Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: l'autrichien OMV dans le rouge au 4T à cause de dépréciations

prix du petrole vienneVienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a annoncé jeudi un déficit net de 145 millions d'euros au quatrième trimestre en raison d'effets exceptionnels négatifs, malgré une hausse des ventes.
Hors ces effets exceptionnels d'un montant de 415 millions d'euros et hors effets de stock, le résultat opérationnel (Ebit) progresse de 68% à 315 millions d'euros, a-t-il relevé dans un communiqué.

OMV, un groupe intégré de la production à la distribution employant 22.500 personnes, avait enregistré une perte nette de 1,3 milliard d'euros un an plus tôt, en raison d'effets exceptionnels négatifs records.

Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a progressé de 7,2% grâce à une progression des ventes, sur fond de rebond des prix du brut.

OMV a toutefois reconnu avoir subi des dépréciations liées à sa filiale turque Petrol Ofisi, au champ pétrolifère de Mehar au Pakistan et à la vente de sa filiale britannique OMV UK.

Pour l'ensemble de l'année, le groupe autrichien réalise un bénéfice net de 3 millions d'euros, après une perte nette de 1,15 milliard en 2015. Hors effets exceptionnels et effets de stock, l'Ebit recule de 20% à 1,11 milliard.

Le groupe a entrepris en 2016 de rationaliser son portefeuille et de réduire ses coûts de fonctionnement afin d'augmenter sa rentabilité après l'effondrement des cours.

Grâce à cette stratégie, son endettement a été réduit d'un quart, à 2,67 milliards d'euros, et ses liquidités disponibles sont redevenues positives, a relevé le PDG, Rainer Seele.

OMV a réduit ses investissements d'un tiers lors de l'exercice écoulé, à 1,88 milliard, et a procédé en décembre à un échange d'actifs gaziers en Norvège et en Sibérie avec le géant russe Gazprom.

Pour 2017, le groupe a indiqué tabler sur un prix moyen du baril de Brent de 55 dollars le baril et sur une "hausse" des prix du gaz en Europe. OMV prévoit une augmentation de sa production moyenne à 320.000 barils par jour, après 311.000 en 2016.



(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 juillet 2018 à 12:30

Le pétrole recule dans un marché incertain

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché volatil, alors que les sanctions américaines contre l'Iran...

lundi 16 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie dans un contexte d'inquiétudes sur une augmentation de la production et un éventuel...

vendredi 13 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole monte mais n'évite pas une lourde chute hebdomada…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu avancé vendredi, tentant, en vain, de limiter le net recul hebdomadaire observé...

vendredi 13 juillet 2018 à 16:21

Le pétrole se stabilise, le marché hésite

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient vendredi dans un marché indécis entre tensions commerciales et risques de perturbation de l'offre, notamment...

vendredi 13 juillet 2018 à 12:29

Le pétrole recule, le marché s'inquiète de la demande mondia…

Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi alors que les investisseurs s'inquiètent de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis...

vendredi 13 juillet 2018 à 05:23

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie, dans un contexte d'inquiétudes sur la guerre commerciale entre la Chine et les...

jeudi 12 juillet 2018 à 21:48

Le pétrole se reprend timidement après un plongeon la veille

NYC/Cours de clôture: Le cours du pétrole londonien s'est repris jeudi tandis que le cours new-yorkais a encore peiné, au lendemain d'un...

jeudi 12 juillet 2018 à 18:24

Washington demande à l'ONU l'arrêt des exportations de pétro…

Nations unies: Les Etats-Unis ont demandé jeudi à l'ONU l'arrêt de toute nouvelle exportation de pétrole vers la Corée du Nord, se basant...

jeudi 12 juillet 2018 à 17:35

Libye: réouverture d'un des principaux champs pétroliers du …

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé jeudi la réouverture d'un des principaux champs pétroliers du sud-ouest du pays...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite