Menu
RSS
A+ A A-

Royal Dutch Shell: le bénéfice net double en 2016 grâce aux réductions de coût

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé jeudi que son bénéfice net avait plus que doublé au cours de l'année 2016, soutenu par un programme de réduction de voilure drastique sur fond de marasme des cours du pétrole.
Lors de l'année écoulée, la major anglo-néerlandaise a dégagé un bénéfice net de 4,58 milliards de dollars (4,23 milliards d'euros).

Les comptes de 2016 ont intégré l'absorption du groupe britannique d'hydrocarbures BG, acquis il y a un an et puissant notamment dans le secteur du gaz naturel liquéfié (GNL).

Parallèlement à cette acquisition, Shell s'est lancé dans un vaste programme de réduction des dépenses et de cession, sur fond de marasme des cours du pétrole ces trois dernières années.

Son directeur général, Ben van Beurden, a souligné ainsi que le groupe avait engagé sur la seule année dernière des cessions portant sur pas moins de 15 milliards de dollars - sur un total de 30 milliards de dollars de ventes visées d'ici à 2018.

"Nous faisons tourner l'entreprise à un coût ajusté inférieur de 10 milliards de dollars à ce que Shell et BG combinés représentaient il y a 24 mois", a mis en exergue M. van Beurden.

Le chiffre d'affaires de Royal Dutch Shell (y compris celui tiré des coentreprises) a en conséquence baissé de 32 milliards de dollars l'an passé, ou quelque 12%, à 240 milliards de dollars. Mais dans le même temps, les dépenses totales du groupe ont fondu de plus de 35,5 milliards de dollars, ou 13%, à 234,4 milliards de dollars.

In fine, le bénéfice avant impôt de la major a presque triplé, à 5,6 milliards de dollars, ce qui lui a permis d'afficher un bénéfice net bien meilleur.

Son bénéfice annuel ajusté, hors éléments exceptionnels et variation des stocks (CCS), un indicateur scruté par le marché, s'est en revanche effrité de 8%, à 3,5 milliards de dollars.

Le groupe a souligné que ses résultats avaient souffert en 2016 de la faiblesse des cours du pétrole et du GNL, malgré un rebond favorable des cours de l'or noir en fin d'année.

pn/spi

ROYAL DUTCH SHELL PLC

(c) AFP

La Compagnie pétrolière Shell

Shell multiplie ses profits par 4, dopés par la hausse des cours

jeudi 26 juillet 2018

Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi un bénéfice net multiplié par quatre au deuxième trimestre, dopé par le bond des prix du pétrole sur un an et par des cessions d'actifs.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

lundi 13 août 2018 à 13:45

Pétrole: la production de l'Opep a légèrement augmenté en ju…

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté en juillet, tirée par...

lundi 13 août 2018 à 12:57

L'Iran va baisser ses prix du pétrole pour ses clients asiat…

Téhéran: L'Iran va baisser le prix de ses hydrocarbures à destination de ses clients asiatiques en prévision du rétablissement des sanctions américaines...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite