Logo

Le pétrole en hausse, mais finit la semaine sur une légère baisse

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens et finissaient la semaine à l'équilibre à la veille d'une nouvelle réunion des pays producteurs de pétrole.
Vers 17H15 GMT (18H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 54,16 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 27 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de janvier gagnait 66 cents à 51,50 dollars.

Les cours de l'or noir ont oscillé au fil de la semaine pour finir en très léger retrait par rapport à la clôture de vendredi dernier, quand le Brent était à 54,46 dollars et le WTI à 51,68 dollars le baril.

Après la hausse des cours liée à l'accord de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) annoncé la semaine dernière par le cartel, qui devrait limiter sa production quotidienne de pétrole de 1,2 million de barils, les marchés cherchaient désormais à évaluer les chances d'application de cet accord.

L'OPEP a notamment annoncé que d'autres producteurs se joindraient à l'effort de ses membres, en réduisant leur production de 600.000 barils par jour.

"Si la réunion entre les pays producteurs qui doit se tenir samedi à Vienne n'aboutit pas, cela pourrait peser sur les cours de l'or noir", a prévenu Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

"La position officielle de la Russie devrait être connue ce week-end, et cela devrait accroître la volatilité lundi", a pour sa part souligné Olivier Jakob, de Petromatrix.

La Russie, un des plus importants producteurs de pétrole du monde, a affirmé qu'elle se joindrait à l'OPEP et abaisserait sa production de 300.000 barils par jour, mais la question de savoir sur quels niveaux cette baisse serait calculée restait ouverte.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en hausse, mais finit la semaine sur une légère baisse


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.