Menu
RSS
A+ A A-

Un rapport interne de BP évoque des carences de sécurité

prix du petrole LondresLondres: Le géant britannique de l'énergie BP montre de sérieuses carences dans la gestion de la sécurité de ses raffineries et exploitations pétrolières, selon un rapport interne dévoilé mardi, près de sept ans après la marée noire du Golfe du Mexique.
Ce rapport, écrit par BP lui-même et révélé par Greenpeace, montre que le groupe ne tient pas assez compte d'informations importantes et des incidents qui se produisent sur ses différents sites à travers le monde.

Ces insuffisances ont failli conduire à deux accidents mortels, sans compter qu'elles coûtent à la société 180 millions de dollars chaque année, selon un communiqué de l'ONG.

L'enquête a été réalisée en août 2015 à partir d'entretiens auprès de 150 personnes sur 9 sites. Sur les 500 derniers incidents recensés, 75 ont été directement liés à une mauvaise information.

La liste des erreurs est longue, allant de l'absence de consignes à des appareils anti-explosion mal installés, le rapport évoquant des incidents évités de justesse à répétition et au moins un événement sérieux dans une importante raffinerie de pétrole aux Etats-Unis.

La capacité à anticiper les problèmes est si faible au sein du groupe qu'il existe un vrai risque de fuites ou d'explosions, ce qui nécessite une attention urgente.

BP fait en outre pâle figure pour ce qui est du traitement de l'information, faisant moins bien que ses principaux concurrents dont l'anglo-néerlandais Royal Dutch Shell.

Presque sept ans ont passé depuis la catastrophe de Deepwater Horizon et BP n'a pas changé dans son approche légère des aspects de sécurité, dénonce Charlie Kronick, un responsable britannique de Greenpeace, cité dans le communiqué.

Ces informations sont mises à jour au moment où BP tente de se relever après des années difficiles depuis la catastrophique marée noire dans le Golfe du Mexique en 2010 qui a occasionné un coût chiffré à plus de 60 milliards de dollars pour le groupe.

Sa meilleure santé financière s'est traduite par une nette amélioration de son bénéfice net au troisième trimestre de 2016 et par l'annonce début décembre du lancement d'un nouvel investissement massif dans un projet de plateforme pétrolière dans le Golfe du Mexique.

Dans un communiqué transmis à l'AFP, BP se défend en estimant qu'il est engagé dans des opérations sûres, fiables et conformes.

Ce rapport porte sur les améliorations dans la manière dont BP gère le traitement de données, écrit BP, indiquant que ce n'est pas une analyse d'incidents opérationnels, et il est faux de suggérer que ce rapport montre que BP ne respecte pas ses engagements en termes de sécurité.

(c) AFP


Commenter Un rapport interne de BP évoque des carences de sécurité

La Compagnie pétrolière britannique BP

L'Irak propose à BP de procéder à une étude de tous les champs pétroliers…

dimanche 11 février 2018

Bagdad: L'Irak a proposé à la compagnie britannique BP d'étudier les réserves de tous les champs de pétrole de la province septentrionale de Kirkouk afin de permettre à l'Irak d'optimiser sa production, a affirmé dimanche à l'AFP le ministre du...

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite