Menu
A+ A A-

ExxonMobil nomme une scientifique de renom dans son conseil d'administration

prix du petrole New YorkNew York: Le géant pétrolier ExxonMobil, objet d'enquêtes liées au changement climatique, a décidé de nommer une scientifique de renom au sein de son conseil d'administration.
L'Américaine Susan Avery va rejoindre cette instance stratégique à compter du 1er février, indique dans un communiqué le groupe texan, dont l'ancien PDG Rex Tillerson devrait devenir dans les prochains jours le nouveau chef de la diplomatie américaine.

Mme Avery est une scientifique respectée, spécialisée dans la dynamique des masses atmosphériques et ayant travaillé sur le réchauffement climatique.

Elle était jusqu'en 2015 directrice de l'institut océanographique de Woods Hole, le plus grand centre de recherche océanographique aux Etats-Unis, basé dans l'Etat du Massachusetts.

Elle a également fait partie du conseil scientifique de l'ancien secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon.

Lors d'une conférence sur les énergies renouvelables en 2014 dans le Colorado (ouest), Mme Avery avait notamment déclaré: "Clairement, les études scientifiques nous conseillent de nous désengager le plus possible des énergies fossiles".

Sa nomination intervient au moment où s'accentuent des critiques et des pressions contre ExxonMobil pour son rôle dans le réchauffement climatique.

L'autorité des marchés financiers américains, la SEC, et le Procureur de l'Etat de New York ont ouvert des enquêtes séparées pour déterminer la façon dont ExxonMobil mesure et évalue les risques financiers potentiels posés par le besoin de limiter l'utilisation des énergies fossiles.

L'Etat de New York s'intéresse notamment au financement par ExxonMobil de recherches climato-sceptiques et cherche à déterminer si l'entreprise a caché des études montrant le rôle néfaste des énergies fossiles dans le changement climatique.

ExxonMobil entend se défendre vigoureusement, faisant valoir que ces investigations ont une motivation politique.

Les ONG environnementalistes et certains actionnaires demandaient, eux, depuis de nombreux mois à la major pétrolière de nommer au sein de son conseil une administratrice avec une expertise dans le changement climatique pour aider le conseil à bien évaluer les risques des réglementations environnementales sur les activités du groupe.

Sous Rex Tillerson, ExxonMobil s'est prononcé en 2009 pour la taxe carbone alors que son prédécesseur Lee Raymond y était opposé.

(c) AFP

Commenter ExxonMobil nomme une scientifique de renom dans son conseil d'administration


    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Exxon Mobil vend ses actifs en Norvège pour $4 milliards

    jeudi 05 septembre 2019

    Londres: Exxon Mobil a conclu la vente de ses activités pétrolières et gazières en Norvège pour un montant susceptible d'atteindre quatre milliards de dollars (3,6 milliards d'euros), signant ainsi sa sortie d'un pays dans lequel il est implanté depuis plus...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 19 septembre 2019 à 21:40

    Le pétrole soutenu par les doutes sur le retour à la normale…

    Cours de clôture: Les prix du baril de brut ont terminé en légère hausse jeudi, soutenus par les doutes sur la capacité...

    jeudi 19 septembre 2019 à 13:10

    Le pétrole monte fortement, soutenu par l'évolution de la si…

    Londres: Les prix du pétrole montaient fortement jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par l'information selon laquelle l'Arabie saoudite cherchait à acheter...

    jeudi 19 septembre 2019 à 10:46

    Le pétrole monte, soutenu par les tensions au Moyen-Orient

    Londres: Les prix du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par les risques toujours présents au Moyen-Orient après l'attaque de...

    mercredi 18 septembre 2019 à 21:31

    Le pétrole recule face à un apparent apaisement de la situat…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse mercredi alors que l'Arabie saoudite a assuré d'un retour à la...

    mercredi 18 septembre 2019 à 19:52

    USA: les stocks de pétrole brut augmentent pour la 1e fois e…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence...

    mercredi 18 septembre 2019 à 17:54

    L'attaque d'Aramco « indéniablement commanditée par l'Iran »…

    Dubaï: Le ministère saoudien de la Défense a présenté mercredi des débris de drones et de missiles utilisés selon lui lors de...

    mercredi 18 septembre 2019 à 12:56

    Le pétrole baisse mais reste soutenu par le risque élevé en …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, alors que les investisseurs suivent de près l'évolution de l'approvisionnement...

    mercredi 18 septembre 2019 à 10:39

    Loukoïl met en garde contre l'achat de pétrole... sur Instag…

    Moscou: Le géant pétrolier russe Loukoïl a mis en garde ses clients contre de fausses offres d'achat de pétrole diffusées sur le...

    mardi 17 septembre 2019 à 21:46

    Suspendu à la production saoudienne, le pétrole se replie ap…

    Cours de clôture: Le prix du brut new-yorkais, qui avait flambé lundi après les attaques contre des infrastructures pétrolières en Arabie saoudite...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Dimanche 15 septembre 2019 Selon le ministre de l'Energie, le prince Abdoulaziz ben Salman, cité samedi par l'agence officielle SPA, 5,7 millions de barils par jour sont concernés par l'interruption partielle, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite