Menu
A+ A A-

Le patron du géant pétrolier ExxonMobil favori pour diriger la diplomatie de Trump

prix du petrole WashingtonWashington: Le PDG du géant pétrolier ExxonMobil Rex Tillerson, qui entretient d'étroites relations d'affaires avec le président russe Vladimir Poutine, serait favori pour le poste de chef de la diplomatie américaine, ont indiqué samedi plusieurs médias américains, NBC affirmant qu'il aurait déjà été choisi par Donald Trump.
Le président élu Donald Trump devrait nommer M. Tillerson secrétaire d'Etat et lui adjoindre John Bolton, ancien ambassadeur américain à l'ONU sous la présidence de George W. Bush, a rapporté samedi la chaîne de télévision NBC, citant deux sources proches de l'équipe de transition.

Mais ces deux sources ont aussi indiqué que rien ne sera arrêté jusqu'à l'annonce officielle de la nomination, probablement la semaine prochaine.

Le Wall Street Journal affirme également que M. Tillerson, 64 ans, est le favori pour prendre la tête de la diplomatie américaine, citant des responsables proches de M. Trump.

M. Tillerson qui dirige la compagnie texane depuis 2004, devait de nouveau rencontrer Donald Trump pendant le week-end, selon le quotidien économique.

L'équipe de Donald Trump avait annoncé vendredi que l'ex-maire de New York Rudy Giuliani, 72 ans, avait retiré volontairement sa candidature, ouvrant grand la voie à ses rivaux, parmi lesquels figure aussi Mitt Romney, ancien candidat républicain à la Maison Blanche en 2012.

ExxonMobil a des activités pétrolières et gazières dans plus de 50 pays et a conclu notamment une dizaine de partenariats avec Rosneft, la principale compagnie pétrolière russe, détenue par l'Etat, depuis 2011.

En 2012, M. Tillerson a reçu des mains de Vladimir Poutine la décoration de l'ordre de l'Amitié.

Les contrats conclus avec la Russie par ExxonMobil pourraient potentiellement générer 500 milliards de dollars, selon des médias américains.

Le choix de M. Tillerson va dans le sens de la volonté affichée par M. Trump d'améliorer les relations entre les Etats-Unis et la Russie.

Nombre de républicains, comme le sénateur John McCain, ont mis en garde M. Trump contre les intentions de Moscou qui, selon eux, s'efforce d'étendre son influence au détriment des intérêts américains notamment en Ukraine et en Syrie.

(c) AFP

Commenter Le patron du géant pétrolier ExxonMobil favori pour diriger la diplomatie de Trump


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mardi 07 mai 2019

    L'EIA relève ses prévisions pour la production américaine de…

    New York: La production américaine de pétrole brut devrait augmenter de 1,49 million de barils par jour (bpj) en 2019 pour atteindre...

    vendredi 26 avril 2019

    Ryad 'et d'autres' sont prêts à augmenter leur production de…

    Washington: Le président américain, Donald Trump, a affirmé vendredi que "l'Arabie saoudite et d'autres" pays étaient d'accord pour augmenter leur production de...

    mardi 23 avril 2019

    Les USA veulent réduire à néant les ventes de pétrole iranie…

    Washington: Donald Trump a décidé de ne pas renouveler les exemptions qui ont permis à huit pays de continuer à importer du...

    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    L'Irak près de signer un contrat de 53 milliards de dollars avec Exxon et…

    mardi 07 mai 2019

    Bagdad: L'Irak s'apprête à signer un contrat de 53 milliards de dollars (46,6 milliards d'euros) sur une durée de 30 ans avec Exxon Mobil et PetroChina, a déclaré mardi le Premier ministre irakien, Adel Abdoul Mahdi, tout en rejetant l'idée...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2019 à 21:37

    Le pétrole se redresse après sa pire séance de l'année

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, se redressant après avoir subi la veille leur pire séance...

    vendredi 24 mai 2019 à 12:12

    Le pétrole rebondit sans effacer le plongeon de la veille

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché reprenant son souffle après avoir subi les plus fortes...

    vendredi 24 mai 2019 à 05:59

    Le pétrole se reprend un peu en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, au lendemain de la pire séance de l'année, mais...

    jeudi 23 mai 2019 à 21:34

    Le baril de brut new-yorkais perd 5,7% au terme de sa pire s…

    Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole new-yorkais a clôturé jeudi sa pire séance de l'année sur un plongeon de...

    jeudi 23 mai 2019 à 17:39

    Plus forte baisse de 2019 pour le pétrole sur fond de tensio…

    Londres: Les prix du pétrole fondaient jeudi, le Brent, référence internationale, perdant 4% et le WTI américain sombrant de 5% alors que...

    jeudi 23 mai 2019 à 16:56

    Le pétrole perd plus de 4%, les tensions commerciales s'accr…

    Londres: Les prix du pétrole fondaient jeudi, le Brent, référence internationale, perdant 4% et le WTI américain sombrant de 5% alors que...

    jeudi 23 mai 2019 à 12:13

    Le pétrole souffre de la hausse des stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les réserves américaines ont augmenté la semaine dernière et...

    mercredi 22 mai 2019 à 21:53

    Le pétrole chute avec le bond des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté mercredi dans le sillage d'un bond des stocks de brut et de produits...

    mercredi 22 mai 2019 à 17:26

    Hausse surprise des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis

    New York: Les stocks de pétrole brut et ceux des produits raffinés ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 23 mai 2019 Le prix du pétrole WTI, référence américaine, baissait fortement et est passé sous les 60 dollars le baril jeudi, à son plus bas depuis plus d'un mois et demi, plombé par les tensions commerciales et la hausse des réserves des Etats-Unis.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite