Menu
RSS
A+ A A-

BP veut maintenir sa discipline budgétaire pendant au moins 5 ans

prix du petrole LondresLondres: La major pétrolière BP a annoncé mardi qu'elle comptait maintenir sa discipline budgétaire et rester sourcilleuse sur ses investissements à moyen terme, afin d'ici cinq ans d'être rentable avec un cours du pétrole compris entre 35 et 40 dollars le baril.
La compagnie britannique est repassée de justesse dans le vert en 2016 après avoir sabré dans ses coûts et diminué ses investissements, face à la faiblesse des cours du baril qui sont passés de plus de 100 dollars il y a trois ans à moins de 30 dollars en début d'année dernière.

Les cours sont un peu remontés depuis - entre 50 et 60 dollars -, mais BP a expliqué mardi dans un point stratégique pour les investisseurs qu'il prévoyait de rester très rigoureux pendant les cinq ans à venir, sans tabler sur un franche remontée des cours de l'or noir.

"Nous sommes plus forts et plus concentrés - plus compétitifs", a assuré à Londres son directeur général Bob Dudley, en donnant le coup d'envoi d'une semaine d'explications aux investisseurs qui conduira la direction de BP à Edimbourg (Ecosse), New York, Dallas et Houston (sud des Etats-Unis), Paris et Francfort (Allemagne).

En 2016, la major n'a investi "que" 16 milliards de dollars, contre 24,6 milliards en 2013 à l'époque de l'abondance. Elle veut conserver ce rythme plus restreint de dépenses en capital, qui devraient être comprises entre 15 et 17 milliards de dollars par an jusqu'en 2021, date de fin de ce plan stratégique.

BP a ajouté qu'il resterait aussi très attentif à ses coûts au sens large, rappelant les avoir réduits déjà de 7 milliards de dollars entre 2014 et 2016, y compris en supprimant des emplois et en cédant des activités moins rentables ou non stratégiques.

Combinée à l'entrée en fonction de nouvelles exploitations, cette attention comptable devrait permettre à la major d'être rentable à partir d'un cours du baril compris entre 35 et 40 dollars d'ici à 2021.

Le groupe, qui se présente comme le troisième du monde en termes de production de pétrole derrière Exxon et Shell, a souligné qu'il allait lancer l'exploitation de sept nouveaux projets cette année dans diverses régions du monde, avec neuf projets supplémentaires dans les tuyaux pour la période comprise entre 2018 et 2021.

Fort de ces nouveaux gisements, BP compte élever de 5% en moyenne sa production de brut par an ces cinq années, pour culminer à quelque 4 millions de baril équivalent pétrole par jour produits en 2021 - en comptant la part de 19,75% détenue par BP dans le géant russe Rosneft.

(c) AFP

La Compagnie pétrolière britannique BP

BP et Petrobras négocient une vaste alliance

jeudi 12 avril 2018

Londres (royaume-uni): Le géant pétrolier britannique BP a annoncé jeudi une vaste alliance stratégique avec le groupe public brésilien Petrobras, allant potentiellement de l'exploration à la distribution.

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 juillet 2018 à 23:06

Une Bourse américaine lance un contrat sur le pétrole basé à…

New York: La plateforme boursière américaine Intercontinental Exchange (ICE) a annoncé mardi le lancement d'un nouveau contrat à terme sur le pétrole...

mardi 17 juillet 2018 à 22:00

Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé mardi l'arrêt des exportations de brut depuis le terminal de Zaouia en...

mardi 17 juillet 2018 à 21:47

Les cours du pétrole remontent au lendemain d'un plongeon

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement rebondi mardi après un plongeon de plus de 4% la veille, alors que...

mardi 17 juillet 2018 à 16:29

Les cours du pétrole divergent, prévision de baisse des stoc…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les analystes estimaient...

mardi 17 juillet 2018 à 12:37

Le pétrole en baisse, vers une nouvelle augmentation de la p…

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les Etats-Unis...

mardi 17 juillet 2018 à 05:12

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi sous l'effet d'achats à bon compte après avoir plongé à des plus bas de trois...

lundi 16 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole chute, les craintes liées à la production s'estom…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé lundi alors que les craintes liées à une potentielle insuffisance de l'offre...

lundi 16 juillet 2018 à 18:56

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

lundi 16 juillet 2018 à 12:30

Le pétrole recule dans un marché incertain

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché volatil, alors que les sanctions américaines contre l'Iran...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite