Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York, avant les stocks américains

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse mercredi à New York, avec un regain de confiance dans le respect des quotas de production par l'Opep et avant la publication des stocks américains.
Vers 14H20 GMT, le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, prenait 52 cents à 53,33 dollars sur le contrat pour livraison en mars au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Les réductions de la production de l'OPEP ont plus d'influence au moment où l'on voit arriver plus de signes de leur respect", a estimé Matt Smith de ClipperData.

Depuis le 1er janvier, deux accords de diminution des extractions de brut sont entrés en vigueur, l'un conclu au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et l'autre avec ses alliés dont la Russie.

L'annonce de ces pactes à la fin de l'année 2016 a fait remonter le prix du baril mais depuis des doutes subsistent sur leur mise application.

Mercredi à l'ouverture, les indices arrivant au compte-goutte à ce sujet ont éclipsé les craintes d'une augmentation des réserves de pétrole aux Etats-Unis, dont les chiffres hebdomadaires seront publiés par le département américain de l'Energie (DoE) à 15H30 GMT.

Selon la prévision médiane d'analystes sondés par l'agence Bloomberg, les réserves de pétrole brut devraient s'être étoffées de 3 millions de barils, celles d'essence de 1,5 million de barils et les stocks de produits distillés avoir baissé de 500.000 barils pour la semaine close le 27 janvier.

Les investisseurs se montreront également attentifs au niveau de la production américaine qui fait l'objet de toutes les spéculations et a tendance à se reprendre depuis fin septembre à la faveur d'un prix du baril plus élevé rendant de nouveau rentable l'exploitation de certains gisements de pétrole de schiste.

Les cours du brut, libellés en dollars, résistaient également à un léger rebond du billet après sa nette baisse de la veille.

Quand le dollar monte, cela réduit mécaniquement le pouvoir d'achat des acheteurs de pétrole utilisant d'autres devises.

(c) AFP


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

lundi 13 août 2018 à 13:45

Pétrole: la production de l'Opep a légèrement augmenté en ju…

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté en juillet, tirée par...

lundi 13 août 2018 à 12:57

L'Iran va baisser ses prix du pétrole pour ses clients asiat…

Téhéran: L'Iran va baisser le prix de ses hydrocarbures à destination de ses clients asiatiques en prévision du rétablissement des sanctions américaines...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite