Menu
RSS
A+ A A-

Le sans-plomb avec 10% d'éthanol sur le point de devenir l'essence préférée des automobilistes

prix du petrole ParisParis: L'essence sans-plomb contenant jusqu'à 10% d'éthanol (SP95-E10), est sur le point de devenir la première essence utilisée en France, devant le traditionnel SP95, a estimé jeudi la Collective du bioéthanol en présentant son bilan annuel.
Sur l'ensemble de l'année 2016, le SP95-E10 a représenté 35,5% des volumes d'essence vendus, contre 42,3% pour le SP95, mais "cet écart s'est resserré sur les quatre derniers mois de l'année", explique à l'AFP Sylvain Demoures secrétaire général du Syndicat national des producteurs d'alcool agricole (SNPAA), membre de la Collective du bioéthanol.

En décembre, la part de marché du SP95-E10 atteignait 37,7%, contre 40,3% pour le SP95, ces deux carburants restant encore largement dominés par le gazole, qui représente 80% des volumes vendus dans les stations-service françaises.

Cette tendance, s'explique par le fait que plusieurs acteurs de la grande distribution, qui vendent de gros volumes de carburants, "ont décidé de passer massivement à l'E10", note M. Demoures.

Les distributeurs doivent en effet vendre une certaine quantité de biocarburant sous peine de pénalités, alors qu'ils évoluent dans un secteur où les marges sont très faibles et la concurrence très forte.

"Désormais 97% des véhicules sont compatibles (...) et la notion de risque qui en avait retenu certains ne pèse plus rien", explique aussi M. Demoures.

A cela s'ajoute une fiscalité allégée mise en place début 2016 sur ce carburant par rapport aux autres essences, qui le rend moins cher que le SP95 (entre 2 et 3 centimes d'écart l'an dernier).

L'an dernier, 230 nouvelles stations-service distribuaient cette essence, dont 200 dans les super et hypermarchés, ce qui porte le total à 5.500 stations, soit 60% de l'ensemble des stations françaises.

Pour les producteurs de bioéthanol carburant, ce développement du marché français va permettre d'écouler plus de produits sur le territoire, alors qu'aujourd'hui environ 25 à 30% de la production française est exportée chez nos voisins, dont la consommation se tasse, explique le secrétaire général du SNPAA.

Par ailleurs, le marché des essences va aussi bénéficier du régime fiscal de déductibilité de la TVA accordé depuis des décennies aux entreprises achetant des véhicules diesel et qui sera étendu progressivement, sur cinq ans, aux véhicules à essence.

"L'actualité énergétique c'est le retour à l'essence et l'enjeu c'est de faire en sorte qu'on rebondisse vers une essence plus écologique", plaide M. Demoures.

Enfin, l'homologation des boîtiers permettant d'utiliser dans les véhicules roulant à l'essence le carburant E85, qui contient 85% d'éthanol, est attendu "mi-avril", indique la Collective du bioéthanol.

L'an dernier, ce carburant a poursuivi sa progression, avec +11% de volumes vendus et 144 nouvelles stations le distribuant. Il a représenté environ 1% du marché des essences.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 juillet 2018 à 12:30

Le pétrole recule dans un marché incertain

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché volatil, alors que les sanctions américaines contre l'Iran...

lundi 16 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie dans un contexte d'inquiétudes sur une augmentation de la production et un éventuel...

vendredi 13 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole monte mais n'évite pas une lourde chute hebdomada…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu avancé vendredi, tentant, en vain, de limiter le net recul hebdomadaire observé...

vendredi 13 juillet 2018 à 16:21

Le pétrole se stabilise, le marché hésite

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient vendredi dans un marché indécis entre tensions commerciales et risques de perturbation de l'offre, notamment...

vendredi 13 juillet 2018 à 12:29

Le pétrole recule, le marché s'inquiète de la demande mondia…

Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi alors que les investisseurs s'inquiètent de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis...

vendredi 13 juillet 2018 à 05:23

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie, dans un contexte d'inquiétudes sur la guerre commerciale entre la Chine et les...

jeudi 12 juillet 2018 à 21:48

Le pétrole se reprend timidement après un plongeon la veille

NYC/Cours de clôture: Le cours du pétrole londonien s'est repris jeudi tandis que le cours new-yorkais a encore peiné, au lendemain d'un...

jeudi 12 juillet 2018 à 18:24

Washington demande à l'ONU l'arrêt des exportations de pétro…

Nations unies: Les Etats-Unis ont demandé jeudi à l'ONU l'arrêt de toute nouvelle exportation de pétrole vers la Corée du Nord, se basant...

jeudi 12 juillet 2018 à 17:35

Libye: réouverture d'un des principaux champs pétroliers du …

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé jeudi la réouverture d'un des principaux champs pétroliers du sud-ouest du pays...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite