accords de baisses de production ; l'Iran est certes exempté de réduire la sienne comme il vient de faire son retour sur les marchés mondiaux, mais il est tout de même tenu à des quotas.

Qui plus est, les analystes remarquaient que le dollar continuait à se renforcer, après un bon indicateur sur le marché de l'emploi aux Etats-Unis, ce qui est susceptible de freiner le marché pétrolier car il est libellé en monnaie américaine.

Du côté de la demande, l'actualité était plus favorable, les douanes chinoises ayant fait état d'importations de brut élevées en février, à plus de huit millions de barils par jour (bj).

"La Chine reste un élément important de la demande mondiale de pétrole", le pays étant le premier importateur d'or noir, ont conclu dans une note les experts de Commerzbank.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse à New York face au risque d'offre élevée


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 03 juin 2020 à 21:20

    Le pétrole progresse dans un marché attendant une décision d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mercredi après une séance volatile marquée par des rumeurs sur une entente a...

    mercredi 03 juin 2020 à 17:25

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux de produits distil…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis sont repartis à la baisse la semaine dernière, surprenant le marché, tandis que...

    mercredi 03 juin 2020 à 15:53

    Le pétrole cale après des perspectives moins favorables côté…

    Londres: Les cours du pétrole étaient proches de l'équilibre mercredi en cours de séance européenne après avoir commencé en hausse, refroidis par...

    mercredi 03 juin 2020 à 12:26

    Le pétrole monte, les investisseurs optimistes sur la poursu…

    Londres: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi, portés par les perspectives de reprise de l'économie mondiale et d'une...

    mardi 02 juin 2020 à 21:25

    Le pétrole en hausse avant la prochaine réunion de l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, les investisseurs espérant une prolongation des coupes drastiques de la...

    mardi 02 juin 2020 à 12:09

    Le pétrole en hausse attend la prochaine réunion de l'Opep+

    Londres: Les cours du pétrole étaient en hausse mardi, au lendemain d'une séance hésitante, les investisseurs espérant une prolongation des coupes drastiques...

    lundi 01 juin 2020 à 21:29

    Le pétrole hésite, entre tensions sino-américaines et possib…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en ordre dispersé lundi, hésitant entre la montée des tensions entre les deux...

    lundi 01 juin 2020 à 18:11

    Les cours du pétrole fléchissent légèrement

    Londres: Les prix du pétrole cédaient un peu de terrain lundi en fin de séance européenne, les tensions entre les deux grandes...

    lundi 01 juin 2020 à 16:10

    L'Opep et la Russie discutent d'une prolongation de la réduc…

    Vienne: L'Opep et la Russie se rapprochent d'un compromis pour prolonger les réductions de la production de pétrole sur une période d'un...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 26 mai 2020 Le marché du pétrole est orienté à la hausse, vers 07H00 GMT: le prix du baril de brut américain WTI prenait 3,61% à 34,45 dollars et celui du baril de Brent londonien gagnait 1,91% à 36,21 dollars.

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite

    Six semaines de descente aux enfers des cours du pétrole

    Le lundi 20 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Analyse: Les cours du baril de pétrole américain, le WTI, sont tombés en territoire négatif lundi, du jamais vu, entre des réserves mondiales qui arrivent à saturation et une demande anéantie par la pandémie de coronavirus.

    Lire la suite

    Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite