Menu
RSS
A+ A A-

Un rapport interne de BP évoque des carences de sécurité

prix du petrole LondresLondres: Le géant britannique de l'énergie BP montre de sérieuses carences dans la gestion de la sécurité de ses raffineries et exploitations pétrolières, selon un rapport interne dévoilé mardi, près de sept ans après la marée noire du Golfe du Mexique.
Ce rapport, écrit par BP lui-même et révélé par Greenpeace, montre que le groupe ne tient pas assez compte d'informations importantes et des incidents qui se produisent sur ses différents sites à travers le monde.

Ces insuffisances ont failli conduire à deux accidents mortels, sans compter qu'elles coûtent à la société 180 millions de dollars chaque année, selon un communiqué de l'ONG.

L'enquête a été réalisée en août 2015 à partir d'entretiens auprès de 150 personnes sur 9 sites. Sur les 500 derniers incidents recensés, 75 ont été directement liés à une mauvaise information.

La liste des erreurs est longue, allant de l'absence de consignes à des appareils anti-explosion mal installés, le rapport évoquant des incidents évités de justesse à répétition et au moins un événement sérieux dans une importante raffinerie de pétrole aux Etats-Unis.

La capacité à anticiper les problèmes est si faible au sein du groupe qu'il existe un vrai risque de fuites ou d'explosions, ce qui nécessite une attention urgente.

BP fait en outre pâle figure pour ce qui est du traitement de l'information, faisant moins bien que ses principaux concurrents dont l'anglo-néerlandais Royal Dutch Shell.

Presque sept ans ont passé depuis la catastrophe de Deepwater Horizon et BP n'a pas changé dans son approche légère des aspects de sécurité, dénonce Charlie Kronick, un responsable britannique de Greenpeace, cité dans le communiqué.

Ces informations sont mises à jour au moment où BP tente de se relever après des années difficiles depuis la catastrophique marée noire dans le Golfe du Mexique en 2010 qui a occasionné un coût chiffré à plus de 60 milliards de dollars pour le groupe.

Sa meilleure santé financière s'est traduite par une nette amélioration de son bénéfice net au troisième trimestre de 2016 et par l'annonce début décembre du lancement d'un nouvel investissement massif dans un projet de plateforme pétrolière dans le Golfe du Mexique.

Dans un communiqué transmis à l'AFP, BP se défend en estimant qu'il est engagé dans des opérations sûres, fiables et conformes.

Ce rapport porte sur les améliorations dans la manière dont BP gère le traitement de données, écrit BP, indiquant que ce n'est pas une analyse d'incidents opérationnels, et il est faux de suggérer que ce rapport montre que BP ne respecte pas ses engagements en termes de sécurité.

(c) AFP

La Compagnie pétrolière britannique BP

Les majors du pétrole s'engagent à réduire leurs émissions de méthane

lundi 24 septembre 2018

Paris: De grandes compagnies pétrolières réunies dans une coalition internationale se sont engagées lundi à réduire leurs émissions de méthane, se fixant pour la première fois un objectif collectif.

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 25 septembre 2018 à 21:51

Le pétrole grimpe face à la réticence de l'Opep à ouvrir les…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, le baril de Brent grimpant à son plus haut depuis...

mardi 25 septembre 2018 à 21:04

Macron à Trump: "Il serait bon pour le prix du pétrole…

Nations unies (Etats-Unis): Le président français Emmanuel Macron a appelé mardi son homologue américain Donald Trump à laisser l'Iran poursuivre ses exportations...

mardi 25 septembre 2018 à 17:47

Trump appelle les pays de l'Opep à baisser les prix du pétro…

Nations unies (Etats-Unis): Le président américain Donald Trump a appelé mardi les pays membres de l'Opep à cesser de faire monter les...

mardi 25 septembre 2018 à 16:11

Le pétrole grimpe, les exportations iraniennes inquiètent

Londres: Les cours du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens et le Brent repoussait son plus haut en près de quatre...

mardi 25 septembre 2018 à 12:06

Le pétrole monte encore, l'offre mondiale inquiète

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens et le Brent repoussait son plus haut en près de quatre...

mardi 25 septembre 2018 à 09:25

Corruption au Nigeria: le secteur pétrolier toujours aussi o…

lagos: Se présentant comme le président anticorruption, le président Muhammadu Buhari avait promis de remettre de l'ordre dans le secteur pétrolier au...

mardi 25 septembre 2018 à 05:54

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, portés par la décision de l'Opep et de ses partenaires de...

lundi 24 septembre 2018 à 21:43

Pétrole: l'Opep ignorant Trump, le Brent grimpe au plus haut…

Londres: Le prix du pétrole londonien a grimpé lundi à son niveau le plus élevé depuis novembre 2014 après la décision de...

lundi 24 septembre 2018 à 17:51

France: les prix des carburants en baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations service françaises se sont affichés en baisse la semaine dernière, selon des chiffres...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite