Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit un peu à New York

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en très légère hausse vendredi à New York à l'aide notable d'un affaiblissement du dollar, le marché restant prudent au lendemain d'un net repli.
Vers 14H05 GMT, le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, gagnait sept cents à 52,68 dollars sur le contrat pour livraison en avril au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Je ne pense pas qu'il se passe grand-chose aujourd'hui: on récupère juste un peu de ce que l'on a perdu hier", a résumé Bart Melek, de TD Securities. "C'est un petit rebond, c'est tout."

Le marché avait nettement baissé jeudi sous le coup de multiples éléments jugés de mauvais augure sur une réduction marquée de l'offre mondiale, que ce soit en Russie, dans l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ou aux Etats-Unis.

Les experts de Commerzbank relativisaient toutefois ces éléments, estimant que "la baisse d'hier n'a pas été provoquée par un facteur spécifique au marché pétrolier ; c'était plutôt un affaiblissement général des cours des matières premières".

Néanmoins, ils reconnaissaient que les investisseurs se posent des questions sur l'application concrète des accords de baisse de l'offre entrés en vigueur ce début d'année entre les membres de l'OPEP et d'autres pays comme la Russie.

Vendredi, à part un chiffre hebdomadaire en fin de séance sur le nombre de puits actifs aux Etats-Unis, le marché pétrolier devrait continuer à surveiller des actualités extérieures et, notamment, le fait que "le dollar recule légèrement", comme l'a noté Michael van Dulken, d'Accendo Markets.

Les cours du pétrole étant libellés en monnaie américaine, son affaiblissement passager profite au marché en le rendant moins cher pour les investisseurs munis d'autres devises.

Sur ce plan, "on attend surtout un discours de Janet Yellen à 19H00 GMT pour en savoir plus sur les perspectives de politique monétaire", a prévenu M. Melek.

La présidente de la Fed pourrait être en mesure de relancer le dollar, ce qui pèserait sur le marché de l'or noir, si elle va dans le sens de propos tenus cette semaine par d'autres responsables de la banque centrale quant à l'éventualité d'une hausse des taux dès ce mois-ci.

(c) AFP


Commenter Le pétrole rebondit un peu à New York

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite