Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: Shell va vendre pour 3,8 mds USD d'actifs en mer du Nord

prix du petrole LondresLondres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé mardi la vente d'actifs en mer du Nord britannique à l'entreprise d'investissement Chrysaor, pour un total maximal de 3,8 milliards de dollars, réduisant de plus de moitié sa production dans la région.
Shell a expliqué dans un communiqué qu'il allait céder la totalité de sa participation dans neuf champs d'hydrocarbures (Buzzard, Beryl, Bressay, Elgin-Franklin, J-Block, Greater Armada cluster, Everest, Lomond et Erskine), et une partie de sa propriété dans un dixième (Schiehallion).

Le montant entendu entre les deux parties comprend une somme de base de 3 milliards de dollars, à laquelle s'ajoutent jusqu'à 600 millions entre 2018 et 2021 en fonction de l'évolution des cours et 180 millions supplémentaires en cas de découvertes de gisements.

Le coût total futur associé au démantèlement de ces champs est évalué à 3,9 milliards de dollars. Shell assumera un milliard de dollars de ces coûts à l'avenir, le reste passant à la charge de Chrysaor.

Shell a précisé espérer que l'accord soit validé au cours du second semestre 2017.

Environ 400 employés de Shell passeront sous pavillon Chrysaor lorsque la transaction aura été bouclée.

La part de Shell dans la production totale de ces différents champs a représenté 115.000 barils équivalent pétrole (bep) par jour en 2016, sur un total de 211.000 bep par jour produits par la major pétrolière en mer du Nord britannique. Le géant anglo-néerlandais va donc céder l'équivalent de 54,5% de sa production dans cette région mature.

Il a toutefois assuré qu'il conserverait "une présence importante, plus concentrée et renforcée en mer du Nord britannique, avec le re-développement du champ Schiehallion et le lancement attendu du projet Clair Ridge".

Le directeur financier du groupe, Simon Henry, a rappelé que cette vente s'inscrivait dans un large programme de cession d'actifs totalisant 30 milliards de dollars, déjà annoncé notamment dans le Golfe du Mexique américain et au Canada. Comme les autres majors mondiales, Shell a réduit la voilure en raison de la chute des cours du pétrole depuis le courant 2014.

"C'est aussi en ligne avec la stratégie de Shell de valoriser et de simplifier notre portefeuille après l'acquisition de BG", a ajouté M. Henry.

Shell a bouclé en février 2016 l'achat du groupe d'hydrocarbures britanniques BG pour 47 milliards de livres (55 milliards d'euros au taux de change actuel), afin notamment de se renforcer dans le gaz naturel liquéfié (GNL). Mais il n'avait pas fait mystère de son intention de céder un certain nombre d'activités de l'ex-BG jugées non prioritaires.


(c) AFP

La Compagnie pétrolière Shell

Dossier Eni/Shell de corruption au Nigeria: deux premières condamnations

jeudi 20 septembre 2018

Milan: Une juge de Milan a prononcé jeudi les deux premières condamnations dans un dossier de corruption présumée au Nigeria impliquant les compagnies Shell et Eni, infligeant quatre ans de prison à deux personnes considérées comme des intermédiaires, selon une...


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 25 septembre 2018 à 05:54

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, portés par la décision de l'Opep et de ses partenaires de...

lundi 24 septembre 2018 à 21:43

Pétrole: l'Opep ignorant Trump, le Brent grimpe au plus haut…

Londres: Le prix du pétrole londonien a grimpé lundi à son niveau le plus élevé depuis novembre 2014 après la décision de...

lundi 24 septembre 2018 à 17:51

France: les prix des carburants en baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations service françaises se sont affichés en baisse la semaine dernière, selon des chiffres...

lundi 24 septembre 2018 à 16:21

Le pétrole grimpe, le Brent au plus haut depuis 2014 après l…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, le Brent ayant touché son plus haut niveau depuis près de...

lundi 24 septembre 2018 à 15:27

Les majors du pétrole s'engagent à réduire leurs émissions d…

Paris: De grandes compagnies pétrolières réunies dans une coalition internationale se sont engagées lundi à réduire leurs émissions de méthane, se fixant...

lundi 24 septembre 2018 à 11:18

Le baril de pétrole Brent au plus haut depuis novembre 2014…

Londres: Le prix du baril de pétrole Brent a atteint lundi son niveau le plus élevé depuis novembre 2014, à près de...

lundi 24 septembre 2018 à 07:39

Pétrole: l'Opep et ses partenaires interviendront s'ils le j…

Alger: Les pays producteurs de pétrole interviendront pour éviter une pénurie sur le marché lorsqu'ils jugeront le moment opportun, a déclaré le...

lundi 24 septembre 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, au lendemain de la décision de l'Opep et de...

dimanche 23 septembre 2018 à 17:04

L'Iran appelle l'Opep à ne pas céder aux "menaces"…

Téhéran: Le ministre iranien du Pétrole a dit espérer que les membres de l'Opep ne céderaient pas aux "menaces" de Donald Trump...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite