Menu
A+ A A-

BP veut maintenir sa discipline budgétaire pendant au moins 5 ans

prix du petrole LondresLondres: La major pétrolière BP a annoncé mardi qu'elle comptait maintenir sa discipline budgétaire et rester sourcilleuse sur ses investissements à moyen terme, afin d'ici cinq ans d'être rentable avec un cours du pétrole compris entre 35 et 40 dollars le baril.
La compagnie britannique est repassée de justesse dans le vert en 2016 après avoir sabré dans ses coûts et diminué ses investissements, face à la faiblesse des cours du baril qui sont passés de plus de 100 dollars il y a trois ans à moins de 30 dollars en début d'année dernière.

Les cours sont un peu remontés depuis - entre 50 et 60 dollars -, mais BP a expliqué mardi dans un point stratégique pour les investisseurs qu'il prévoyait de rester très rigoureux pendant les cinq ans à venir, sans tabler sur un franche remontée des cours de l'or noir.

"Nous sommes plus forts et plus concentrés - plus compétitifs", a assuré à Londres son directeur général Bob Dudley, en donnant le coup d'envoi d'une semaine d'explications aux investisseurs qui conduira la direction de BP à Edimbourg (Ecosse), New York, Dallas et Houston (sud des Etats-Unis), Paris et Francfort (Allemagne).

En 2016, la major n'a investi "que" 16 milliards de dollars, contre 24,6 milliards en 2013 à l'époque de l'abondance. Elle veut conserver ce rythme plus restreint de dépenses en capital, qui devraient être comprises entre 15 et 17 milliards de dollars par an jusqu'en 2021, date de fin de ce plan stratégique.

BP a ajouté qu'il resterait aussi très attentif à ses coûts au sens large, rappelant les avoir réduits déjà de 7 milliards de dollars entre 2014 et 2016, y compris en supprimant des emplois et en cédant des activités moins rentables ou non stratégiques.

Combinée à l'entrée en fonction de nouvelles exploitations, cette attention comptable devrait permettre à la major d'être rentable à partir d'un cours du baril compris entre 35 et 40 dollars d'ici à 2021.

Le groupe, qui se présente comme le troisième du monde en termes de production de pétrole derrière Exxon et Shell, a souligné qu'il allait lancer l'exploitation de sept nouveaux projets cette année dans diverses régions du monde, avec neuf projets supplémentaires dans les tuyaux pour la période comprise entre 2018 et 2021.

Fort de ces nouveaux gisements, BP compte élever de 5% en moyenne sa production de brut par an ces cinq années, pour culminer à quelque 4 millions de baril équivalent pétrole par jour produits en 2021 - en comptant la part de 19,75% détenue par BP dans le géant russe Rosneft.

(c) AFP

Commenter BP veut maintenir sa discipline budgétaire pendant au moins 5 ans


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP et des partenaires investissent 6 milliards de dollars en Azerbaidjan

    vendredi 19 avril 2019

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP va investir, avec des partenaires, 6 milliards de dollars (5,33 milliards d'euros) en Azerbaïdjan, notamment pour construite une nouvelle plateforme offshore sur la mer Caspienne, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué de presse.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 22 avril 2019 à 21:51

    Le pétrole bondit après la fin des exemptions aux sanctions …

    New York: Les cours du pétrole ont fini à leur plus haut depuis près de six mois lundi, dans le sillage de...

    lundi 22 avril 2019 à 16:46

    Pétrole: Arabie saoudite et d'autres compenseront la baisse …

    Washington: Le président américain Donald Trump, qui a mis fin aux exemptions permettant à huit pays l'achat de pétrole iranien, a assuré...

    lundi 22 avril 2019 à 16:26

    Le pétrole bondit après la fin des exemptions sur le pétrole…

    New York: Les cours du pétrole évoluaient à leurs plus hauts depuis près de six mois lundi après l'officialisation par la Maison...

    lundi 22 avril 2019 à 16:01

    Pétrole iranien: l'Arabie saoudite prête à 'stabiliser' le m…

    Ryad: L'Arabie saoudite est prête à "stabiliser" le marché après la décision américaine de mettre fin aux exemptions permettant à huit pays...

    lundi 22 avril 2019 à 15:03

    Le pétrole bondit à la fin des exemptions sur le pétrole ira…

    New York: Les cours du pétrole se maintenaient en forte hausse lundi après l'officialisation par la Maison Blanche de la fin des...

    lundi 22 avril 2019 à 12:41

    Les USA ne feront pas cesser les exportations de brut iranie…

    Dubai: Les Etats-Unis ne parviendront pas à faire cesser totalement les exportations de pétrole de l'Iran malgré les menaces que l'administration américaine...

    lundi 22 avril 2019 à 07:26

    Les cours du pétrole en hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en hausse lundi en Asie en raison d'une possible contraction de l'offre alors que les...

    lundi 22 avril 2019 à 02:05

    Washington va mettre fin aux dérogations sur l'achat de pétr…

    Washington: Les Etats-Unis s'apprêtent à annoncer lundi la fin des exemptions temporaires de sanctions accordées à huit pays importateurs de pétrole iranien...

    vendredi 19 avril 2019 à 16:37

    BP et des partenaires investissent 6 milliards de dollars en…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP va investir, avec des partenaires, 6 milliards de dollars (5,33 milliards d'euros) en Azerbaïdjan, notamment pour...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 16 avril 2019 Pour la semaine achevée le 12 avril, les analystes tablent sur une hausse de 2 millions de barils des stocks de brut, sur une baisse de 2,55 millions de barils des stocks d'essence et sur une baisse d'un million de barils des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole).

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite